Le MLM est une activité très en vogue, mais il est parfois difficile de saisir exactement ce dont il s’agit. Et encore moins de l’expliquer. Si vous ne connaissez pas ce modèle d’affaires, cet article vous en donnera une idée claire. Si vous êtes distributeur, il vous offrira une histoire à partager avec vos prospects pour les aider à comprendre votre opportunité.

“Le marketing relationnel n’est pas parfait. Il est tout simplement mieux”.
(Eric Worre)

Robert Kiyosaki, le célèbre investisseur, disait aussi:

“Les gens riches recherchent et construisent des réseaux, alors que les autres cherchent un travail”

Si tel est le cas, par où commencer ? Comment bâtir un réseau ? Cet article vous propose une des solutions les plus en vogue: le marketing de réseau (ou Multi-Level Marketing/MLM).

Comprendre le MLM avec l’histoire du restaurant

Vous venez d’ouvrir votre restaurant…

Imaginez que vous venez de prendre une décision importante. Vous avez décidé de devenir entrepreneur et d’ouvrir votre premier restaurant. Pour l’instant, c’est une petite enseigne locale que vous gérez à temps partiel, mais vous voyez plus loin. Vous comptez bien qu’elle devienne une référence dans la région, et même dans le pays.

Tandis que vous ouvrez les portes de votre établissement, vous souvenez combien vos parents ont travaillé dur pour que vous ne manquiez de rien. Désormais, votre famille (ou future famille) compte sur vous.  Il ne s’agit pas seulement de payer votre loyer, mais aussi de:

  • parvenir à améliorer votre style de vie
  • partir en vacances plus souvent
  • sortir des dettes
  • rouler dans une voiture neuve
  • gâter la personne qui partage votre vie.

Vous aspirez à plus, et cette nouvelle affaire va vous aider à accomplir vos objectifs.

Jeudi, dix-huit heures trente.

Vos premiers clients passent la porte de votre restaurant et prennent place. L’accueil est excellent, le service impeccable. Dès le premier soir, vous remarquez que vos clients quittent les lieux rassasiés et très satisfaits. Puisque vous montez ce business à temps partiel, vous informez vos clients qu’ils pourront vous retrouver dès jeudi prochain.

Votre affaire prend de l’ampleur grâce au bouche à oreille.

Du temps partiel au temps plein

La semaine se passe, et lorsque vous rouvrez l’enseigne le jeudi suivant, vous constatez que vos premiers clients sont de retour. Cette fois-ci, ils sont accompagnés de plusieurs amis à qui ils ont vanté votre bonne cuisine et l’ambiance chaleureuse. Appréciant le geste, vous offrez le dessert à ces personnes. Vous leur annoncez que la prochaine fois qu’ils viendront accompagnés, leur menu sera à moitié prix.

Un appel vous est adressé quelques jours plus tard. Ces messieurs-dames souhaitent réserver une table de dix, qui s’additionne aux autres clients qui vous découvrent. Vous êtes ravis, et vous décidez d’ouvrir le midi en plus du soir. Et puisque la recommandation fonctionne, vous avez même pris soin de noter cette offre promotionnelle sur un tableau noir placé en évidence.

Le pouvoir de la recommandation

À présent, vous êtes non seulement contraint d’ouvrir boutique le jeudi midi et soir, mais également le vendredi. Puis, croulant sous les recommandations des uns et des autres, vous faites également salle comble le samedi soir. Devant la demande, vous vous empressez d’ailleurs d’embaucher deux nouveaux cuisiniers et trois serveuses, et vous vous demandez si vous allez encore doubler votre chiffre d’affaire la semaine suivante.

Pendant un mois, puis deux, vous réalisez autant de services que nécessaires. Au vu de l’attente, il vous arrive même parfois de refuser des clients à l’entrée. Bien sûr, il arrive que des plats soient cramés, qu’un serveur trébuche, ou que certaines personnes n’apprécient pas du tout votre nourriture. Cela vous vaut un peu de mauvaise publicité, mais vous êtes conscient que vous ne pouvez pas plaire à tout le monde. Vous continuez de chouchouter vos clients les plus fidèles.

Depuis quelques semaines, une idée vous obsède:

“Comment puis-je passer au niveau supérieur ?”

La première solution que vous mettez en place, c’est d’améliorer le programme de recommandations. Désormais, quand quelqu’un fera votre promotion et vous ramènera de nouveaux clients, vous ne lui ferez plus 50% de ristourne mais 75%. En fait, son repas sera intégralement offert s’il vous ramène trois clients.

