Va la voir, et plaque lui un truc sous le nez

Une question est revenue hier, lors du coaching de groupe pour les membres.
Sur la notion « d’avatar »(c’est-à-dire de client/partenaire idéal)

Avoir un prospect-type auquel on s’adresse ?
Ça fait partie des bases en marketing.
Mais pour les networkers / MLMers, ça n’a rien de naturel.
C’est normal.

Voici ce qu’on nous apprend habituellement:
« Va voir cette personne. Plaque-lui un petit miroir sous le nez.Il y a de la buée ? Parfait ! La personne est vivante: prospecte-la ! » 
Notre upline nous incite à prospecter tout ce qui bouge.

Logique, puisque nos produits, services et opportunité concernent quoi… 99,99% des gens ?
Tout le monde veut améliorer sa vie.
Tout le monde veut plus d’argent.
Donc je dois inviter… Tout le monde ?

Oui, sauf que…
Il existe un dicton très connu:
« Celui qui court deux lièvres à la fois n’en attrape aucun » 
D’où l’intérêt de définir son avatar de manière précise, d’aller le chercher (ou l’attirer) et lui donner sa solution.
Je ne te dis pas de sélectionner un fragment de la population et d’oublier tous les autres.
Je te dis de choisir un lièvre, de l’attraper, et ensuite d’en choisir un second.

Dans ton discours / page de vente / mailing…
Tu ne peux pas t’adresser à tout le monde.
Tu ne peux pas attirer ET le fêtard ultra-sociable, ET l’étudiant surdoué de Maths Sup.
Tu ne peux pas attirer ET l’ancien sportif de haut niveau qui veut devenir millionaire, ET la maman au foyer qui veut des compléments de revenus.
Ce sont autant de bons profils, mais tu ne peux pas leur parler à tous en même temps.
Ou alors tu leur parleras à tous, mais tu ne vas accrocher le coeur d’aucun.

C’est un sujet que j’aborde longuement dès le premier module de Funnel Network.
Parce que c’est une notion fondamentale.
La bonne nouvelle ?
J’en parle aussi (gratuitement) dans ma conférence en ligne de mercredi soir.

Demain soir, mercredi 3 avril à 20h, je vais te montrer:
Comment Parrainer 2 à 3 nouveaux distributeurs par semaine, en automatique, sans parler à des inconnus ni prospecter ses amis.

https://www.funnel-network.com/
Si tu n’as pas encore pris ta place, c’est le moment parce qu’il n’y en aura pas pour tout le monde
(sérieusement. Le logiciel ne peut accueillir qu’un certain nombre de personnes…)
On va passer un super moment !
À demain,

Meryl
Ton Funnel Coach

Combien as-tu parrainé cette semaine ?

Alors ? 

Combien de nouveaux clients et distributeurs as-tu parrainé personnellement la semaine passée ?

Et le mois passé ? 

… 

Ce n’est pas à moi que tu dois donner la réponse. 

L’essentiel, c’est que tu te la donnes à toi-même. 

Parce que c’est la seule et unique chose qui compte. 

Souvent, je notais dans mon petit agenda toutes les actions « productives » que je faisais: 

  • poster sur mon groupe facebook
  • ajouter une photo sur Instagram
  • ajuster mon profil LinkedIn
  • regarder des vidéos sur Youtube (inspirantes, évidemment)
  • me former via des programmes en ligne
  • etc.

Toutes ces choses-là sont bien. 

Sauf que ce n’est pas le principal. 

Quand quelqu’un te demande qu’est-ce que ça a donné Moldavie – France 

Tu ne réponds pas: 

« 4 tirs pour les Moldaves contre 17 pour les Français. 32% de possession, 75% de précision des passes, 9 fautes… »  

Le score important ? 

C’est le résultat final. Le nombre de buts: 1 – 4 

C’est pareil quand on développe une société de marketing de réseau. 

Bien sûr que le nombre de conversations que tu as eues va impacter le résultat final. 

Oui, il faut “suivre le score » 

Mais l’important, c’est le nombre de parrainages que tu as réalisés. 

Si tu n’es pas satisfait du nombre de buts que tu as marqués la semaine dernière, j’ai une bonne nouvelle pour toi.

Maintenant, ton équipe de foot va être complètement cheatée. 

Tu vas jouer avec des surhumains, comme le Onze de Légende. 

Et quand je dis surhumain, j’entends la chose suivante: 

Tu vas créer un clone de la meilleure version de toi-même, et il va donner ta meilleure présentation (ou celle de ta up line) à un nombre illimités de prospects. 

Il va même faire leur suivi (le truc le plus chiant…) 

Toi ? Tu n’auras qu’à répondre aux dernières questions et les inscrire dans ta downline. 

Tu l’as certainement compris: 

Je rouvre le Funnel Network aujourd’hui !

Vous êtes nombreux à m’avoir fait part de votre déception quand j’avais fermé les inscriptions avant que vous ne démarriez. 

Et pour être honnête ? 

Ça me manque d’accueillir des nouveaux membres. 

D’avoir de nouveaux coaching de bienvenue avec des Funnel Networkers sur-motivés ! 

En plus ? 

Je vous fournis la fameuse version améliorée.

On n’est plus dans le test bêta du programme, là. Du tout ! 

Modules supplémentaires, accompagnement plus approfondi, coaching de groupe plus fréquents, et j’en passe. 

J’espère que ça te fait plaisir (en tout cas moi je suis excité comme une puce alcoolisée) 

Lundi, premier jour de la semaine. Premier jour du mois, le moment parfait pour démarrer. 

… 

Attends. 

Premier jour du mois d’avril ? 

Poisson d’avril ?

… 

Et oui. 

C’était une blague… 

Je ne rouvre malheureusement pas le Funnel Network aujourd’hui. 

Par contre, je le rouvre mercredi soir à 20h, après ma conférence en live.

Et ça, c’est pas une blague. 

Clique ici si tu veux te rafraîchir la mémoire, voir ce qui t’attend, ou simplement me faire coucou

https://www.funnel-network.com/

Je vais te montrer: Comment Parrainer 2 à 3 nouveaux distributeurs par semaine, en automatique, sans parler à des inconnus ni prospecter ses amis.

À tout de suite de l’autre côté, 

Meryl 

Ton Funnel Coach