À la fin de ce guide, vous aurez les compétences nécessaires pour devenir un véritable aimant à prospects !

Pour le rédiger, j’ai pris le soin de m’entourer de mon bon ami Aurélien Brest. Avec près de 2 millions de CA généré à l’année, il s’est hissé au rang de top earner de sa compagnie et numéro 1 français en l’espace de six mois (un record inégalé dans cette société).

Maintenant si vous consultez ce guide, c’est probablement parce que vous cherchez à développer votre activité de marketing de réseau. Et comme on le sait, l’acquisition de nouveaux clients et de nouveaux distributeurs est la compétence cruciale qui mène à la réussite.

Note: vous pouvez directement télécharger l’eBook gratuit qui condense l’ensemble de cet article. Pour cela cliquez simplement sur l’image ci-dessous:

Ne pensez pas comme un débutant

Seulement voilà. Quand nous avons démarré, on nous a demandé de penser à toutes les personnes qui pourraient être potentiellement intéressées par nos produits et notre activité. Est-ce que vous pensez qu’on a pris le temps de noter les noms un par un sur une liste ? Et bien en vérité, non.

Ce qu’il s’est passé, c’est qu’on a contacté les quelques amis à qui nous avions pensé. Nous avions peut-être cinq ou six personnes en tête et nous partions du principe qu’ils allaient tous accepter notre proposition. Nous avions une telle confiance au système et un tel enthousiasme que nous étions persuadés que personne ne pouvait refuser ce qu’on avait à leur proposer.

Malheureusement, c’est de cette manière-ci que beaucoup de débutants raisonnent. Nous-mêmes nous pensions comme des débutants à l’époque. En fait, de nombreuses personnes parlent aux quelques amis qu’ils ont en tête, et lorsqu’il se heurtent à un refus ou deux, ou trois, ils finissent par abandonner en disant : « j’ai parlé à tout le monde, personne n’est intéressé. Ça ne fonctionne pas »

Ce qui a initié notre succès en MLM c’est que, par chance, les premières personnes à qui nous avons partagé notre projet ont accepté. Bien sûr, on a très vite subi des refus, mais la machine était déjà lancée.

Nous n’osons pas imaginer ce qu’il se serait produit si, par malchance, nos amis ne nous avaient pas suivis à l’époque. Pour tout avouer, peu d’entre eux ont connu un succès éblouissant dans le marketing de réseau. Mais ce qui est sûr, c’est que grâce à eux, nous avons poursuivi nos efforts, nous avons persévéré, et nous avons finalement développé les compétences clés qui nous permettraient de réussir en marketing de réseau quoi qu’il arrive.

Ne pensez pas comme les débutants. Ne prenez pas le risque que nous avons pris, parce qu’alors vous remettez votre destin financier entre les mains d’une poignée de personnes seulement. Mais votre destin en MLM ne doit tenir que dans vos propres mains.

Ce que vous allez découvrir dans “Prospects Illimités”

C’est pourquoi nous avons rédigé cette ebook, afin que vous puissiez acquérir les compétences nécessaires pour attirer des prospects à vous de manière illimitée. De cette façon, vous ne serez jamais en manque de contacts, et vous aurez toutes les clés en main pour connaître une forte croissance.

À la fin de votre lecture:

  • Vous n’aurez plus à vous lever chaque jour en vous demandant, avec inquiétude: “est-ce que je connais quelqu’un, est-ce que je connais quelqu’un ?
  • Vous n’aurez plus à éplucher votre liste avec une appréhension grandissante parce que la liste de noms diminue. Voici une phrase qui ne sortira JAMAIS de votre bouche: “Je suis arrivé au bout de ma liste”.

Ne perdons pas une minute de plus. Voici 7 étapes pour ne plus jamais être à courts de prospects. 7 étapes vers des prospects illimités.

Stratégie #1: Comprendre que votre succès n’a rien à voir avec la taille de votre liste initiale.

Cette première stratégie est une croyance que vous devez éliminer.

