Comment répondre à: “Je veux y réfléchir” ?

Ça fait plusieurs fois que vous me posez la question.
Pas plus tard qu’hier, j’ai reçu un vocal de Florian qui me demandait:
« Quand on présente un produit à nos prospects, il nous arrive souvent, à moi et mon équipe, qu’on nous dise: je veux y réfléchir. La question c’est: pourquoi ? Qu’est-ce qu’il manquerait selon toi pour éviter cette objection ? » 
C’est une question très pertinente, parce que cette objection revient souvent.
Déjà, tu te doutes bien que lorsque ton prospect te dit ça, c’est qu’il veut tout…
Sauf réellementréfléchir.
Le problème n’est pas là.
Et tu ne peux pas trouver une solution à un problème si tu ne sais pas vraiment où il se situe.

Selon moi, il y a 4 motifs qui expliquent cette objection.

Première raison: il a eu trop d’informations.

Il a besoin de faire le tri, de comprendre.
En clair ? Il est confus.
Et un esprit confus ne prend pas de décision.
Un esprit confus n’achète pas.

Deuxième raison: ce n’est pas le décideur.

« Je veux y réfléchir » ça peut vouloir dire:
« Je vais en parler avec mon mari »
(ou n’importe quel autre décideur)

Troisième raison: la personne n’a pas l’argent.

Sauf qu’elle ne veut pas forcément l’avouer à un quasi-inconnu.
Elle pense que ça ne te regarde pas
(et c’est vrai. Pourtant, tu as besoin de cette information pour avancer…)
Comment savoir si cette interprétation est la bonne ?
Simplement en posant la question. De la manière la plus détachée et empathique possible.
Personnellement, j’aime bien répondre:
« Vous avez vraiment besoin de réfléchir, ou… C’est votre compte en banque qui a besoin de réfléchir ? »
(ou quelque chose du genre. De plutôt léger)
Si tu fais mouche, ton prospect te le fera comprendre immédiatement.
Et après c’est un travail sur une toute autre objection.

Quatrième raison: la personne ne se sent pas qualifiée

Elle ne voit pas d’intérêt en le produit ou le service.
Elle ne voit pas comment elle peut l’aider, et essaie de nous le faire savoir poliment.
C’est souvent ce motif qui revient.

Comment faire dans ce cas ?

À ce moment-là, on doit faire en sorte non pas de qualifier son prospect…
Mais de laisser le prospect se qualifier tout seul !
Plutôt que d’adopter l’attitude de: « ce produit est fait pour toi ! »
On va plutôt raconter l’histoire de quelqu’un qui utilise ces produits…
Jusqu’à ce que le prospect dise de lui-même:
« Hey ! C’est ce produit qu’il me faut ! »
(je caricature un peu. Mais à peine !
En tout cas c’est la démarche à adopter)

Et s’il est trop tard ?

Si le prospect a déjà dit « je veux y réfléchir » et que je ne peux plus revenir en arrière ?
Alors cette fois-ci on passe au follow-up.
Au suivi.
On continue de l’exposer aux produits encore et encore…
Un jour, ses problèmes (ou ses finances) vont changer.
Et il deviendra un prospect qualifié.
Ça peut prendre une semaine. Un mois. Peut-être un an. Ou même jamais.
D’où l’intérêt de rester présent dans l’esprit de ses prospects.
Car c’est celui qui occupe les pensées des gens qui récupère les clients.

Comment rester dans l’esprit de ses prospects ?

En entretenant les inscrits à ta mailing list.
En alimentant tes groupes facebook.
En postant régulièrement sur ton mur facebook.
En publiant des vidéos ou des podcasts.
En mettant des stories sur Instagram, Snapchat ou Facebook.
etc.
(et tu n’es pas obligé d’être partout à la fois ! Juste là où sont tes prospects)
Rester présent dans l’esprit de ses prospects
On en parle dans les modules 3 et 4 du programme Funnel Network.
Mais pas seulement !

Si le sujet de la vente et de la persuasion t’intéresse…

Si tu sens que maîtriser quelques compétences clés pourraient doubler ou tripler tes revenus…
Alors accroche-toi bien, parce que je prépare quelque chose de lourd sur le sujet !
Voici ce que j’aimerais que tu fasses…
Réponds à cet email, et dis-moi les problèmes que tu rencontres le plus souvent en situation de vente.
Et surtout: ce que tu attends d’un programme complet sur cet art de la persuasion.
(je tiens à ce que ça soit taillé sur mesure pour répondre à tes besoins)
Je te retrouve demain pour une nouvelle pépite.
Ton expert en « Je veux réfléchir » 
Meryl

Comment attirer les prospects grâce à la Méthode Dauphin

Je vais t’avouer quelque chose

 
Je n’ai pas passé un mois de décembre au top de ma forme.
 
Après un mauvais coup au karaté, je me suis fait une entorse à la main (gauche, heureusement !)
 
Je commence enfin à m’en remettre, mais je n’ai pas pu faire de sport depuis des semaines
 
(même la vaisselle c’était un calvaire les premiers jours…)
 
 

Ensuite ?