Le succès est au rendez-vous, aussi vous décidez de passer à temps plein pour continuer à recevoir. Certains clients vous tutoient à présent, d’autres s’en vont, puis reviennent. Beaucoup ne jurent que par votre cuisine, d’autres vous laissent des avis négatifs sur internet. Peu importe, vous ouvrez 6/7j depuis trois mois, vos clients sont contents et vous créez de l’emploi. Cindy, votre première salariée, a même été promue chef d’équipe !

De travailleur indépendant à propriétaire d’entreprise

Quant à vous, la flamme de l’entrepreneuriat vous a contaminé, et vous continuez de vous demander comment vous pouvez vous améliorer. Puisque votre temps est précieux, vous sélectionnez votre entourage avec parcimonie. La famille reste votre priorité numéro une, mais vous prenez le temps de tisser des liens avec d’autres entrepreneurs. Tandis que vos potes d’enfance ne comprennent pas pourquoi vous vous tuez à la tâche, vos nouveaux amis sont ambitieux et vous encouragent. L’un d’eux vous a même recommandé quelques livres inspirants, que vous feuilletez le soir avec un intérêt intense. Votre conjoint(e) n’en revient pas ! Vous qui n’aviez pas terminé un livre depuis le lycée…

Avec tout ça, vous continuez de vous demander comment agrandir votre business. Un soir, vous lisez une phrase qui vous donne le déclic. Vous avez du mal à vous endormir tellement l’enthousiasme vous gagne ! La solution est en vous:

Vous allez transformer votre restaurant en véritable franchise.

Première étape: vous formez Cindy à la comptabilité et à la gestion d’équipe. Voyant que son ardeur au travail n’a d’égal que son ambition, vous continuez de l’accompagner et vous la laissez gérer le restaurant un soir par semaine. Puis deux, puis trois. Au final, vous lui octroyez le statut de manager, et vous la laissez s’occuper du restaurant chaque jour de la semaine. Vous l’aidez même à former un ou deux autres employés pour qu’ils puissent lui prêter main forte et la remplacer lorsqu’elle prend congé.

Maintenant, votre restaurant tourne – avec, ou sans vous. Bien sûr, vous ne comptez pas mettre les pieds sous la table. Vous relevez vos manches, et que faites-vous ? Vous vous rendez dans une ville à 50km, et vous ouvrez un second restaurant. D’abord le jeudi (le temps de garder un oeil sur votre première enseigne), puis le vendredi, puis le samedi. Ici, c’est Romain qui sort du lot, et c’est à lui que vous confiez les rênes six mois plus tard, tandis que vous partez ouvrir votre troisième restaurant.

Vous êtes à la tête d’un réseau de restaurants

En l’espace de trois ans, vous avez trois restaurants autonomes sous votre responsabilité. En sept ans, c’est devenu une franchise reconnue présente dans près de quarante ville partout dans le pays. Vous ne tardez pas à vous retirer pour profiter de votre famille et de votre temps libre. Même si vous prenez plaisir à voyager, vous savez que vous n’allez pas éternellement rester à ne rien faire sous les cocotiers. Vous allez vous trouver une nouvelle passion, ou un nouveau projet qui apporte de la valeur aux gens. Car lorsqu’on est entrepreneur, c’est pour la vie.

Fin.

Le MLM est une véritable franchise personnelle

Le MLM: Combien de temps ? Combien d’argent ?

Vous vous demandez sans doute si une telle histoire est à votre portée. Peut-être pensez-vous: “c’est bien beau, mais il faut de l’argent pour faire de l’argent”. En fait, il existe des opportunités d’affaire qui ne requièrent qu’un faible investissement (généralement une centaine d’euros).

Vous aurez tôt fait de me répondre: “ok, mais encore faut-il avoir les compétences, ou un diplôme”. Le modèle d’affaire dont je vous parle ne demande aucun diplôme particulier, ni d’instruction spécifique, et tout ce qu’il attend de vous ce sont des choses que vous savez faire.

“Combien de temps ça prend ?”, me demanderez-vous. Ça, c’est vous qui décidez. Vous êtes le seul patron à bord, et c’est vous qui choisissez combien de temps vous êtes prêt à investir pour cette activité. Néanmoins, 10-15h par semaine est souvent une bonne base pour développer un MLM à temps partiel.

Le marketing de réseau: une manière étonnante de faire des affaires

Il s’agit du marketing de réseau, aussi appelé marketing relationnel, MLM ou Multi-Level Marketing. Les appellations changent, mais le concept restent le même: vendre des produits ou services à des clients par le biais du bouche à oreille, et enseigner à d’autres personnes à faire la même chose.