De nombreuses personnes qui débutent (ou qui ne se lancent pas) pensent que le succès en MLM est directement lié à la taille de notre réseau de connaissances. Combien de fois avez-vu entendu un prospect dire: “je suis intéressé, mais je ne connais pas assez de monde” ? Combien de nouveaux distributeurs avez-vous vu transpirer en voyant leur liste diminuer au fil des appels d’invitation ? Peut-être faisiez-vous partie de l’une ou l’autre de ces catégories.

La croyance commune veut que si vous êtes un bon commercial et que vous avez un grand réseau de contacts, alors vous êtes destiné à réussir en marketing de réseau. À l’inverse, si vous venez d’un village paumé et si vous n’étiez pas quelqu’un d’influent au lycée, vous n’avez aucune chance.

Comme vous le comprendrez au fil des stratégies, ce n’est tout simplement pas vrai. Aurélien était un étudiant timide et Meryl venait d’un village de deux cents habitants.

Les personnes qui réussissent dans le marketing de réseau considèrent que trouver des prospects est une compétence. La plupart des gens qui ont démarré à leurs côtés, ils ne les connaissaient pas avant d’avoir rejoint leur compagnie de MLM. Ce sont des personnes qu’ils ont rencontrées au cours de leur aventure.

Cela prouve que leur liste de contacts initiale n’était pas à l’origine de leur réussite. Elle était davantage due à leur habilité à créer de nouvelles relations. Les prochaines stratégies vont vous aider à développer cette compétence.

Stratégie #2: Créer une liste exhaustive

La seconde stratégie consiste à créer ce que nous appelons une liste exhaustive.

Souvent, lorsqu’on demande aux nouveaux distributeurs de créer une liste de contacts, ils pensent vaguement à une dizaine de personnes à qui ils pourraient parler. La plupart des gens font les yeux ronds quand il s’agit de poser 50 ou 100 noms sur une liste !

Il ne s’agit pas ici de faire une liste de 20 personnes que vous notez au dos d’une enveloppe. Cette stratégie consiste à répertorier l’intégralité des personnes que vous connaissez, de près ou de loin. Chaque personne dont vous pouvez vous souvenir. Ne cherchez pas à savoir pour l’instant s’ils seront intéressés ou non, cela n’a pas d’importance. Contentez-vous de noter un maximum de noms.

Peut-être que parmi les personnes notées, certains démarreront comme distributeurs. D’autres deviendront clients. D’autres encore vont devenir des leaders dans votre organisation. La majorité va probablement décliner poliment votre offre, mais peut-être qu’ils vont vous recommander auprès de leur cercle de connaissances. Et dans ce cercle-là, que vous ne connaissez pas encore, il y a peut-être les personnes que vous cherchez. En clair: vous ne savez pas ce que va vous apporter chaque nom sur la liste (voir stratégie #5).

L’autre intérêt de cette stratégie, c’est qu’elle vous procurera un sentiment d’abondance. Selon vous, dans quel état d’esprit est-il le plus facile de présenter son opportunité :

Réponse A : « Bon, cette fois-ci c’est mon baroud d’honneur. Il ne me reste plus que quelques noms sur ma liste. S’il dit non, je suis foutu… »

Réponse B : « J’ai hâte de lui montrer ce que j’ai découvert. Après, qu’il me rejoigne ou pas, ça ne changera pas ma vie. Pourvu qu’il me donne sa réponse rapidement, parce que j’ai encore du monde à aller voir ! »

Vous avez répondu comme nous. Avoir une liste de contacts de 300, 500, 1000 ou 2000 noms donne davantage confiance en soi qu’un bout de papier avec 10 ou 20 noms. Pas vrai ?

Si cela vous paraît beaucoup, vous vous sous-estimez. Des études ont démontré qu’à l’âge de dix-huit ans, nous connaissons tous au moins 700 personnes. Il n’y a qu’à voir le nombre d’amis que vous avez sur Facebook. Malgré ça, si écrire votre liste vous paraît laborieux, pensez à cet exercice :

Imaginez qu’on vous donne 10€ pour chaque nom que vous mettrez sur la liste ! Combien pourriez-vous en noter à présent ? Gardez ceci à l’esprit, car cela pourrait bien représenter, à terme, ce que vous rapportera cet exercice.