 
J’ai enchaîné en étant cloué au lit plusieurs jours.
 
C’est le comble pour quelqu’un qui a vendu des compléments alimentaires pendant des années…
 
Alors, je ne sais pas pour toi
Mais moi, quand je suis malade, j’aime bien regarder Netflix.
 
Avec des films où je sais que je peux poser mon cerveau sur le côté et ne pas avoir à réfléchir.
 
(limite, les dessins-animés y’a rien de tel ! Quand tu as l’impression d’avoir à nouveau huit ans, blotti dans ta couette…)
 
 

Là, j’ai eu une idée.

 
Autant joindre l’utile à l’agréable, et regarder un documentaire animalier.
 
J’ai été juste… Fasciné !
 
La beauté de la nature, les images en ultra-méga-haute-définition.
 
Le calme…
 
(Et pas le genre de reportage où le bébé pingouin est rejeté par sa famille et tu pleures tout le long du documentaire. Non)
Du coup j’ai appris plein de trucs.
 
Tu le sais certainement, les dauphins font partie des animaux les plus intelligents de la planète.
 
 

Certaines espèces ont même mis au point une méthode particulière pour se nourrir.

 
Un véritable système (tu vois où je veux en venir ?)
 
Ce qu’ils vont faire, c’est d’abord trouver un banc de poissons.
 
Puis ils vont effectuer des grands cercles autour de celui-ci, en remuant le sable dans leur mouvement.
 
Le sable va alors former une sorte d’anneau concentrique qui va se refermer sur les poissons.
 
À ce moment-là, les poissons oppressés vont tous bondir hors de l’eau et sauter par-dessus le mur circulaire…
 
… Pour venir se loger droit dans le bec des dauphins qui les attendent bien sagement de l’autre côté.
 

Tu dois t’inspirer de ces pêcheurs extraordinaires.

Première étape: repérer un banc de poissons.

 
Identifier là où sont tes prospects, et s’y rendre.
 
 

Deuxième étape: les faire se sentir pris au piège.

 
Leur mettre leurs problèmes sous le nez, et les faire réaliser qu’ils ont besoin de s’en sortir.
 
Et cela, grâce un système précis.
 
 

Troisième étape: attendre patiemment qu’ils viennent à toi.

 
En tant qu’apporteur de solutions, tu n’as plus qu’à attendre que les prospects se jettent dans tes bras.
 
(évidemment, l’idée c’est d’accueillir tes poissons les bras ouverts pour les aider. Et non pas de les croquer. Mais la métaphore fonctionne quand même)
 
 

Cette méthode Dauphin, c’est comme ça que j’aurais pu appeler ma Machine à Parrainer.

 
Si tu veux enfin faire fonctionner un système pour toi
 
Au lieu de partir à la chasse aux prospects qui fuient en te voyant arriver
 
Et ne plus avoir qu’à ouvrir le gosier en attendant tes poissons
 
C’est le moment de rejoindre le Funnel Network.
 
Et si ce système ne te dit toujours rien, c’est qu’il est temps que tu visionnes le replay de ma dernière conférence en ligne gratuite !
 
(le replay est disponible jusque ce soir minuit sur le lien ci-dessous, après il sera retiré)
 
 
Exactement comme mon offre de lancement que j’ai conservée pour ce début d’année.
 
Profite des -50% sur le programme complet en cliquant ici:
 
À tout de suite dans la conférence en ligne,
Ton expert en dauphins,
Meryl

Les bonnes résolutions, c’est pour les losers

Chaque année c’est pareil.
Au premier janvier, encore dans l’euphorie des fêtes et plein d’optimiste…
Les gens prennent des bonnes résolutions.
« Je me mets au sport » 
 
« Je fais un régime » 
 
« J’arrête de fumer » 
 
« Je passe moins de temps devant un écran » 
 
« Je passe plus de temps avec ma famille » 
Le problème avec ces résolutions ?
C’est que ce sont de simples voeux.
Pas des objectifs gravés dans le marbre.
Et c’est ce qui explique que 80% des Français ne les respectent pas plus d’un mois.
(pas la peine de travailler à l’INSEE pour s’en rendre compte, il suffit de voir l’afflux de début d’année vers les salles de sport, et la désertion complète à partir de février-mars…)

Mais toi, tu ne fais pas partie de ces gens-là.

Tu n’es pas de ceux qui ont une vague idée en tête et qui espèrent que ça va se réaliser.
En tant qu’entrepreneur (ou entrepreneur dans l’âme)
Tu sais te fixer des objectifs.
Des buts écrits noir sur blanc sur du papier.
Chiffrés. Avec un plan d’action et une deadline.
(au passage, les plans sont fait pour ne pas être respectés. Ce n’est pas grave si tu changes d’itinéraire en route – pourvu que tu te rapproches de ta destination)

Cette année, tu sais que tu veux enfin avoir les résultats que tu mérites dans ta société de marketing de réseau.

