Ce que le Puy du Fou m’a appris sur ton business

12km de marche plus tard…
Meryl a testé pour toi: le Puy du Fou !
Si tu habites pas loin de la Vendée, tu vas juste me prendre pour un gros touriste qui découvre le monde (ce qui n’est pas faux)
Autrement ?
Je vais t’expliquer en quoi l’un des meilleurs parcs d’attraction du monde ressemble à ton business.
(ceux qui me connaissent sont déjà en train de se demander: « bon sang mais comment est-ce qu’il va encore faire le lien entre le marketing d’attraction et un truc qui n’a rien à voir ? » )
Bon. Revenons-en au Puy du Fou.
Ce parc à thème qui mêle Histoire de la Vendée et effets spéciaux bluffants.
Je vais pas te faire l’éloge de la mise en scène des spectacles
Ni des performances des dresseurs de rapaces, hiboux, et autres pigeons.
Mais simplement attirer ton attention sur une chose qu’ont en commun tous les comédiens/cascadeurs du parc.
C’est qu’ils maîtrisent leur show sur le bout des doigts.
Le texte.
Les chorégraphies.
Les interactions avec les animaux.
Ils connaissent le déroulement de leur spectacle à la seconde près.

Pour eux ? Aucune surprise.
Ils savent quand le public va rire, quand il va applaudir, quand il sera surpris.
Ils savent exactement tout ce qu’il va se passer, parce qu’ils ont répété et présenté le numéro des centaines de fois.
(déjà, après des mois de répèt’, ils étaient déjà au taquet. Alors imagine après des dizaines et des dizaines de spectacles.)
La répétition étant la mère de l’excellence, les prestations étaient d’une précision chirurgicale.

Exactement comme lorsque tu présentes ton activité pour la cent-cinquantième fois.
Tu présentes ta compagnie de la même manière, avec les mêmes chiffres et les mêmes blagues.
Tu partages les produits avec les mêmes exemples et les mêmes témoignages.
Evidemment, tu as toujours les mêmes objections, et tu donnes toujours les mêmes réponses.
(c’est fou ça. Ton prospect croit toujours qu’il est le premier à te dire: « alors moi c’est particulier parce que… »)
Et tant mieux parce que du coup, tu finis par parrainer à peu près le même ratio de personnes.
Ça te permet de connaître le score. (oui, je fais écho à l’email d’avant-hier. Y’en a qui suivent, c’est bien !)

Personnellement ?
Je commençais à me lasser des présentations en porte à porte.
Ça en devenait même presque trop facile: je savais à l’avance comment allait réagir mon client, quel objection j’allais avoir, ce que j’allais lui répondre…
Bref parfois j’avais juste envie de dire: « quoi que vous disiez, je sais comment ça va se passer. Si vous êtes suffisamment qualifié, je vais vous convaincre, vous allez m’offrir un café et vous serez content. Et si on s’épargnait 20min à tous les deux ? » 
Sauf que ça n’aurait pas été super modeste de ma part, et pas très malin non plus.

En MLM ?
C’était pire.
J’en venais à donner des présentations sur Skype, tout en jouant à Fifa avec mon coloc. (et le type signait. Et pas un petit pack de démarrage !)
Par contre je perdais le match. Mais ça c’est parce que je ne sais pas jouer sans le Onze de Légende.

Revenons-en à nos moutons: ta présentation.
Je ne sais pas où tu en es actuellement à ce niveau-là, mais en général je distingue 4 phases:

  1. Au début: tes présentations ne sont pas aussi bonnes que tu aimerais. C’est la phase d’apprentissage – et je te conseille de la faire aux côtés de quelqu’un qui peut t’aider à t’améliorer.
  2. Après plusieurs présentations en solo: tu es suffisamment à l’aise pour doubler voire tripler ton ratio. Tu passes de 1-2 prospect converti à 3-4. Tu continues de peaufiner, mais ton travail fonctionne.
  3. Après plusieurs dizaines de présentations: tu atteins ton apogée. Tu es dans le feu de l’action, tu as une maîtrise totale de ton sujet ET de la psychologie de ton prospect. Tu es comme un cascadeur du Puy du Fou, tout est millimétré.
  4. Après plusieurs centaines de présentations: tu deviens « trop » bon. Si bien que tu innoves, tu tentes des trucs pour ne pas te lasser. Au mieux tu formes d’autres personnes à présenter, au pire tu satures et tu fais un burn-out.