Stratégie #3: Agrandir votre liste en permanence

La troisième stratégie consiste à constamment élargir votre liste. Qu’est-ce que nous voulons dire par là ?

L’important ce n’est pas qui vous connaissez aujourd’hui, c’est qui vous allez rencontrer à l’avenir. Ce sont les personnes avec qui vous allez entrer en contact non pas avant, mais pendant votre activité.

Établissez pour vous-même une certaine discipline, et voici une des meilleure stratégies que nous pouvons vous donner : deux par jour. Chaque jour, assurez-vous d’ajouter au moins de nouvelles personnes sur votre liste de prospects.

Vous pourriez rencontrer ces personnes en faisant la queue au cinéma, ou lors d’une soirée entre amis. Vous pourriez vous souvenir de quelqu’un. Vous pourriez parler à quelqu’un qui promène son chien. Vous avez sympathisé avec le serveur au restaurant, et vous l’avez ajouté sur Facebook – ou peu importe !

N’hésitez même pas. Ne culpabilisez pas. Comprenez bien que vous n’avez pas les prospecter sur le champ, lorsque vous les rencontrez. Il suffit simplement de construire une relation avec eux, de créer une connexion. Comme ça vous pourrez commencer à construire la confiance, et quand le moment sera opportun, vous pourrez partager avec vous avec eux vos produits et votre opportunité.

Partager vos produits est d’ailleurs une excellente manière de prospecter.

Echantillonnez à tour de bras

Nous sommes dans une industrie qui se démarque des autres en grande partie grâce à la qualité de ses produits et services. Parmi les choses de la vie courante que l’on utilise aujourd’hui, beaucoup ont été lancées et développées par des entreprises de marketing de réseau. Tout le monde aujourd’hui a un robot de cuisine ou des boites en plastique micro-ondables. Ce n’était pas forcément le cas il y a une dizaine d’années – excepté dans le monde du MLM.

Qu’importe les produits ou services commercialisés par votre entreprise, vous avez tous entre les mains des produits novateurs. Ce sont peut-être des crèmes antirides qui ont des années d’avance en termes de recherches, ou des services financiers inédits. Dans tous les cas, c’est votre devoir que de faire connaître ces produits autour de vous. Les gens avec qui vous les partagerez se sentiront privilégiés de pouvoir les utiliser car ils n’existent nul par ailleurs en-dehors du marketing de réseau.

Apportez-leur de la valeur en partageant des échantillons de vos produits ou en donnant un aperçu de vos services.

Et faites le gratuitement. Offrez un produit à votre collègue à la pause. Ou alors, dès que vous obtenez des résultats grâce à vos services, montrez-les à votre meilleur ami. Votre rôle est d’éduquer et non de vendre.

Quelle meilleure approche pour votre business que de partager votre produit préféré. Si vous partagez votre enthousiasme, les gens aimeront les consommer eux aussi. Ils les recommanderont naturellement, et ils n’auront plus qu’un pas à faire pour être rémunérés.

Voilà pourquoi il est important d’avoir un bon stock de produits (si vous êtes dans un MLM-produits). Si c’est le cas, vous avez dû entendre la formule: “devenir le produit du produit“. Cela signifie simplement qu’il faut être son propre meilleur client. Vous devez consommer vos produits, bien entendu, mais également les offrir autour de vous.

Trop de distributeurs se concentrent sur leur fabuleuse opportunité d’affaire. N’oubliez pas que vous avez une réelle plus-value à apporter simplement avec vos produits. Ils répondent à des besoins spécifiques, et il y a sur Terre des milliers de personnes qui n’attendent que votre solution pour bonifier leur quotidien ! Souvenez-vous aussi que ce sont souvent les meilleurs clients qui feront les meilleurs distributeurs.

En distribuant vos produits à tour de bras, vous serez surpris du nombre de clients que vous allez générer uniquement de cette façon. Qui plus est, votre entourage aura beaucoup plus de facilité à aimer le business s’il aime déjà le produit ou le service. C’est tellement plus simple.

Soyez constant dans ces actions et vous serez vous-même surpris de crouler sous les ventes… Et les recommandations.