Ça fait déjà plusieurs mois que tu as démarré.
Tu connais parfaitement tes produits, la compagnie et le plan de rémunération.
 
En fait, tu as déjà recruté quelques partenaires et parrainé des clients.
 
Tu as même commencé à construire une équipe !
 
C’est juste que ce n’est pas assez stable ou assez rapide pour toi.

Sauf qu’en 2019, tu sais que c’est TON année.

Tu es prêt à obtenir les commissions et la reconnaissance à la hauteur de ton implication.
Et ce n’est pas une bonne résolution.
C’est un objectif ancré dans le marbre.
(D’ailleurs Napoleon Hill, dans « Réfléchissez et devenez riche », recommande pour cela d’avoir un plan précis et de s’entourer des meilleurs)

Je ne suis pas le meilleur networker.

Mais je suis le meilleur quand il s’agit de construire des systèmes pour multiplier les parrainages.
La bonne nouvelle ?
Si tu es sérieux et engagé envers ton objectif
Je suis prêt à te livrer tout ce que je sais.
À te montrer comment tu peux créer ton tunnel de vente pour attirer des prospects à volonté
Et te démarquer de 99% des distributeurs qui ignorent tout de cette méthode.
Je te livrerai non seulement les stratégies clés pour réussir
Mais je te partagerai aussi mon écran
Step-by-step
Et je te guiderai de A à Z vers l’érection la construction de ta Machine à Parrainer.
 
 
Et parce que je veux t’encourager pour cette nouvelle année,
 
Le programme Funnel Network est à son prix de lancement (-50% !)
 
Je comptais le remettre à son prix d’origine aujourd’hui, mais j’ai décidé de prolonger l’offre jusque demain soir.
 
 
Funnel Network à moitié prix, c’est valable pour les 48 prochaines heures seulement.
 
Alors si tu es engagé envers tes objectifs
 
Et que tu veux faire du MLM 3.0 en 2019
 
 
Clique ici pour démarrer:
 
(tu as juste à laisser ton mail pour accéder au replay de ma conférence en ligne, avec barre de défilement, et tu peux accéder à la page d’inscription à tout moment)
À tout de suite de l’autre côté,
Meryl

Petit papillon deviendra grand

J’espère que tu as passé de joyeuses fêtes, et que le gros Père Noël t’a gâté.

 

Quelques heures avant le compte à rebours du Nouvel An, tu réalises que nous sommes le dernier jour de l’année.

 

C’est vrai.

 

Mais surtout ?

 

Tu es au dernier jour de ton ancienne vie.

 

D’ici 24 heures 2018, ça sera du passé.

 

Et je te conseille d’enterrer ton ancien toi à côté d’elle.

 

Dis-toi qu’aujourd’hui, en famille ou avec tes amis…

 

Tu es dans ton cocon.

 

Un cocon douillet où tu te reposes entre les fêtes.

 

Où tu t’amuses.

 

Mais après ?

 

Tu te rends compte que ton cocon est trop petit.

 

Et tu finis par en sortir.

 

Tel un magnifique papillon qui s’envole en battant de ses ailes flambant neuves…

 

Bon.

 

Oublions un instant le fait que le papillon ne puisse pas se nourrir et qu’il est condamné à ne vivre qu’une seule journée.

 

La question c’est:

 

Quel papillon veux-tu devenir ?

 

Quels sont tes 3 principaux objectifs pour 2019 ?

 

Je ne te parle pas de tes “bonnes résolutions”.

 

Je te parle de ce qui va te faire avancer significativement dans ta vie.

 

Les 3 choses que, si tu les réalises, tu pourras te dire:

 

“J’ai réussi mon année”.

 

Les 3 choses que, si tu ne les réalises pas, tu auras le sentiment d’avoir perdu ton temps.

 

(Ça ressemble à du développement personnel de rez-de-chaussée, et c’est vrai. Mais c’est pourtant fondamental)

 

Une fois que tu sais ce qui est réellement important pour toi…

 

Que tu sais à quel papillon tu veux ressembler…

 

La seconde question c’est:

 

“Est-ce que tu es prêt à sortir de ton cocon pour te métamorphoser et obtenir tout ça ?”

 

Si oui, je peux t’accompagner.

 

Parce qu’investir dans des formations en ligne, c’est bien.

 

(je suis moi-même un éternel étudiant)

 

Mais là où tu obtiens de réels résultats…

 

C’est lorsque tu te fais mentorer.

 

Quand tu as quelqu’un pour te donner des solutions précises et personnalisées à tes problèmes.

 

Quelqu’un qui est là pour t’encourager, et te dire quand tu as merdé.

 

Personnellement, c’est en passant une heure avec un coach (parfois moins) que j’ai débloqué mes situations.

 

Parfois, il ne manque qu’un seul chiffre pour ouvrir le cadenas.

 

Je te propose de t’aider à le trouver.

 

Et à te débloquer, ensemble, pour accompagner ta métamorphose de 2019.