Même si je te souhaite d’atteindre les dernières phases, parce qu’elles sont extrêmement formatrices…
J’aimerais te faire gagner du temps.
Et t’éviter de faire des milliers de présentations comme moi (et de perdre à Fifa)
Je ne te dis pas d’arrêter d’avoir des prospects au téléphone – surtout pas !
Mais peut-être que tu peux éviter de répéter l’histoire de ta compagnie et le plan de rem dix fois par jour…
Les informations de base, comme celles-ci, n’importe quel débutant peut les donner.

Ton rôle à toi ?
Closer ton prospect. Partager ton histoire qui t’es propre. Répondre aux questions.
En un mot ? Être un CLOSER.  (celui qui clôture la vente)
Le job de présentateur ? Tu peux le déléguer.
Et si tu n’as pas confiance, délègue à toi-même ou un membre de ta upline.
En enregistrant une vidéo qui fera ce travail d’information pour toi.
De sorte à ce que tu mobilises ton temps précieux pour ne t’entretenir qu’avec des prospects qualifiés, qui savent de quoi on parle.

Diffuser une présentation qui travaillera pour toi, de jour comme de nuit
On en parle dans le Funnel Network.

Je te redonne le programme, au cas où:
https://www.funnel-network.com/programme

À très vite,
Meryl
Ton Funnel Coach

NB: ce post t’a plu ? Inscris-toi gratuitement à l’Email du Marketeur pour recevoir mes meilleures pépites-business sur la persuasion et les tunnels de vente: https://www.funnel-network.com/optin-newsletter

Ton business en automatique, sous les cocotiers ?

J’étais sur la routeToute la sainte journée…
7h30 de route plus tard, je suis bien arrivé en Vendée.
Je vais y passer quelques jours, fêter l’anniversaire de mon père.
Le problème ?
C’est qu’en général tu dois prendre une journée de congés pour faire le trajet (l’aller. Et le retour)
Mais si tu t’organises bien et que tu as fait le taff en amont, tu peux t’absenter une journée sans que ça n’impacte ton activité.

Je vais pas te vendre du rêve en te disant qu’automatiser son business c’est trop bien
Et que, quand je veux, je pars sous les tropiques pour travailler sur la plage, mon ordinateur sur les genoux.
(Déjà, si je vais à la plage, c’est certainement pas pour bosser…)
Et puis y’en a marre des vendeurs de rêve qui te promettent des revenus illimités en travaillant 4 heures par semaine.
Bref, je vais pas te dire que mon business tourne en automatique, juste parce que j’ai pas touché à l’ordi pendant 24 heures.
Et ça serait stupide quand on sait que j’ai travaillé dessus sans compter mes heures, pendant des mois.

Mais !
Mais, mais…
Ça fait toujours plaisir d’avoir de nouveaux rendez-vous (et de nouvelles ventes) alors que tu es totalement en train de faire autre chose.
Une fois que tu as monté ton tunnel de vente
Et que tu y amènes du traffic régulièrement (de manière organique ou payante)
Tes prospects s’empilent dans ton agenda de leur propre chef.