La suite de ce contenu esréservée aux membres

Remplissez simplement le formulaire ci-dessous pour y accéder gratuitement, à vie. Et recevez en cadeau votre eBook gratuit: "Prospects Illimités".

Stratégie #4: Ouvrez l’œil !

Merci pour votre inscription ! Vous allez recevoir un email pour télécharger l’eBook qui condense l’ensemble de cet article. Pensez à consulter vos boîtes “Promotions” (Gmail), “Spam” ou “Courrier Indésirable” pour ne pas le manquer !

La quatrième stratégie consiste à ouvrir les yeux. Si l’on regarde autour de nous, on voit de nombreuses personnes complètement obnubilées par leurs affaires et qui ne font pas attention aux autres. Autour de nous, il y a plein de personnes qui seraient des super consommateurs pour nos produits ou services, et nous ne les voyons même pas.

Nous avons constamment des opportunités de prendre contact avec d’autres personnes dans le monde, et notre travail c’est d’augmenter notre attention, d’étendre notre esprit, et de sortir de notre petit cercle de cinq ou six amis et famille et commencer à augmenter notre attention. C’est une clé cruciale.

Quand vous regardez les top leader MLM vous remarquez qu’ils sont particulièrement alertes. Ils sont toujours à la recherche d’opportunités. Ce ne sont pas des prédateurs. Ils ne vont pas non plus vous donner leur carte de visite à des funérailles. Ils sont simplement ouverts à la création de liens avec d’autres êtres humains.

Et ce n’est pas tant parce qu’ils veulent que cette personne rejoigne leur business, mais c’est parce qu’ils aiment se faire des amis.

Maintenant si vous êtes introverti, comme beaucoup de personnes, faites cet effort d’ouvrir l’œil. Augmentez votre vigilance et n’oubliez pas d’entrer en contact avec des nouvelles personnes. Ça vous sera utile de beaucoup de manières.

Faisons le point sur ce que nous avons vu jusqu’ici. Vous avez compris que votre succès ne résidait pas dans votre liste de contacts initiale, mais dans votre habileté à construire une liste exhaustive que vous alimenterez quotidiennement en ouvrant l’œil autour de vous.

Stratégie #5: Ne préjugez personne

Pour faciliter cet exercice, voici la cinquième stratégie: ne préjugez personne.

C’est facile de dire que telle ou telle personne n’est pas qualifiée parce qu’elle n’a pas d’argent. Et que telle autre n’est pas qualifiée parce que elle a trop d’argent, parce qu’elle réussit trop. Que cette personne n’est pas qualifiée parce qu’elle est occupée à faire autre chose. Ou que cette personne ne voudrait pas de nos produits parce que (insérer votre raison)…

Vous ne savez pas ce qu’il se passe dans le monde de cette personne. Vous ne savez tout simplement pas. Si ça se trouve, vous avez rencontré des gens aujourd’hui que vous avez immédiatement écartés de votre liste de prospects. Ils ont été placés hors de votre cercle de possibilités, alors qu’en fait le soir ils prient pour trouver une opportunité ! Vous n’en savez rien.

Peut-être que cette personne riche s’ennuie à mort dans sa vie. Peut-être que ce “col blanc” est à la recherche d’un nouveau challenge. Vous ne savez pas si cette personne qui a l’air d’avoir réussi n’est pas en fait totalement oppressée par les dettes.

On ne peut pas voir dans le cœur ni dans l’esprit des gens, alors ne faisons aucun préjugé. On va même aller plus loin. À chaque fois que vous ferez un préjugé, vous empêcherez potentiellement quelqu’un de se rapprocher de leurs rêves.

Qui êtes-vous pour les priver de la réussite ? Vous n’avez pas le droit de ne pas leur partager votre opportunité. Et quand vous adoptez cet état d’esprit, tout devient plus simple. Alors ne faites aucun préjugé.

 

 

 

Témoignage d’Aurélien :

Cette erreur m’a coûté 15,000€

Faire des préjugés est une des pires erreurs à commettre dans le marketing de réseau. J’en ai fait les frais. Comme vous avez pu lire dans le titre, cela m’a coûté pas moins de… 15 000€ ! Donc si vous voulez gagner du temps et de l’argent, lisez bien l’histoire qui va suivre.