 

Si tu veux postuler pour un coaching personnalisé, rendez-vous sur cette page:

 

https://devenir-un-as.com/pdv-coaching22578590

 

À tout de suite de l’autre côté,

 

Et sinon, excellent réveillon et à l’année prochaine !

 

Meryl

 

Comment Parrainer En Automatique Dans Son MLM (Replay)

Le Replay est ENFIN disponible

Vous avez été nombreux à me demander une rediffusion du webinaire de lundi soir.

C’est chose faite !
Dans un instant, tu vas pouvoir assister à la conférence en ligne :
« Comment parrainer en automatique dans son MLM (sans avoir besoin de parler à des inconnus ni de prospecter ses amis) »
Je te dévoile mes 3 secrets bien gardés pendant plus d’une heure
Et je termine avec une proposition spéciale pour la fin de l’année…
Attention !
Ce replay est temporaire, et il ne sera accessible que quelques jours seulement.
(Je ne sais pas encore exactement combien de temps, mais c’est certain qu’il sera supprimé après Noël)
Clique ici pour accéder immédiatement au replay:
À tout de suite de l’autre côté,
Meryl
PS: je repars en commando pour 3 jours à partir d’aujourd’hui. Si tu te souviens, ça veut dire trois jours de focus intense. Et donc pas de mail (ce qui te laisse le temps de visionner le webinaire). Rassure-toi je réponds quand même aux emails et aux messages, et je reviendrai te souhaiter de joyeuses fêtes 😉

Qu’est-ce que l’Effet Mandela ?

J’ai quelques questions pour toi…

Est-ce que Pikachu possède une tâche noire au bout de sa queue ?
Dit-on: les Looney Toons, ou les Looney Tunes ?
Y a-t-il vraiment un tiret entre Kit et Kat ?

La réponse à ces questions pourrait te surprendre.

(personnellement, j’aurais JURÉ que le gars du Monopoly avait un monocle.
À moins que ça ne soit celui des chips Pringles…
Sauf que c’est le cas de ni l’un, ni l’autre)

Autre exemple ?

Est-ce que tu te souviens de ce que dit la sorcière dans Blanche-Neige, lorsqu’elle s’adresse à son miroir ?
« Miroir, mon beau miroir… Dis-moi qui est la plus belle »
Vraiment ?
Non.
En vérité, elle dit:
« Miroir magique au mur, qui a beauté parfaite et pure ? »
Oui, moi aussi ça m’a choqué au début.
(Des dissonances comme celle-ci, il en existe des dizaines !
Fais tes recherches, tu verras)
C’est ce qui arrive quand on est totalement convaincu de quelque chose
Qu’on fonde toutes ses croyances là-dessus, pensant que c’est la réalité…
Et qu’en fait, la vérité est totalement différente.

Cela s’appelle l’Effet Mandela.

Le non de cette théorie (devenue très à la mode) vient d’une auteure qui assistait à une conférence sur Nelson Mandela.
Elle était convaincue, en 2005, que Nelson Mandela était mort en prison dans les années 80.
Alors qu’il n’est non seulement pas mort en prison, mais qu’en plus il est devenu président de l’Afrique du sud dans les années qui ont suivi.
Le plus étrange ?
Une bonne partie de son entourage avaient le même souvenir.
L’écrivaine baptisa cette divergence entre les souvenirs et les réalité l’Effet Mandela, en référence à cette anecdote.
Il existe beaucoup d’élément qui développent cette théorie.
Mais ce n’est pas le sujet de ce mail.

Ce que je veux te montrer aujourd’hui

C’est que parfois, une seule révélation peut totalement bouleverser ta manière de voir les choses.
Et c’est pour ça que je t’invite à mon premier webinaire de ce soir.
Ce lundi 17 décembre, à 20h30, je te livre une conférence en ligne gratuite pour te montrer une toute nouvelle manière de développer ton MLM.
Il se pourrait bien qu’après cette formation, tu ne vois plus du tout le marketing de réseau de la même façon.
Attention !
Il se pourrait même que tu ne veuilles plus jamais revenir aux anciennes méthodes que tu utilisais pour construire ton organisation.
Et que ta vision de l’avenir change radicalement.
Un peu comme le jour où tu te rends compte que le gars du Monopoly ne porte pas de monocle…

Malgré cela, si tu es prêt…

Inscris-toi pour le webinaire avant qu’il ne soit trop tard:
À la fin de la formation, tu pourras me poser toutes tes questions.
Je suis impatient de t’y retrouver, ainsi que de nombreux autres réseauteurs ambitieux.
À ce soir,
Meryl

Les 3 secrets pour parrainer en automatique (Conférence Offerte)

Parrainer en automatique dans son MLM

 
Sans avoir besoin de recruter tes amis, ni de parler à des inconnus.
Ça ressemble à une promesse folle.
À l’Eldorado de l’entrepreneur en marketing de réseau.
Et pourtant en 2018, c’est possible.

