Comment ne pas passer pour un escroc

Est-ce que je suis un escroc ?



C’est ce que m’a demandé Mme Laporte, cette semaine.

(ce n’est pas son vrai nom, mais ça aurait pu)



Tu le sais peut-être, mais je passe la majorité de mon temps sur le terrain.


À toquer à des portes.
Vendre.
Suivre les clients.
Expérimenter.
Et créer du résultat.


C’est mon métier, je suis vendeur à domicile !


Ou commercial en porte à porte.


Ou encore démarcheur, colporteur, quêteur, corrompu…


Bref, une activité socialement reconnue et adorée de tous les clients (lol)


La vérité ?
Ce métier est une incroyable école pour développer ses compétences.


Et un excellent tremplin, ne serait-ce que financièrement
(comme le confirment Tai Lopez et Grant Cardone, les gourous de la vente aux USA)


Pourtant c’est assez mal vu, en France.


D’ailleurs, c’est incroyable ce contraste entre le moment où les gens ouvrent la porte, sceptiques…


… Et celui où ils nous offrent un Coca, « pour la route »
(même si je suis au régime).


Il y a aussi ce moment incroyable où, parfois, on me demande si « je ne suis pas un arnaqueur, au moins ? ».


C’est vrai, « avec tout ce qu’on voit ».
Les faux agents, les abus – tout ce qui passe sur Sept à Huit et les émissions criminelles.


C’est une question légitime après tout !


Pourquoi devrais-je avoir confiance en un inconnu qui vient me vendre ses services ?


Qu’est-ce qu’il me dit qu’il ne vient pas m’arnaquer chez moi ?


Ma réponse ?
Elle est souvent la même:


« Le problème, Madame Laporte, c’est que si j’étais un arnaqueur… Je ne vous le dirais pas ! Pas vrai ? »


En général, ça suffit à éluder la question.


Paradoxalement, cette réponse met le client en confiance.
Ça le fait sourire.


Je pourrais sortir des chiffres, des brochures, etc.
Mais en général je n’en ai même pas besoin.


Si tu te justifies trop, c’est là que tu vas devenir suspect (même s’il n’y a aucune raison que tu le sois)


Et qu’en est-il de mon activité de consultant ? Et de formateur en ligne ?


C’est la même chose.


On ne se connait pas, et je n’ai pas beaucoup de temps pour te donner une bonne impression.


C’est pourquoi je tiens à offrir une garantie 100% satisfait à mes clients.


Si tu testes mes programmes, et que tu n’obtiens pas les résultats que tu souhaites dans les 30 jours…
… Je te rembourse intégralement de la formation !


Une autre réponse que je donne occasionnellement à la question
« Est-ce que c’est une arnaque ? » :


« Madame Laporte, pensez-vous que des centaines de personnes me feraient confiance chaque mois si je leur vendais n’importe quoi ? »


Heureusement, ce n’est pas une objection qui arrive souvent.


Et (je touche du bois) elle ne m’a jamais, jamais empêché de conclure une affaire.


Quand quelque chose ne tourne pas rond, les gens le sentent.
Quand quelqu’un est fiable, ils ont également « un bon feeling »


Et mes programmes de formation ?


Eh bien, j’ai sélectionné une dizaine de témoignages que tu peux consulter à ta guise.
Pour te faire une idée.


Si toi aussi tu peux collecter un maximum de retours clients (idéalement vidéos, sinon écrits), ça ne fera qu’améliorer la crédibilité de ton activité.


Maintenant que tu as lu ce mail, te voilà armé de deux nouvelles façons de répondre à cette objection « de l’arnaque ».


Laisse-moi une réponse si tu veux que je traite d’autres objections que tu rencontres au quotidien dans ton business.


À très vite


Meryl


PS: si tu veux jeter un oeil aux différents témoignages à mon sujet, et voir les différentes garanties que je propose sur mes programmes, tu peux consulter ma dernière formation sur https://www.funnel-network.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.