Lors de ma première semaine d’activité, j’étais tout feu tout flamme. J’avais déjà organisé et planifié deux événements de présentations à mon domicile et écrit une soixantaine de noms et prénoms sur ma liste de contacts. Mais au moment de boucler les invitations pour mon deuxième événement, je me suis heurté à des dizaines de préjugés.

Je me disais: “Non, lui il n’aura pas le temps, lui a déjà assez d’argent, lui, ce n’est pas dans son domaine… Et lui encore moins, il est en classe de prépa, il travaille 80h par semaine, même pas la peine d’y penser“. Sauf que le dernier « lui » (celui qui est en prépa) était un de mes proches amis depuis le collège. Mais selon moi, il n’avait pas le temps. En plus de cela j’étais persuadé que cela ne l’intéresserait pas. Je ne l’ai tout simplement pas contacté.

Je me suis même dit que mon parrain (mon sponsor) s’en occuperait, et que de cette façon je lui laisserais les personnes les moins susceptibles de nous rejoindre. J’ai pensé que cette stratégie me ferait prendre de l’avance.

Vous apprendrez que votre réalité n’est pas la vérité.

Quelle ne fut pas ma surprise de le voir débarquer lors de mon troisième événement. Mon parrain l’avait effectivement invité et en plus de cela, il était venu. Je fus un peu déstabilisé mais cela n’avait pas d’importance: de toute façon il ne sera pas intéressé. Du moins c’est ce que je pensais.

Dès la fin de ma présentation, il fut le premier à venir me voir avec plein d’enthousiasme et plein de questions. Pour tout vous dire, il a décidé de démarrer sur-le-champ avec le plus gros pack de produits possible. En fait, c’était le premier distributeur français de la société à démarrer directement avec ce pack-là.

J’étais scié !

J’avais fait la présentation, j’avais répondu à toutes ses questions et du coup je me suis mis d’accord avec mon parrain. On a décidé qu’il le parrainerait (c’était lui qui avait fait l’effort de l’inviter) mais qu’il le placerait dans mon organisation. Après tout, j’avais fait tout le travail post-invitation.

Note: C’est ce qu’on appelle le débordement, dans la plupart des compagnies.

De toute façon, j’étais persuadé qu’il n’aurait pas le temps de s’investir. Autant faire des préjugés jusqu’au bout, pas vrai ?

“Ça fait cher le préjugé”

Malgré cela je m’en voulais. Si je l’avais invité, il serait venu et il aurait démarré de suite. Je venais de passer à côté d’un bonus de 200€, simplement parce que je l’avais préjugé. Ça fait cher le préjugé.

Je suppose qu’à présent, vous vous y reprendrez à deux fois avant de faire des suppositions. Vous allez peut-être même revenir sur tous les contacts que vous avez préjugés, car chacun d’entre eux pourrait potentiellement vous rapporter ces fameux 200€ (plus ou moins, en fonction de votre plan de rémunération).

Accrochez-vous un instant, car l’histoire ne s’arrête pas là ! 6 mois plus tard, cet ami gagnait plus qu’un ingénieur en fin de carrière et il avait intégré le top 25 européen des plus gros revenus. Wow !

Si, quelques mois plus tôt, j’avais simplement décroché mon téléphone portable, et si je l’avais invité avant que mon parrain ne le fasse, cette personne aurait fait grossir ma fiche de commissions d’à peu près 15 000€. Et surtout, si personne ne l’avait invité, le distributeur en question n’aurait jamais eu l’opportunité de générer ces revenus. 15,000€, c’est ce qu’il gagnait en trois mois.

Vous savez quel est le comble ? Aujourd’hui cette personne, qui est toujours un ami, a fondé sa propre société de marketing de réseau et ses affaires sont florissantes. Et mon parrain, entre temps, avait bien sûr abandonné…

Préjuger, ou pas ? À vous de choisir

Qu’aller vous faire désormais ? Continuer de penser à la place des autres ou bien arrêter de vous torturer l’esprit et ne plus faire de préjugés du tout ? Le choix vous appartient, mais il pourrait bien vous en coûter 15 000€. Dites-vous bien que toutes les personnes sur qui vous avez des préjugés, quelqu’un d’autre n’en aura pas sur eux et les invitera.