Après plus de cinq ans en tant qu’indépendant…

À parrainer des dizaines de partenaires pour ma société de MLM
À gérer une organisation de plusieurs milliers de personnes
À parcourir la France et le monde pour aller à la rencontre de mes équipes
À me rendre d’événement en événement pour toujours apprendre plus

Et après avoir passé deux années intenses à me former sur le monde du business en ligne…

À étudier les meilleurs infopreneurs
À créer une solide formation en ligne sur l’art de la vente
À alimenter mon blog, ma chaîne Youtube, ma newsletter, mes réseaux sociaux
À mettre sur pieds des dizaines de tunnels de vente

J’en suis venu à la conclusion suivante.

Si, au moment où mon organisation MLM générait 1 million d’euros à l’année de chiffre d’affaire
J’avais connu toutes les stratégies en ligne que je connais aujourd’hui
(et si on avait eu les technologies adéquates à ce moment-là)
Et si je les avais partagées avec mes équipes…
Je suis certain qu’on aurait tous au moins triplé nos résultats
Le Funnel Network est à la croisée du marketing de réseau et des stratégies de business en ligne.

Aujourd’hui, je ne suis impliqué pour aucune société de marketing de réseau.

Ce qui m’intéresse ?
Aider l’ensemble des networkers (ces entrepreneurs si atypiques)
À changer leur vie grâce à leur MLM
En implémentant des techniques encore inédites en Europe.
(Tu vas avoir l’impression de passer du baladeur CD à Spotify)

Si tu veux ne serait-ce que jeter un oeil à ce à quoi le marketing de réseau va ressembler en 2019

Je t’invite à réserver ta place pour la conférence en ligne gratuite que j’organise lundi soir.
(Je ne sais pas encore s’il y aura un replay ou non,
Et avec les fêtes, je ne suis pas sûr d’en reparler cette année)

Pendant une heure, je vais décortiquer avec toi 3 secrets bien gardés des networkers à succès.

  1. Comment (littéralement) se dédoubler et réaliser les meilleures présentations 24/7
  2. Comment se différencier de la majorité des networkers grâce à un système de suivi optimisé qui vend
  3. Comment parrainer des inconnus sans même montrer son visage
Chouette programme, pas vrai ?
Souviens-toi…
La connaissance, c’est le pouvoir.
Tu seras libre d’en faire ce que tu veux (exploiter ces stratégies, ou non)
Mais pour en décider, il faut que tu en prennes connaissance.
Et qui sait
Tu feras peut-être partie de la première vague de Funnel Networkers.
Inscris-toi gratuitement via ce lien, et je te retrouve demain soir:
À très vite,
Meryl

Je vends mon livre à une inconnue (tunnel de vente en live)

Tu penses peut-être que les tunnels de vente sont quelque chose de compliqué.

 
Pourtant, il faut bien comprendre qu’ils existent depuis l’invention du troc.
 
Au fond, c’est quoi ?
 
Etape 1: trouver un prospect
 
Etape 2: qualifier le prospect (vérifier ses besoins)
 
Etape 3: lui présenter notre produit ou solution
 
Etape 4: l’inviter à acheter votre produit (conclure la vente)
 
Les fondamentaux, c’est ça.
 
 
Par exemple…
 
Je vais te montrer comment j’arrive à vendre le roman que j’ai publié à des inconnus.
 
 
 

Etape 1: trouver un prospect

 
Hier, j’étais assis à la table de Madame Laporte, à qui je vendais un nouveau contrat pour la boîte qui m’emploie.
 
Pendant que je remplissais le dossier, j’en ai profité pour m’intéresser à elle.
 
Dans la fil de la discussion, je lui demande ses loisirs.
 
Quand elle me répond « j’aime lire », une alarme retentit dans ma tête.
 
Lorsque quelqu’un me dit ça, mon cerveau range immédiatement la personne dans la liste des prospects auprès de qui je peux vendre mon roman.
 
L’occasion pour moi d’effectuer une vente additionnelle en plus du contrat que je suis déjà en train de réaliser.
 
C’est ce qu’on appelle un « up sell », dans le jargon.
 
 

Etape 2: qualifier le prospect

 
L’étape suivante ?
 
C’est de vérifier que mon livre colle avec ses besoins (ce qu’elle aime).
 
J’en profite pour lui demander:
 
« Ah bon vous aimez bien lire ? Qu’est-ce que vous lisez en ce moment ? » 
 
Elle me répond Nietzsche.
 
Mon roman fantastique étant à des années-lumières des oeuvres du philosophe, je dois encore creuser.
 
« Sinon, il vous arrive de lire un peu de fiction ? » 
 
Lorsqu’on me dit oui, j’approfondis encore un peu plus:
 
« Quel genre ? », ou plus franchement: « Et vous aimez bien le genre fantastique ? » 
 
Si la réponse est non, mon processus de vente s’arrête ici. Je ne suis pas en face d’un prospect qualifié.
 
Si la réponse est oui, je peux continuer.
 
 

Etape 3: lui présenter son produit 

 
D’un air naturel, je lui glisse que j’ai bien un livre à lui recommander.
 
Souvent, ça pique la curiosité des gens.
 
