Convaincre avec son histoire

Hier, je t’ai parlé du story-telling.


Ou l’art de raconter des histoires.



Pour enseigner.


Pour persuader.


Mais aussi et surtout…


Pour vendre.






D’ici les prochains jours, je vais te donner 3 types d’histoires que tu devrais compter dans tes munitions.


On va commencer aujourd’hui avec le premier type d’histoire:







Histoire n°1: L’HISTOIRE ORIGINELLE






Autrement dit, TON histoire.


Les gens adorent les histoires « origines ».


X-Men Origins.
La Planète des Singes: Les Origines.
Man of Steel
Batman Begins…


Tu te souviens de ces films ?


Leur succès…
C’est parce qu’ils racontent les débuts de nos héros préférés.


Toi aussi tu dois élaborer ton histoire originelle.


Ta story.


Typiquement, ton histoire doit faire écho avec les problèmes de tes clients.


Elle doit expliquer comment tu es parti d’un point A
Comment tu as eu un élément déclencheur.
Et comment tu es arrivé au point B.


Peter Parker, étudiant lambda (point A), se fait piquer par une araignée radioactive (déclencheur) et devient Spider-Man (point B).


Eden Light, étudiant lambda lui aussi (point A), récupère un cube étrange et se retrouve capable de lire dans les pensées (déclencheur). Il se sert de ses dons pour traquer un criminel insaisissable (point B).


Ce scénario te dit rien ?


C’est parce que c’est le synopsis de mon roman
(placement de produit)


Mais j’y reviendrai une autre fois 😄






Autre exemple d’histoire originelle:


J’étais un étudiant (encore un !) frustré, déprimé et désorienté (point A). Alors un ami m’a présenté le marketing de réseau (déclencheur) et je suis devenu une personne plus confiante, j’ai voyagé dans dix pays en deux ans et j’ai atteint le top de ma compagnie (point B).


C’est l’histoire que j’utilise quand je promeus le MLM.






Une dernière pour la route ?


En 2015, je n’en pouvais plus de sacrifier ma vie personnelle pour le MLM, et je n’avais plus envie de participer à la chasse aux prospects avec des gens qui n’avaient souvent pas la motivation nécessaire pour réussir (point A).


Mais en étudiant le marketing en ligne, j’ai compris qu’il existait des systèmes qui permettaient d’attirer les prospects à soi et de rendre les choses plus simples (déclencheur).


Depuis, je suis contacté tous les jours par des candidats motivés qui veulent en savoir plus sur ce que je propose – et je diffuse un programme de formation qui explique comment en faire de même (point B).


Cette fois-ci, c’est l’histoire que j’utilise pour parler de Funnel Network.






Tu vois ?



Tu peux utiliser une histoire pour tout.


En fait,


Je te recommande d’avoir une ou deux histoires de disponibles pour partager ce que tu fais.


Que tu vendes un produit de bien-être, une opportunité MLM, des contrats en porte à porte, des programmes en ligne ou de la lingerie fine dans un centre commercial…


Tu as besoin d’une histoire originelle.


C’est grâce à celle-ci que tes prospects s’identifieront à toi.


Et s’ils s’identifient à toi, ils voudront adopter TA solution.


Donc je t’invite à réfléchir à ta propre histoire.


La manière dont tu racontes ton passé = la manière dont les autres la raconteront


Alors… Quelle est TON histoire ?






Demain, c’est jour du Seigneur.


Donc tu ne recevras pas d’email de ma part.


En revanche lundi…


Je te parlerai du deuxième type d’histoire que tu dois absolument avoir sous le coude.






À très vite,


Meryl






PS: le story-telling, j’en parle en détails dans le tout premier module de Funnel Network. Si tu veux voir le programme et démarrer ta formation, toutes les infos sont ici: https://www.funnel-network.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.