Le problème c’est que la plupart d’entre vous se disent « qui est-ce que je vais déranger à propos de mon opportunité ? ». Transformez cela en « qui est-ce que je vais priver de cette opportunité ? ». Vous trouverez tout de suite beaucoup moins de personnes à rajouter sur cette liste.

 

Stratégie #6: Faites du réseautage

La stratégie numéro six consiste à réseauter avec un but en tête. Certains d’entre vous êtes des extravertis invétérés. Vous avez la formidable capacité de rentrer en contact avec n’importe qui et de créer un lien, et vous avez toujours le mot pour rire. Chanceux que vous êtes ! 😉

Pour autant, les personnes de cette nature ont tendance à papillonner un peu vite, et de totalement passer votre opportunité MLM à la trappe ! Il nous est souvent arrivé de voir un ami super-sociable parler à un groupe de personnes. En l’espace de cinq minutes, c’était le nouveau pote de tout le monde. Quand il revenait nous voir, nous ne pouvions pas nous empêcher de lui demander: “alors, tu as récupéré des numéros ?”. Sous-entendu: “tu les as prospectés ?”. Et là, sa mine se décomposait: “Oh m*rde, j’ai oublié !”. Il réalisait qu’il avait perdu l’occasion de se faire quatre ou cinq nouveaux contacts.

Bien sûr, il faut savoir parler aux autres de manière désintéressée. Mais ce que nous vous recommandons ici, c’est de faire du réseautage sciemment. En gardant votre objectif final en tête: montrer vos produits et votre opportunité à de nouvelles personnes.

Pour réseauter, sortez de chez vous et connectez-vous avec des gens de votre communauté. Rejoignez un groupe de sport, un autre groupe d’amis ou une œuvre de charité – peu importe ! Rencontrez des gens là-bas, prenez contact avec eux, réseautez avec eux. Vous créerez des amitiés, vous créerez des relations, et vous aurez donc les habiletés naturelles pour leur parler à propos de ce que vous faites. Si vous ne sortez pas de chez vous, ou si vous restez assis ici toute la journée, c’est trop difficile d’être un citoyen du monde. Sortez et faites du réseautage sciemment.

Stratégie #7: Dévoilez vos passions

Pensez à sortir du marketing de réseau. C’est notre septième stratégie. Identifiez trois à cinq passions en dehors du MLM et impliquez-vous dedans. Utilisez les réseaux sociaux pour faire savoir aux autres que vous êtes passionné à propos de cela. Écrivez à ce sujet. Devenez connu comme la personne qui parle de telle ou telle passion.

  • Vous pratiquez du karaté ? Parlez un peu plus de karaté.
  • Si vous adorez lire, rejoignez des groupes de lecture sur Facebook
  • Le dessin vous passionne ? Créez-vous un compte Instagram spécifiquement pour cette passion.

C’est plus facile de créer des liens avec des gens passionnés de la même chose. Pour commencer, recherchez des groupes Facebook en rapport avec votre passion. Une fois que vous serez dans la communauté de cette passion, apportez leur des conseils, répondez à leurs questions. En bref, apportez-leur de la valeur.

Ils finiront par vous apprécier, et viendront à vous d’eux-mêmes. Vous pourrez donc créer des relations, créer de la confiance, et ce sera un terrain propice pour leur présenter vos produits, vos services, ou votre opportunité d’affaires. Au lieu d’être un chasseur qui traque les prospects, vous êtes une personne qui apporte de la plus-value, et qui attire les prospects. C’est une manière particulièrement naturelle de remplir votre liste de contacts.

Stratégie Bonus: Ne soyez pas un Jean-Michel Relou

Allez, parce que vous êtes sympas, nous vous avons préparé une dernière stratégie !

Pour celle-ci, vous devrez devenir magnétique pour vos prospects. Ne soyez pas Jean-Michel Relou. Personne n’aime Jean-Michel Relou.