À ce moment-là, je pitcher l’histoire en dix secondes:
 
« C’est l’histoire d’une jeune homme qui, du jour au lendemain, se retrouve capable de lire dans les pensées.
 
Il en profite pour traquer un criminel que personne n’arrive à saisir.
 
Jusqu’à ce que… » 
 
C’est tout. Je m’arrête là.
 
Madame Laporte a réagi comme la plupart des personnes à qui je raconte ça.
 
Elle m’a demandé comment s’appelait le livre.
 
À ce moment-là, je lui réponds:
 
« Attendez, j’ai mieux ! » 
 
Et je lui présente directement le site de mon roman.
 
En un coup d’oeil, elle peut voir la couverture du livre, et elle aperçoit une interview à la radio, des critiques (positives), etc.
 
Elle n’a pas le temps de tout lire, mais elle voit que c’est là.
 
Le produit est présenté, il ne nous reste plus qu’à conclure la vente.
 
 

Etape 4: conclure la vente

 
À un moment donné, je sors mon argument phare:
 
« Je ne suis pas très objectif, puisque pour le coup c’est moi qui ai écrit cette histoire » 
 
En général, ce rebondissement fait sourire.
 
Parfois, il impressionne.
 
Et neuf fois sur dix, il aboutit sur: « ah bah si en plus c’est vous qui l’avez écrit, je vais l’acheter ! » 
 
Au passage, je les prie de m’excuser de faire ma pub
 
(ils sont souvent très tolérants)
 
 
Comment je fais, à partir de là ?
 
Je retourne sur la page de vente, et j’explique COMMENT il faut faire pour recevoir le livre.
 
« Le mieux, c’est que juste ici vous avez un petit formulaire.
 
Vous aurez juste à entrer vos coordonnées, effectuer un paiement sécurisé, et ensuite vous recevrez votre exemplaire directement dans votre boîte aux lettres.
 
Et comme c’est vous, je me chargerai personnellement de l’envoi et je vous ferai une petite dédicace ! » 
 
À partir de là…
 
Au mieux je réalise une vente additionnelle et je récupère une nouvelle lectrice.
 
Au pire, je consolide ma vente initiale en apportant une anecdote marquante, de la bonne humeur et même, une certaine crédibilité.
 
 

Voilà ce que j’appelle un « tunnel de vente en live » 

 

Tout y est.

 
Prospection. Qualification. Présentation. Conclusion.
 
À la limite, on pourrait rajouter l’Etape 5: effectuer un suivi.
 
Mais je pense que tu as compris l’idée.
 
C’est que tu n’as pas besoin d’être un génie de l’informatique
 
Ni un geek de click funnels
 
Pour faire glisser tes prospects le long de ton tunnel de vente.
 
 
Les logiciels, les pages de capture, les upsell, etc.
 
Tout ça, c’est juste de la technologie au profit de concepts qui existent depuis des siècles.
 
(une page de vente additionnelle dans un funnel, c’est la même chose qu’un poissonnier romain qui te vend une deuxième truite pour quelques sentences de plus…)
 
 

Ce que je veux te montrer ici, c’est que les fondamentaux sont toujours les mêmes.

 
La technique varie.
 
Les fondamentaux, jamais.
 
Et il n’y a pas plus fondamental que la vente.
 
C’est justement pour ça que je suis passionné à l’idée de former les gens à cette compétence clé.
 
Et ça fera d’ailleurs l’objet de ma prochaine formation ouverte au grand public 
 
(je t’en reparle bientôt !)
 
 

En attendant, si tu es curieux…

 
Ou si toi aussi tu aimes les thrillers fantastiques…
 
Tu peux retrouver la présentation de mon roman à cette adresse:
 
 
 
Bonne lecture !
 
À demain,
 
Meryl
 
 
 
PS:  s’il y a des questions en particulier que tu voudrais que je traite au sujet de la vente
 
Ou de la communication,
 
Ou de la persuasion en général…
 
Je suis tout ouï.
 
Je tiens à te proposer un programme sur-mesure qui répond parfaitement à tes attentes.
 
Réponds simplement en commentaires pour me le dire.

Comment exploser ses résultats grâce à une immersion de 3 jours: l’Opération Commando

Go ! Go ! Go !

La semaine dernière, je suis parti en commando.

 
Alors non, je ne suis pas militaire.
 
Pas plus que je ne sais manier une arme à feu.
 
C’est une métaphore qui vient de mon métier de commercial.
 
(pour ceux qui l’ignorent, je passe une bonne partie de ma semaine à toquer aux portes.
 
C’est là d’où je tire mon expérience terrain et les conseils que je vous apporte sur la vente en présentiel)
 
 

Qu’est-ce qu’un commando ?

 
Une fois par mois environ, les meilleurs commerciaux de chaque agence se réunissent sur un secteur peu démarché.
 
Dès le matin, on va faire la journée la plus longue et la plus productive possible.
 
Le soir, on se retrouve tous pour dormir dans un gîte.
 
Dans une ambiance bon enfant (un peu comme la colo)
 
Et le lendemain, on remet ça.
 
Le tout pendant trois jours.
 