Pendant ce temps-là ?
Tu peux te poser devant Netflix
Profiter de tes proches
Avancer sur ton MLM
Ou traverser la France pour un anniversaire…

Tout ce qu’il te faut, c’est un plan d’action précis
Step by step
Pour te montrer comment mettre en place cette machine à parrainer.
Ça se passe ici:
https://www.funnel-network.com/programme

À très vite,
Meryl
Ton Funnel Coach

PS: aujourd’hui, c’est sortie au Puy du Fou. Il paraît que c’est top…

Tout ça ne sert à rien si…

Hier, on a parlé de tunnel de vente.
De connaitre le score.
De comment transformer 100 visites sur ton tunnel en 2 parrainages.

Dans les jours qui viennent, j’ai bien envie d’analyser un peu les différentes étapes.
Et les actions que tu dois mettre en place pour que la magie opère.

Commençons par la fin: comment transformer tes prospects en clients ?
Ça y est, ton prospect est rentré dans la machine, il est passé d’une étape à l’autre, et le voici avec toi à l’autre bout du fil.
Pour moi, c’est l’étape la plus facile.
Pour d’autres, c’est l’étape la plus redoutable.
La vente.

Je vais te dire quelque chose qui tombe sous le sens, mais qu’il me paraît bon de rappeler:
Tout ce qui s’est passé avant n’a strictement aucune importance si tu ne closes pas la vente.

Tu peux être une machine à traffic: aucune importance si tu ne sais pas vendre.
Tu peux avoir une présentation si convaincante que les candidats affluent: aucune importance si tu ne sais pas vendre.
Tu peux avoir 10 appels stratégiques dans la journée: aucune importance si… ?
Si tu ne sais pas vendre, bingo.

Et là il y a généralement deux types de personnes:

  1. Ceux qui pensent qu’il faut être un vendeur-né, pour convaincre
  2. Ceux qui pensent qu’ils sont des vendeurs-nés

(des deux, je ne sais pas lequel est le plus dangereux)
L’un comme l’autre, on en revient toujours au fait implacable que:
Pas de vente = pas de résultats(pas de bras, pas de chocolat)

Si malgré tout tu es à l’aise avec le processus, que tu es convaincu(e) par ton offre et que tu closes tes prospects naturellement sans trop savoir comment, c’est parfait.
Si, en revanche, tu es conscient que la seule compétence de persuader les autres peut doubler voire tripler tes résultats, alors ce qui suit est fait pour toi.

Ce soir à 20h00, je donne une conférence en ligne sur le sujet.
(Elle sort du cadre de Funnel Network, mais je trouve la thématique très complémentaire. En fait, c’est un projet que j’avais eu bien avant…)

Dans cette conférence en ligne EN DIRECT, je vais te montrer:
« Comment je génère 90-120 clients chaque mois dans différentes activités commerciale, avec une prédictibilité assurée des mois à l’avance » 
Tu vas découvrir:

  • Secret 1 : Comment convertir tes prospects en t’adressant directement à leur cerveau reptilien.
  • Secret 2 : Comment transformer des “peut-être” en OUI en levant toutes les objections.
  • Secret 3 : Comment ne plus laisser place au hasard et s’assurer un système de vente prévisible des mois à l’avance.

Je vais être honnête avec toi, je fais une offre à la fin de la conférence.
Mais tu t’en doutais peut-être.
Peu importe. La première heure sera du pur contenu gratuit au sujet de la persuasion et des stratégies de vente.
Donc si tu veux développer tes compétences à ce sujet, c’est la meilleure chose que tu puisses faire ce soir.
Je ne peux pas garantir qu’il y aura de replay alors si veux y assister, ne manque pas la conférence.

Tu peux t’inscrire ici: bit.ly/AsVente

Pour les autres, je vous retrouve demain dans votre boîte mail.
À très vite,
Meryl
Ton Funnel Coach

Parrainer 2 personnes par semaine (la formule mathématique)

On m’a posé une question intéressante lors du coaching commun d’hier.
La personne m’a demandé:
« Comment je peux faire pour avoir 2 parrainages par semaine avec mon tunnel de vente ? » 

Quand on me parle de nombres, j’aime bien répondre avec des nombres
(oui, c’est ça, « connaitre le score ». Y’en a qui suivent, c’est bien !)