À combien de personnes avez-vous recommandé Netflix/un iPhone/un restaurant sans toucher un seul euro en compensation ? Si l’on compte, je suis sûr que cela représente des centaines, peut-être des milliers d’euros de chiffre d’affaire. En plus, vous imaginez bien que les personnes à qui vous en avez parlé n’ont pas gardé le secret pour eux ; ils ont partagé leur bon plan à des amis, qui en ont parlé à des amis, et ainsi de suite. Si l’on raisonne de cette façon, ce sont bel et bien des centaines de milliers – voire des millions d’euros de chiffre d’affaire- qui ont été générés par votre simple bouche à oreille.

Le marketing de réseau vous offre la possibilité de récupérer une partie de ces millions.

En effet, certaines sociétés très intelligentes se sont rendus compte que la publicité traditionnelle n’avait pas un impact aussi puissant que le bouche à oreille fait par un ami. Ces sociétés ont donc choisi de rémunérer les clients qui recommanderaient leurs produits et services auprès d’autres personnes. Autrement dit, il s’agit de bouche à oreille rémunéré. C’est cela que l’on appelle le marketing de réseau (MLM).

Le bouche à oreille au sujet d’une société de MLM peut se réaliser autour d’un café.

Comment fonctionne le MLM  ?

Créez un effet ricochet

Ce système nous offre donc l’opportunité de partager l’histoire et les produits d’une compagnie via le bouche à oreille. La société en bénéficie, en ayant sa publicité réalisée par une source de confiance, crédible (vous), et pour vous le bénéfice est que si la personne est intéressée, vous êtes payé – au lieu que cet argent soit reversé dans des chaînes de publicité. Et pas seulement une fois ; à chaque fois. Et pas seulement à chaque fois que vous partagez les produits, mais aussi à chaque effet de ricochet, effet viral, qui part de ce point.

Voici pourquoi. Au sein des sociétés des marketing de réseau, vous avez la possibilité – si le coeur vous en dit – de constituer une équipe. Vous pouvez former les gens à faire la meme chose que vous et devenir distributeur à leur tour. Le rôle du distributeur* est de partager les produits de la société dont il est partenaire avec le plus grand nombre de personnes, et de former de nouveaux distributeurs à faire de même.

*on dit aussi: représentant, partenaire de marque, Independant Business Owner, etc.

Boostez vos revenus grâce à la duplication

Non seulement vous êtes commissionné sur vos efforts, mais vous êtes aussi commissionné sur les efforts des distributeurs que vous avez formés, ainsi que sur les distributeurs de vos distributeurs. Et ainsi de suite jusqu’à un certain nombre de générations, qui varie en fonction des plans de rémunération. C’est un changement colossal par rapport à ce que la plupart des gens connaissent. Au lieu d’être payé pour 100% de vos efforts, vous êtes désormais payé 1% sur les efforts de 100 personnes que vous aurez réunis. C’est le principe de la duplication.

Cela vous rappelle quelque chose ? C’est exactement le même principe que l’histoire du restaurant que nous avons vu plus tôt. Si vous trouvez que cela ressemble à une franchise, vous n’êtes pas loin du compte. Le MLM peut être considéré comme une sorte de “franchise personnelle“, à la différence près que vous n’avez pas à débourser des centaines de milliers d’euros pour commencer. Ici, vous commencez sans risque, et sans engagement.

Vous pouvez démultiplier vos revenus en créant un réseau de distributeurs qui travaillent à vos côtés.

Est-ce que le MLM est un système pyramidal ?

Pourquoi le MLM a-t-il mauvaise presse ?

Malheureusement, ce modèle d’entreprise est souvent mal compris. Tout comme l’étaient d’ailleurs les franchises à leur commencement (cette manière de pratiquer les affaires était considérée comme suspecte, et a failli être interdite par le Congrès américain).

Si les résultats sont potentiellement sans limites, peu d’individus auront la patience, le courage et l’envie nécessaires pour faire fortune.  Il est primordial de comprendre que le marketing de réseau, ce n’est pas “devenir-riche.com”. Vous n’allez pas gagner dix mille euros par mois sans bouger de votre canapé ! Mais parce que trop de représentants se gardent de prononcer cet avertissement, de nombreux nouveaux distributeurs se heurtent à une désillusion et abandonnent. Et comme un arbre qui tombe fait davantage de bruit qu’une forêt qui pousse, l’image du marketing de réseau dans son ensemble en pâtit.

Il faut également admettre que la réussite de certains distributeurs attire la convoitise et la jalousie, et que les médias se nourrissent de scandales et autres titres “chocs”. Mais c’est un sujet pour un autre jour.