 

L’intérêt du commando ?

 
C’est que tu es en totale immersion.
 
(un conseil que je tiens de Tony Robbins, d’ailleurs)
 
Autrement dit, tu es 100% concentré sur ton métier.
 
Tu n’as aucune distraction.
 
Personne ne t’attend, au gîte.
 
Ni ta femme (ou ton homme)
 
Ni ta PS4.
 
Ni ta paperasse que tu procrastines depuis des semaines.
 
Tu es donc absolument focus sur ce que tu as à faire.
 
Et accessoirement tu vois du pays.
 
 

Les résultats d’un commando ?

 
Dans mon métier, la norme est de faire 4 ou 5 contrats par jour.
 
Avec ça, tu t’en sors pas trop mal.
 
Tu te classes parmi les 13% de français qui gagnent plus de 3000€ par mois.
 
Sans que ça ne te prenne toute la journée.
 
En commando ?
 
Si tu fais moins de 8 contrats, on se moque de toi.
 
Mes journées à 10, 11, 12 contrats…
 
Je les ai faites de cette façon, en immersion.
 
 
(exception faite de mon record à 13, que j’ai réalisé à deux minutes de chez moi, après deux ans d’activité, dans uns secteur a priori très démarché, en commençant à midi… Mais c’est l’exception qui confirme la règle !)
 
 

Le commando, c’est la loi de Pareto.

 
80/20.
 
80% de mes contrats sont issus des 20% de jours travaillés en full-focus.
 
À peu de choses près.
 
Personnellement, je prends beaucoup de temps pour construire et promouvoir mes programmes de formation en ligne.
 
Et je possède une activité de consultant en marketing.
 
Sans parler de ma chaîne Youtube que je suis en train de relancer.
 
Si on y ajoute le temps que je passe à la salle de sport ou dans un dojo de karaté…
 
Ça fait pas mal d’heures de porte à porte qui sautent.
 
Mais c’est un choix que j’ai fait.
 
Parce que ma passion c’est de partager ce que j’ai appris (et ce que je continue d’apprendre) avec toi.
 
 

Mon but ?

 
Changer la vie des gens en leur donnant les compétences pour augmenter leurs revenus et expérimenter leur propre succès.
 
C’est pour ça que j’ai créé Funnel Network, pour les MLMers.
 
C’est pour ça que j’aide des entrepreneurs à créer leurs tunnels de vente en coaching privé.
 
C’est pour ça que je compte ouvrir mon programme de formation sur la vente et les réponses aux objections, jusque là exclusive.
 
Quitte à empiéter sur mon taff de commercial que je n’ai pas envie de lâcher.
 
Quitte à faire la moitié de mon salaire en trois jours de commando intenses.
 
(même si je n’envoie pas de mail pendant une semaine à cause de ça. Oups !)
 
 

Conclusion ? Tu dois partir en commando.

 
Tu es commercial: comment est-ce que tu peux organiser ce genre de périple en immersion ?
 
Tu fais du MLM: quel est le prochain événement de ta compagnie où tu vas pouvoir te focus à 100% sur ton activité ?
 
Tu es entrepreneur: quels autres indépendants ambitieux est-ce que tu peux rejoindre pendant quelques jours, pour bosser ensemble en « mastermind » et vous tirer vers le haut ?
 
Tu es salarié, mais tu as un projet en parallèle: quand est-ce que tu peux t’isoler pour te concentrer dessus, sans être dérangé ?
 
(exactement comme je l’ai souvent fait quand j’écrivais mon premier roman)
 
 

Devine ce que va t’apporter ton commando ?

 
Du rush. De l’élan. Du momentum.
 
Et donc des résultats.
 
(Attention, tu risques de devenir accro)
 
Si cette notion de « momentum » ne te dit rien, j’en parle souvent dans mes articles de blog.
 
 
 
Réponds en commentaires pour me dire ce que tu comptes mettre en place pour rentrer en immersion et faire exploser ton business.
 
À demain,
 
Meryl

Présenter son MLM à dix endroits à la fois (Comment se dédoubler)

Quand j’ai commencé le marketing de réseau, j’étais désorienté et introverti.

En plus de ça, j’avais démarré l’aventure sans trop trop savoir ce qui m’attendait.
Je savais juste que si j’arrivais à convaincre des gens de me rejoindre et de commander des produits…
Eh bien je gagnerais des sous.

Sauf que je ne savais pas présenter.

J’étais mal à l’aise face à des inconnus.
Je connaissais à peine le nom du PDG et des produits.
Alors je me suis concentré sur la seule chose que je savais faire:
Susciter l’intérêt.
Ensuite ?
Je renvoyais mon ami intéressé (qualifié) vers un distributeur expérimenté qui allait présenter le concept à ma place.
Ça n’a pas trop mal fonctionné.
Et heureusement que quelques contacts ont démarré à mes côtés, sinon je pense que j’aurais abandonné.
(que veux-tu. On n’a pas tous un mental d’acier au jour 1 !)

Deuxième étape ?