Donc j’ai posé le truc avec elle et on a réfléchi. Voici le raisonnement:
Tu veux 2 parrainages par semaine. Ok.
Quand tu as un prospect très qualifié au téléphone, combien est-ce que tu en closes ?
1 sur 4 ? 1 sur 3 ? 1 sur 2 ?
En prenant large, on peut partir sur 1 sur 3.
Donc pour avoir 2 parrainages à la fin de la semaine, il te faut passer…
C’est ça. 6 appels.

Etape suivante: combien de rendez-vous tu dois fixer pour avoir 6 personnes qui décrochent le téléphone et discutent avec toi ?
Si 40% des gens vont te poser un lapin, on peut partir sur 10 appels
(oui, c’est du marché froid. Ne t’attends pas à ce que tout le monde décroche aussi facilement que lorsque tu appelles ta mère)

Maintenant, pour avoir 10 rendez-vous de prévus dans mon agenda en ligne…
Combien de personnes doivent avoir vu ma vidéo de présentation ?
(vidéo de la compagnie, enregistrement d’un Zoom, webinar, etc.)
Là, l’écart se creuse. 
Mais si on est pessimistes, on peut dire que 20% des gens qui arriveront sur la vidéo prendront le temps de la regarder et de prendre rendez-vous.
Ce qui nous amène à 50 personnes.

Question à 1 million maintenant:
Pour avoir 50 personnes qui accèdent à ma présentation…
Combien de visites dois-je avoir sur mon tunnel de vente ?
Si on part sur un 50% assez conservateur, ça nous donne le résultat suivant:
100 personnes.

Conclusion ?
Si tu te concentres sur alimenter ton tunnel de vente de 100 visites par semaine, tu atteins ton objectif de 2 parrainages par semaine.
100 visites 50 mails / présentations 10 rdv 6 appels 2 parrainages
CQFD

Maintenant, tout le monde ne vas pas regarder la présentation du premier coup.
Ni démarrer dans les 24 heures suivant l’appel.
C’est aussi pour ça qu’on récupère leur adresse email tôt dans le processus.
Mais another lesson for another day

J’espère que cette démonstration t’aura permis de lever certains blocages.
Et te rendre compte que parrainer en automatique, ce n’est pas si sorcier que ça.
Il faut juste être accompagné.
Pour être sûr qu’à chaque étape de ton entonnoir de vente, tout glisse.
(un grain de sable dans les rouages, et c’est toute la machine qui s’enraye…)

Si tu veux monter ce processus pour toi aussi,
Je vais te guider step by step
Module après module
Tu peux retrouver tous les détails sur cette page:
https://www.funnel-network.com/programme

Et une fois que tu es prêt, tu peux rejoindre les Funnel Networkers.

À très vite,

Meryl
Ton Funnel Coach

PS: tu te demandes surement comment attirer 100 visites par semaine dans ton tunnel de vente ? Ou comment être sûr de convertir à 50% sur la première page ? Ou encore comment closer 1 prospect sur 3. Surveille ta boîte mail, on va en parler très bientôt.

Est-ce que tu pourras regarder la vérité en face ? (ma méthode)

Joyeux lundi !
Yes, aujourd’hui on va parler de trucs qui cassent la tête.
Notamment ? De chiffres.

Bon, si t’es encore là, c’est que je ne t’ai pas fait assez peur.

Personnellement ?
Je ne suis pas fâché avec les nombres.
Mais j’ai pas fait un bac S non plus.
Et peut-être que toi non plus.
Malgré ça, je ne saurais trop te recommander de te pencher sur tes chiffres.
J’appelle ça:
Connaître le score.
(je tiens cette appellation de Kevin Trudeau, pour les connaisseurs…)

Connaître le score, ça veut dire quoi ?
Ça veut dire connaître les chiffres importants, en toutes circonstances.
Imagine un match de basket où aucune des deux équipes ne sauraient à combien de paniers elles en sont…
Il n’y aurait pas d’enjeu, et cela n’aurait pas de sens !
Pour ton business, c’est pareil.
Surtout si tu utilises des tunnels de conversion, comme moi.