Qu’est-ce qu’un système pyramidal ? (Ponzi)

Comme tout système qui a du succès, il y a des abus. Certaines sociétés mal intentionnées se cachent derrière la dénomination “MLM”, mais sont en fait des systèmes pyramidaux déguisés. En un mot, les systèmes pyramidaux sont des chaînes illégales d’adhérents qui payent des sommes importantes (souvent des milliers d’euros) pour rentrer dans la combine. On fait miroiter aux adhérents des retours sur investissement mirobolants, sans rien faire, mais qui sont en fait payés avec l’argent des nouveaux entrants. Dans ce système où les premiers arrivés sont les premiers servis, les derniers arrivés sont lésés. Lorsqu’il n’y a plus personne pour alimenter la pyramide, souvent au bout d’un ou deux ans seulement, le système s’écroule.

Cela ressemble à une pyramide.

Quelques questions à se poser avant de choisir sa compagnie de mlm

Afin de protéger les consommateurs contre ce type d’arnaques, style “chaîne de Ponzi“, les autorités se montrent de plus en plus exigeantes dans la régulation des sociétés de MLM. Une société de MLM sérieuse s’identifie grâce à quelques questions:

  • Depuis combien de temps la société existe-t-elle ? Quels sont ses preuves de crédibilité ?
  • Les produits/services apportent-ils une réelle plus-value à ses clients ?
  • Si le recrutement de nouveaux distributeurs devait s’arrêter demain, est-ce que les distributeurs existants continueraient d’être payés quand même ? Autrement dit, existe-t-il une réelle base de clients, ou bien la société se base-t-elle sur une chaîne d’adhérents sans clients finaux ?
  • La société promeut-elle un revenu passif sans rien faire, sinon inviter de nouvelles personnes à démarrer comme représentant ?

Voilà autant de questions qui peuvent vous aider à différencier une opportunité illégale d’une opportunité légitime. Je vous invite également à rechercher le nom de la société sur le site NetBusinessRating et à étudier ce qui s’y trouve.

Le marketing de réseau: illégal ou éthique ?

Les sociétés sérieuses de MLM apportent une véritable plus-value à leurs clients. L’ordre d’arrivée des distributeurs dans l’organisation n’a pas ou peu d’importance. Tout le monde peut gagner plus que les personnes arrivées avant eux. Les résultats sont basés sur les efforts de chacun.

Ce sont des compagnies bien ancrées dans leur industrie, et certaines d’entre elles génèrent plusieurs milliards de dollars de chiffre d’affaire annuel. Ce chiffre d’affaire provient du volume de vente réalisé auprès de clients finaux, et non du recrutement.

Pour les personnes qui prennent le temps d’étudier le marketing de réseau, et de se faire un avis informé sur la question, elles se rendent compte de la chose suivante: le marketing de réseau est l’une des entreprises les plus morales qui soit et qui présente le moins de risques. En effet, aucune autre affaire de haut niveau ne requiert aussi peu de talents ou d’expérience préalable. Avec un désir de réussir, une soif d’apprendre et de la persévérance, vous avez tous les ingrédients pour connaître du succès dans cette industrie.

Peut-on devenir millionnaire avec le MLM ?

Il est mathématiquement impossible que tous les distributeurs deviennent millionnaires, car c’est l’effet de levier issu du travail de groupe qui permet ce résultat. Il est même humainement impossible que tous les distributeurs deviennent millionnaires. L’humain est ainsi fait que de nombreuses personnes vont se décourager et abandonner. C’est comme ça. Les salles de sport sont toujours moins remplies au mois de mars que début janvier.

Pas tout le monde va, mais tout le monde peut.
– Eric Worre

En revanche, tout le monde a la même opportunité entre ses mains. Si certains se sont fait de véritables fortunes grâce à ce système, pourquoi pas vous ?

Bien choisir son parrain et sa société de MLM sont une première étape vers la réussite.

Conclusion: définition du MLM

Nous l’avons vu, le marketing de réseau (MLM) est un modèle d’entreprise basé sur le bouche à oreille. Le rôle d’un distributeur est de vendre les produits de sa société-partenaire à une poignée de clients, et d’enseigner à d’autres distributeurs à faire la même chose. Il est ainsi commissionné non seulement sur ses ventes, mais également sur les ventes réalisées par l’ensemble de son organisation, jusqu’à un certain nombre de générations prédéfinies. Le MLM a l’avantage de vous offrir une opportunité de haut niveau à moindre coût, que vous pouvez mener depuis chez vous sans expérience requise, ni discrimination, ni diplôme.

Quels que soient vos résultats avec ce modèle d’affaire, le MLM vous offre une expérience, des relations et des souvenirs d’une valeur inestimable.

Et vous, développez-vous une opportunité MLM ? Quelle est votre opinion sur ce système ?

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.