J’apprends à présenter, sur le tas.
À force d’envoyer des prospects en Skype, je finis par connaître le pitch par coeur.
Et vu que ma upline n’arrivait pas à suivre la cadence, je suis bien obligé d’expliquer les choses moi-même.
Encore une fois, ça n’a pas mal fonctionné.

Troisième étape.

Je commence à acquérir un peu d’expérience.
Si bien que les distributeurs de mes équipes commencent à m’envoyer leurs contacts pour que je leur présente le projet.
Puis les distributeurs de mes distributeurs…
Finalement, je remplis mon agenda de conférences en ligne.

J’arrive à mon premier problème: 

Je ne peux pas me dédoubler.
Les prospects sont obligés de faire la queue.
Et mon organisation toute entière dépend de mes disponibilités.
Ce qui ralentit considérablement mon business.
Alors je tente de former d’autres « présentateurs »…
Certains se débrouillent pas trop mal, d’autres moins.
Je tente de me dédoubler, mais la qualité n’est pas toujours au rendez-vous
(c’est le problème quand tu attends que tes représentants soient aussi performants en deux semaines que toi en un an)
Moi-même, il y a des jours avec…
Et des jours sans.

Je me heurte à mon deuxième problème:

Je ne peux pas être tout le temps au top de ma forme.
Bon, vu que je ne peux pas me dédoubler…
J’opte pour les présentations devant plusieurs personnes.
On connecte 10 prospects en même temps sur Skype.
Puis 25.
Puis 100 sur un webinaire.
Mais je ne fais que déplacer le problème: toute mon équipe est dépendante de moi, et de mon niveau d’efficacité.
D’autant qu’il n’y a pas que des avantages à cette stratégie.
D’abord, on a remarqué qu’un webinaire généraliste convertissait moins qu’un échange en tête à tête.
Ensuite, on s’est vite arraché les cheveux en voyant qu’on pouvait planter mille personnes juste à cause d’un bug de connexion.
Enfin, on s’est retrouvés à une dizaines de présentateurs motivés pour… 5000 distributeurs qui ramenaient des prospects tous les jours.
C’est à ce moment-là que la croissance s’est stoppée.
Aujourd’hui, on pourrait contourner les problèmes techniques avec des outils comme Zoom.
Ou les live facebook.
Et on pourrait former nos équipes grâce à des plate-formes de formation en ligne.
Mais en 2015, tout ça n’existait pas (ou n’allait pas de soi).
Si on estime qu’on a les technologies adéquates à la veille de 2019, il reste quand même deux problèmes majeurs:
Toi et moi, on ne peut toujours pas se dédoubler.
 
Toi et moi, on ne peut pas toujours être à notre top niveau.

Et si je te disais que malgré tout, il existait un moyen de te cloner ?

D’avoir un double de toi-même qui travaille tous les jours.
Toute la journée. 24h/24. 7j/7.
Sans se fatiguer.
Sans se plaindre.
Sans même demander de salaire !

Ce clone, il porte un nom:

Il s’appelle Funnel Network.

C’est un tunnel de vente automatisé qui va aller chercher les prospects pour toi.
Les accueillir.
Leur donner la meilleure présentation qui existe.
Puis renvoyer vers toi ceux qui sont chauds bouillants et qui veulent s’inscrire.
Ton travail après ça ?
Répondre aux dernières questions de ton prospect (par téléphone, Messenger ou Zoom)
Et l’inscrire.
Le suivi ? Automatique.
La prise de rendez-vous ? Automatique.
Attirer les contacts vers ta page de présentation ? Automatique ou semi-automatique selon ta méthode
(on voit ça en module 4)
Et la présentation ? Automatique, bien évidemment !
Grâce à une vidéo ou un webinaire.
Et même si tu devais présenter toi-même ton activité ou tes produits à ces prospects…
Tu gagnerais quand même un temps fou.
Puisque la Machine à Parrainer ne t’envoie que des prospects qualifiés
(et non pas des touristes qui te font perdre 30min de ton temps et qui ne s’inscriront jamais).
Bien sûr, cela demande du travail de mettre en place cette machine.
Mais c’est un travail que tu effectues une seule fois…
Et tu en récoles les fruits chaque jour.
Le mieux dans tout ça ?
C’est qu’en un clic, je peux te livrer ta machine prête à l’emploi.
Tu n’as pas besoin de la construire (je l’ai fait pour toi).
Tu as juste besoin de la configurer comme ton iPhone neuf.
De changer quelques paramètres, et d’ajuster à ta convenance.

Les tunnels de vente, c’est encore très méconnu en France à l’heure où je t’écris.

Mais je t’assure que ça va cartonner d’ici les prochaines années
(c’est déjà le cas aux States)
Si tu t’es déjà dit: « j’aimerais bien pouvoir me dédoubler » 
Et si tu veux créer un clone qui va travailler dur à ta place
Pour te ramener un maximum de parrainages
Tu sais ce qu’il te reste à faire.
Pour rejoindre le Funnel Network, ça se passe ici:
À très vite,
Le clone de Meryl