Tous les matins, j’ouvre ma feuille Google Sheet et je note mon score dans un tableau:

  • Budget dépensé dans la pub facebook
  • Nombre de clics
  • Nombre de prospects
  • Nombre de participants à mon webinaire
  • Nombre de ventes
  • Chiffre d’affaire collecté
  • etc.

Et j’ai également une autre feuille, où cette fois-ci je traque mon score dans ma vie personnelle:

  • Heure de coucher et de réveil
  • Est-ce que j’ai lu ?
  • Est-ce que j’ai fait de l’exercice ?
  • Mon poids
  • Les calories (je les suis avec MyFitnessPal)
  • Est-ce que je vous ai envoyé un mail ?
  • etc.

Ça peut paraître ultra psycho-rigide (c’est ce que j’ai pensé au début)
Mais en fait, cette habitude ne me prend pas plus de 2 ou 3 minutes le matin(pendant que je bois ma boisson protéinée)

Ce que ça m’a apporté en un mois de tracking ?
Déjà, je me suis rendu compte que mes pub Facebook fonctionnaient très, très bien – et que j’avais été stupide de tout couper et tout casser quelques semaines plus tôt. Chose qui ne serait pas arrivé si j’avais suivi le score à ce moment-là…
Ensuite, je suis devenu plus exigeant sur ma routine de lecture et d’exercice. Je sais que je devrais « rendre des comptes » le lendemain matin, et je n’ai pas envie de me décevoir.
Enfin, j’ai perdu 2kg simplement en suivant mes calories ! (suivre le score m’a permis de prendre conscience de ce que je mettais dans mon corps)

Comment ça se fait ?
Ce sur quoi tu portes ton attention grandit.
What you focus on, grows
Ma question pour toi aujourd’hui, c’est quel score est-ce que tu as besoin de suivre ?
Et surtout… Est-ce que tu es prêt à le suivre ?
Je ne te parle pas de le noter dans un fichier Excel – ça, c’est la partie facile.
Ce qui est difficile, c’est de regarder la vérité en face.
Parce que les hommes mentent, les femmes mentent… Mais les chiffres ne mentent jamais.
Et ces chiffres pourraient te révéler des choses que tu n’es pas prêt à entendre.

Mais si tu fais cet effort, si tu es coachable, et si tu es prêt à entendre des choses difficiles mais qui te feront progresser…
Alors je t’invite à réserver ta session de stratégie.
https://calendly.com/meryl-camus/session-strategie

Un appel de 20 minutes où on va scanner ton business, et voir comment on peut multiplier tes résultats.
Ok il te manque des parrainages…
Mais est-ce que ça vient de ta prospection ? De ta qualification ? De ta présentation ? De ton closing ? Ou de ton follow-up ?
Ne réponds pas au hasard.
Laisse parler les nombres…

Et réserve ton appel de stratégie maintenant
(c’est gratuit, mais je n’ai que 5 places pour les prochains jours)
https://calendly.com/meryl-camus/session-strategie

À très vite,

Meryl
Ton Funnel Coach

Interview de Yohann Raoult

Parfois, il suffit d’un seul parrainage pour tout changer.
Mon ami Yohann ?
C’est un vrai moteur.
J’ai eu la chance de travailler avec lui, et c’est ce que j’appelle le « distributeur idéal » 
(ou mon « avatar », si tu commences à me connaître)

Il prend des initiatives
Il assume ses responsabilités
Il est autonome
Il est charismatique
Il est travailleur
Il est authentique
Il a le sens de l’humeur
Bref, c’est exactement le genre de personne que l’on veut dans son équipe
(j’arrête, parce que s’il voit cet éloge il va tomber amoureux)

