Kanku-dai !

En japonais, Kanku signifie: « Regarder le ciel » et Dai: « grande forme » .

C’est aussi le nom du kata que je travaille en ce moment à mes cours de karaté.

(il figure sur la liste des kata à connaître pour l’obtention du 2ème dan)


Un kata, késako ?


Pour les non-pratiquants, un kata est quelque chose qui peut paraître très… abstrait.

Pour faire simple, c’est un schéma de combat virtuel chorégraphié, contre un ou plusieurs adversaires, sous des angles différents.

C’est donc une suite de mouvements qui s’exécute en solo, toujours de la même manière.

Dans les arts martiaux traditionnels, ces enchaînements immuables ont pour but de transmettre l’essence et le style de la discipline.


Mon défi ?


Apprendre et mémoriser la suite de mouvements du kata Kanku-dai.

Ensuite ?

Le pratiquer.

Pour ancrer les enchaînements dans la mémoire de mon corps.

Puis connaître l’interprétation de ce kata. Comprendre comment ils peuvent se matérialiser dans un combat réel.

(un peu comme analyser toutes les interprétations d’une poésie datant de plusieurs siècles…)

Enfin ?

Rectifier les moindres détails, et « vivre » le kata jusqu’à se rapprocher de sa maîtrise.


Aujourd’hui…

Je connais ce kata.

Intellectuellement.

Je sais que je dois réaliser tel coup de pied à tel moment…

Puis tel blocage…

Pour enfin porter un coup avec un dégagement extrême d’énergie…

Mais est-ce que je connais réellement Kanku-dai ?

La réponse est non.

Je ne suis pas encore capable de le reproduire les yeux fermés.

Je devrais pouvoir me lever au milieu de la nuit

Et réussir à l’exécuter presque inconsciemment.

En plus…

J’ai besoin de réfléchir pour expliquer la raison de chacun des mouvements.

Mais je sais qu’à force de pratique et de répétition

Je pourrai m’approprier ce kata

Et le présenter à l’examen du prochain grade.


Quant à ton business…

C’est la même chose.

Tu sais probablement de plus en plus de choses dans ton domaine.

Mais est-ce que tu as l’expérience ? La maîtrise ?


Tu sais qu’il est bon de se lever de bonne heure pour pratiquer le Miracle Morning…

Mais est-ce que tu le fais ?

Tu sais comment inviter une personne à rejoindre ton entreprise de marketing de réseau…

Mais est-ce que tu es capable de faire une bonne invitation, maintenant, sans échauffement ?

Est-ce que tu as spontanément réponse à toutes les objections les plus fréquentes ?

Est-ce que tu es une ceinture noire 3ème dan du closing ?

Tu sais que pour t’enrichir, tu dois gagner plus d’argent que tu n’en dépenses…

Est-ce que c’est bien ce que tu fais ?


Un sage, un jour, a dit:

« Connaître et ne pas faire, ce n’est pas connaitre »


Oublie ce que tu sais.

Et commence à implémenter.

À gagner en expérience.

Jusqu’à ce que cette compétence fasse partie de toi.


Tout comme Kanku-dai.


Et si tu veux potasser mes mails précédents…

Ou si tu les as manqués…

Bonne nouvelle.

J’ai décidé de les mettre en ligne sur mon blog.

Histoire que mes petits conseils ne disparaissent pas totalement dans la nature…


Retrouve mes astuces marketing, vente, MLM et développement personnel directement ici:


(et clique sur l’onglet « Blog » )


À très vite,

Meryl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.