Ce que nous voulons dire par-là, c’est que vous devez soigner votre image. C’est la première des 3 astuces que nous aimerions partager avec vous.

1. Soignez votre image

À la fois en société, mais aussi sur les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux ont pris une énorme importance dans notre vie, vous ne pouvez pas les négliger. Sinon, cela deviendra un poids pour vous, au lieu que cela devienne une force. Donc apprenez à les maîtriser.

La première chose à faire, c’est d’adopter une photo de profil accueillante sur Facebook. Pas la photo de votre dernière soirée avec les potes où vous aviez un chapeau rose sur la tête ! Une photo plutôt professionnelle, sans en faire trop, et si possible sur laquelle vous souriez. Idem pour la photo de couverture. Choisissez quelque chose qui vous correspond. Votre couverture Facebook doit vous mettre en valeur, être esthétique ou positive. Elle ne devrait pas être de mauvaise qualité, avec des messages tristes ou politiques.

2. Ne spammez pas

Deuxième chose: évitez de passer pour un spam. N’identifiez pas 97 amis sur une photo de MLM pour que tout le monde la voie, alors qu’ils n’en ont rien à faire. Ne soyez pas le type qui parle sans cesse de marketing de réseau. Sinon tout le monde va penser que vous êtes une publicité ambulante, et personne n’aime la publicité. Quand vous regardez la télé, (et vous devriez ralentir ce divertissement si vous la regardez trop) est-ce que vous préférez une émission divertissante, fun, instructive, ou bien une page de publicité ? C’est la même chose sur les réseaux sociaux.

Apportez du contenu au sujet de votre passion, parlez de votre vie, de vos animaux, de choses positives, puis un peu de vos produits. Parlez à nouveau d’autres choses, de vos amis, un petit peu de vos soirées, de vos sorties au cinéma, ou mieux encore de vos voyages. Puis, seulement, glissez un mot sur vos produits de votre opportunité. Vous voyez l’idée ?

C’est ce que Gary Vaynerchuk, un entrepreneur célèbre, appelle: Jab, jab, jab, right hook. C’est d’ailleurs le nom de son best-seller, qui fait référence aux matchs de boxe (direct, direct, direct… Crochet du droit !)

3. Oubliez les copier-coller !

Surtout, lorsque vous envoyez des messages, ne faites pas de copier-coller. C’est éliminatoire ! Il n’y a rien de moins professionnel et de plus irritant qu’une personne (à qui on n’a pas parlé depuis plusieurs années) qui nous envoie un pavé en message privé sans qu’on ne lui ait rien demandé.

C’est vrai, ça nous est tous arrivé de nous tromper de prénom en copie-collant “Salut Thibault, comment tu vas ?”, alors qu’on s’adressait à Julie.

Figurez-vous que nous trouvons ça moins grave que de balancer dix lignes expliquant votre nouveau concept, avec un lien vers une vidéo de présentation à la fin. Votre contact pourrait très bien avoir perdu un proche ce matin, ou peut-être qu’il sort d’une rupture, qu’il a perdu son travail, ou qu’il est à l’hôpital. Encore une fois: vous n’en savez rien ! Imaginez à quel point vous paraitriez indélicat.

À la place de ça, qualifiez vos prospects. Nous verrons en détail tout ce qui a trait à l’invitation dans des formations approfondies. Pour l’heure, contentez-vous d’être le genre de personne avec laquelle on veut être ami, pas celle qu’on veut fuir. Et suscitez l’intérêt avant de partager votre opportunité. On ne met pas une pizza surgelée dans un four qui n’est pas préchauffé !

En toutes circonstances, posez-vous simplement la question: “Comment agirait [le top leader de ma compagnie] ? Comment se comporterait-il ? Que dirait-il ?”.`

À ce sujet, nous ne saurions que trop vous recommander la lecture de Dale Carnegie. Comment se faire des amis est une référence incontournable, que vous pouvez vous procurer pour le prix de deux cafés en terrasse.

La suite de ce contenu esréservée aux membres

Remplissez simplement le formulaire ci-dessous pour y accéder gratuitement, à vie. Et recevez en cadeau votre eBook gratuit: "Prospects Illimités".

Hidden Content

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.