Le truc ?
C’est que c’est un peu le gars de l’ombre.
Ce n’est pas le top leader d’une compagnie, la super-star qui prend 50,000€ par mois.
Et même si ces gens sont fascinants, ce ne sont pas eux qui m’intéressent.
Les meilleurs conseils ? 
Ils viennent des leaders qui sont sur le terrain.
Qui fournissent la croissance du groupe.
Ceux qui ont suffisamment de résultats pour inspirer leur équipe
Mais pas assez pour assouvir leur faim
Ces leaders ce sont les moteurs, donc

Où est-ce qu’on les trouve ?
Ah… Ça, c’est sûr. Ils ne courent pas les rues.
Tu as besoin de 2 choses pour les dénicher:

  1. Savoir exactement à quoi il ressemble, quelles sont ses valeurs (définir son avatar)
  2. Posséder un système d’attraction qui va les mener à toi

Devine quoi ? C’est ce que je montre dans la conférence de ce soir.

Mais pour en revenir à Yohann…
Imagine à quoi ressemblerait ton réseau si tu parrainais ne serait-ce qu’une personne comme lui…
(surtout si tu as déjà une « branche » déjà bien développée. Une « Power Leg » dans le jargon)

Yohann est la preuve vivante qu’on n’est parfois qu’à quelques personnes du succès.
Car son groupe est passé de 10 à 10,000 représentants en seulement quelques mois
(j’inclus l’ensemble du groupe, y compris sa upline. Car il a participé à leur croissance)

Si tu veux comprendre comment il est passé de Livreur de pizzas à Leader MLM, ça tombe bien !
Je l’ai justement interviewé récemment.

Dans cette vidéo, tu vas découvrir:

  • Comment devenir un leader MLM, quand rien ne nous y prédispose
  • Comment ils ont monté une team de 10,000 membres en six mois
  • Comment prospecter sur Instagram (stratégie inédite)

L’interview de Yohann: https://youtu.be/51LCK0vT11U

Bon visionnage, et à ce soir pour la conférence en ligne.
Meryl
Ton Funnel Coach

Coucou

Salut.
Juste un coucou rapide pour te tenir au courant.
Parce que je suis plutôt submergé en ce moment !  (je ne me plains pas, c’est une bonne chose)
Entre l’enregistrement des derniers modules de Funnel Network
La gestion de mes clients VIP dont je m’occupe intégralement du tunnel de vente
La lancement de ma prochaine formation jeudi prochain, sur comment tripler ses revenus grâce aux techniques de vente
Et la future réouverture du Funnel Network (dont on me parle tous les jours, mais c’est pas encore pour tout de suite)

Bref !
J’ai du mal à suivre.
Et ça devrait être ton cas aussi.
Un conseil d’un homme dont j’ai oublié le nom (mais qui, assurément, ne devait pas être la moitié d’un con):
Si tout est sous contrôle… C’est que tu ne vas pas assez vite.

Donc merci de prendre le temps de lire ce mail
(moi-même je réserve 10 à 20 minutes par jour à la lecture. Grandir n’est jamais une perte de temps…)
Merci, donc, et à demain pour le prochain mail !
Ou après-demain.
Comme d’habitude, quoi.

Meryl
Ton Funnel Coach

PS: je le confirme, les portes du Funnel Network sont temporairement closes. Je n’accepte plus que les candidatures VIP. Autrement dit pour un accompagnement de plusieurs mois et la création d’un tunnel de vente intégral par mes soins. Si tu fais partie de la minorité de concernés, tu peux directement répondre à ce mail. Attention, si tu n’es pas prêt à investir une somme à quatre chiffres pour en recevoir cinq, ne clique même pas sur « Répondre ».

NB: ce post t’a plu ? Inscris-toi gratuitement à l’Email du Marketeur pour recevoir mes meilleures pépites-business sur la persuasion et les tunnels de vente: https://www.funnel-network.com/optin-newsletter

Mais quel boulet !

Le boulet, c’est moi !
Tu as sans doute reçu un mail qui t’invitait urgemment à profiter des dernières heures d’ouverture du Funnel Network.
En te disant que les portes fermaient
Qu’après, la réduction de -50% c’était fini
Que tu n’avais que jusque jeudi soir pour pour démarrer
Et que, je cite, « si tu lis ce mail vendredi, il est déjà trop tard » 

Le problème ?
Tu as reçu ce mail vendredi matin.
Alors que les portes étaient déjà closes.
WTF ?
Encore une technique marketing un peu saugrenue de la part de Meryl ?
Non.
Juste une boulette (sorry)

Pour l’anecdote, je rédige souvent mes mails le soir pour le matin.
Dès que c’est fait, je planifie l’envoi pour « Tomorrow, 9 am » 
Et tout le monde croit que je me suis levé à 8 heures pour rédiger un pavé (sorry again)

Mais il y a un truc que j’ai pas vu venir…
C’est que mercredi soir, j’ai travaillé jusque tard dans la nuit.
Donc j’ai rédigé mon petit mail de Jour J, je l’ai programmé, et je suis parti me couché.
Sauf qu’il était minuit passé – il était alors jeudi.
Devine ce que ça a fait quand j’ai cliqué sur « Envoyer Tomorrow 9 am » …

Bah oui.
Vu qu’on était (techniquement) jeudi matin
J’ai programmé le mail pour le lendemain, donc vendredi.
C’est ce qui explique que tu as reçu mes emails pressants… Le jour d’après.
Bien sûr, je ne me suis pas inquiété une seconde d’avoir zéro retours, ni même de ne pas recevoir mes emails tests…

Ah, le boulet !
Mais bon, on se refait pas.
Comme ça, ça te fait un bon exemple de chose à ne PAS faire avec ton autorépondeur.

De toute façon, ça faisait déjà une paire de jours que j’annonçais la fermeture du programme.
Je crois que les personnes réellement motivées sont toutes parvenues à s’inscrire à temps.
Pour les autres ?
Ce n’est pas grave.
Je vous prépare un Funnel Network 2.0 aux petits oignons.
Entre autres.

Excellente semaine à toi !

Meryl
Ton Funnel Coach
(c’est ma nouvelle auto-appellation. Si c’est naze je compte sur vous pour me le dire)
PS: je le confirme, les portes du Funnel Network sont temporairement closes. Je n’accepte plus que les candidatures VIP. Autrement dit pour un accompagnement de plusieurs mois et la création d’un tunnel de vente intégral par mes soins. Si tu fais partie de la minorité de concernés, tu peux directement répondre à ce mail. Attention, si tu n’es pas prêt à investir une somme à quatre chiffres pour en recevoir cinq, ne clique même pas sur « Répondre ».

Plus que quelques heures…

(Si tu vois ce mail vendredi, il est déjà trop tard…)

Est-ce que tu connais la loi de Parkinson ?
Rien à voir avec la maladie.
Même si, mal exploitée, cette loi peut devenir un cancer pour ton business.

Elle stipule que:
« Le travail s’étale de façon à occuper le temps disponible pour son achèvement » 

En clair ?
Si ton prof de philo te donne 3 semaines pour faire ton devoir, tu prendras l’intégralité des 3 heures pour le rendre
(parfois jusqu’à la dernière minute…)
Mais s’il te donne 3 heures pour effectuer ce même devoir, alors tu le feras en 3 heures seulement.

Tu vois où je veux en venir ?
S’il te reste deux semaines pour passer ta prochaine position dans ton MLM
Tu vas facilement adopter l’attitude du: « c’est bon, je suis large ! » 
Et plus l’échéance approche, plus tu vas mobiliser de ressources parce qu’il faut que tu atteignes ton objectif pour la deadline.

Je dois prendre un rendez-vous dans la semaine ?
Laaarge ! Ça peut attendre vendredi soir.
Les cadeaux de Noël, c’est pour le 25 ?
Laaarge ! Les magasins vont pas s’envoler…
Le Funnel Network ferme ses portes jeudi minuit ?
Laaaarge !

Allons.

Dans la vie, il y a deux types de personnes:
Ceux qui font leurs cadeaux de Noël un mois avant, et ceux qui les font un jour avant.
Ceux qui sont prévoyants, et ceux qui ont Parkinson.

Aujourd’hui ?
Ce n’est pas le moment de défier Parkinson.
Parce qu’une fois que je clôture les inscriptions pour le programme,
C’est fini.
Je les rouvrirai peut-être, peut-être pas.
Et si oui, je ne sais pas quand.
Ça sera le temps qu’il faut pour conduire notre communauté actuelle au succès.
Seulement après j’accepterai une nouvelle promo d’étudiants motivés.
En parlant de promo…
Aujourd’hui, c’est le dernier jour où tu verras Funnel Network à ce prix-là.

Comme dit Bon Jovi:
IT’S NOW OR NEVER
https://www.funnel-network.com/order-form

À tout de suite,

Ton Funnel Coach

Ta session de stratégie offerte

Récemment, j’ai eu Christine au téléphone.
Elle avait booké sa session de stratégie dans mon agenda en ligne, donc je l’ai rappelée à l’heure convenue.
Ceux qui me connaissent savent que dans la vie de tous les jours,
Je suis toujours en retard (par excès d’optimisme, certainement…)
Mais quand j’ai un rendez-vous pour le business ?
Je suis réglé comme une Rolex suisse.

19:00:04 – Christine décroche.
Nous avons 30 minutes devant nous.
D’abord, nous apprenons à nous connaître.
(en Amérique, on va droit au but.
En Europe, la courtoisie veut qu’on échange des politesses…)
Ensuite ?

Je m’assure qu’elle a bien visionné ma conférence en ligne.
Si ce n’est pas le cas, ça ne sert à rien d’échanger: nous perdrions tous deux du temps à éclaircir des choses que j’explique très bien dans la formation offerte.

Je réponds à ses dernières questions.
Et pour finir ?

JE lui pose quelques questions.
Rien de personnel – juste assez pour m’assurer qu’elle a bien le profil pour réussir avec mon programme.

Suite à l’email d’hier, elle en a profité pour réserver une deuxième session de stratégie avec moi.
(Chose que je ne fais habituellement pas, mais puisqu’elle s’est enregistrée dans les règles de l’art, pourquoi refuser)
Finalement…
Elle s’est excusée.
Elle dit qu’elle a réservé ce créneau un peu vite.
Et elle, je cite: « n’a pas de questions supplémentaires, juste envie de démarrer » 

(Quand je te dis qu’avec mon système, tu ne parles qu’avec des prospects ultra-qualifiés, qui ont les mêmes valeurs que toi et qui ont envie de bosser avec toi)

Je ne dis pas que tous les appels que tu auras avec tes prospects ressembleront à celui-ci.
Loin de là !
Et je ne demande pas à ce que ceux qui réservent leur appel avec moi agissent de cette manière (même si ça me va très bien ^^)
Mais je te dis que quand tu offres la bonne solution aux problèmes des bonnes personnes
Et que vous êtes sur la même longueur d’ondes
Des choses magiques se produisent.

Maintenant, peut-être que tu te demandes comment toi aussi tu peux remplir ton agenda de rendez-vous de qualité.
Et qu’il te reste une ou deux questions même après le visionnage de la conférence.
(ou que tu as simplement besoin d’un coup de pied au cul !)
Si c’est le cas, c’est le moment de réserver TA session de stratégie.
Avant que le Funnel Network ne ferme ses portes jeudi soir…

Clique ici pour réserver ton appel stratégique: https://calendly.com/meryl-camus/session-strategie
À très vite de vive voix
Et bienvenue aux nouveaux membres de cette semaine
Meryl