Qu’est-ce que l’Effet Mandela ?

J’ai quelques questions pour toi…

Est-ce que Pikachu possède une tâche noire au bout de sa queue ?
Dit-on: les Looney Toons, ou les Looney Tunes ?
Y a-t-il vraiment un tiret entre Kit et Kat ?

La réponse à ces questions pourrait te surprendre.

(personnellement, j’aurais JURÉ que le gars du Monopoly avait un monocle.
À moins que ça ne soit celui des chips Pringles…
Sauf que c’est le cas de ni l’un, ni l’autre)

Autre exemple ?

Est-ce que tu te souviens de ce que dit la sorcière dans Blanche-Neige, lorsqu’elle s’adresse à son miroir ?
« Miroir, mon beau miroir… Dis-moi qui est la plus belle »
Vraiment ?
Non.
En vérité, elle dit:
« Miroir magique au mur, qui a beauté parfaite et pure ? »
Oui, moi aussi ça m’a choqué au début.
(Des dissonances comme celle-ci, il en existe des dizaines !
Fais tes recherches, tu verras)
C’est ce qui arrive quand on est totalement convaincu de quelque chose
Qu’on fonde toutes ses croyances là-dessus, pensant que c’est la réalité…
Et qu’en fait, la vérité est totalement différente.

Cela s’appelle l’Effet Mandela.

Le non de cette théorie (devenue très à la mode) vient d’une auteure qui assistait à une conférence sur Nelson Mandela.
Elle était convaincue, en 2005, que Nelson Mandela était mort en prison dans les années 80.
Alors qu’il n’est non seulement pas mort en prison, mais qu’en plus il est devenu président de l’Afrique du sud dans les années qui ont suivi.
Le plus étrange ?
Une bonne partie de son entourage avaient le même souvenir.
L’écrivaine baptisa cette divergence entre les souvenirs et les réalité l’Effet Mandela, en référence à cette anecdote.
Il existe beaucoup d’élément qui développent cette théorie.
Mais ce n’est pas le sujet de ce mail.

Ce que je veux te montrer aujourd’hui

C’est que parfois, une seule révélation peut totalement bouleverser ta manière de voir les choses.
Et c’est pour ça que je t’invite à mon premier webinaire de ce soir.
Ce lundi 17 décembre, à 20h30, je te livre une conférence en ligne gratuite pour te montrer une toute nouvelle manière de développer ton MLM.
Il se pourrait bien qu’après cette formation, tu ne vois plus du tout le marketing de réseau de la même façon.
Attention !
Il se pourrait même que tu ne veuilles plus jamais revenir aux anciennes méthodes que tu utilisais pour construire ton organisation.
Et que ta vision de l’avenir change radicalement.
Un peu comme le jour où tu te rends compte que le gars du Monopoly ne porte pas de monocle…

Malgré cela, si tu es prêt…

Inscris-toi pour le webinaire avant qu’il ne soit trop tard:
À la fin de la formation, tu pourras me poser toutes tes questions.
Je suis impatient de t’y retrouver, ainsi que de nombreux autres réseauteurs ambitieux.
À ce soir,
Meryl

Comment exploser ses résultats grâce à une immersion de 3 jours: l’Opération Commando

Go ! Go ! Go !

La semaine dernière, je suis parti en commando.

 
Alors non, je ne suis pas militaire.
 
Pas plus que je ne sais manier une arme à feu.
 
C’est une métaphore qui vient de mon métier de commercial.
 
(pour ceux qui l’ignorent, je passe une bonne partie de ma semaine à toquer aux portes.
 
C’est là d’où je tire mon expérience terrain et les conseils que je vous apporte sur la vente en présentiel)
 
 

Qu’est-ce qu’un commando ?

 
Une fois par mois environ, les meilleurs commerciaux de chaque agence se réunissent sur un secteur peu démarché.
 
Dès le matin, on va faire la journée la plus longue et la plus productive possible.
 
Le soir, on se retrouve tous pour dormir dans un gîte.
 
Dans une ambiance bon enfant (un peu comme la colo)
 
Et le lendemain, on remet ça.
 
Le tout pendant trois jours.
 
 

L’intérêt du commando ?

 
C’est que tu es en totale immersion.
 
(un conseil que je tiens de Tony Robbins, d’ailleurs)
 
Autrement dit, tu es 100% concentré sur ton métier.
 
Tu n’as aucune distraction.
 
Personne ne t’attend, au gîte.
 
Ni ta femme (ou ton homme)
 
Ni ta PS4.
 
Ni ta paperasse que tu procrastines depuis des semaines.
 
Tu es donc absolument focus sur ce que tu as à faire.
 
Et accessoirement tu vois du pays.
 
 

Les résultats d’un commando ?

 
Dans mon métier, la norme est de faire 4 ou 5 contrats par jour.
 
Avec ça, tu t’en sors pas trop mal.
 
Tu te classes parmi les 13% de français qui gagnent plus de 3000€ par mois.
 
Sans que ça ne te prenne toute la journée.
 
En commando ?
 
Si tu fais moins de 8 contrats, on se moque de toi.
 
Mes journées à 10, 11, 12 contrats…
 
Je les ai faites de cette façon, en immersion.
 
 
(exception faite de mon record à 13, que j’ai réalisé à deux minutes de chez moi, après deux ans d’activité, dans uns secteur a priori très démarché, en commençant à midi… Mais c’est l’exception qui confirme la règle !)
 
 

Le commando, c’est la loi de Pareto.

 
80/20.
 
80% de mes contrats sont issus des 20% de jours travaillés en full-focus.
 
À peu de choses près.
 
Personnellement, je prends beaucoup de temps pour construire et promouvoir mes programmes de formation en ligne.
 
Et je possède une activité de consultant en marketing.
 
Sans parler de ma chaîne Youtube que je suis en train de relancer.
 
Si on y ajoute le temps que je passe à la salle de sport ou dans un dojo de karaté…
 
Ça fait pas mal d’heures de porte à porte qui sautent.
 
Mais c’est un choix que j’ai fait.
 
Parce que ma passion c’est de partager ce que j’ai appris (et ce que je continue d’apprendre) avec toi.
 
 

Mon but ?

 
Changer la vie des gens en leur donnant les compétences pour augmenter leurs revenus et expérimenter leur propre succès.
 
C’est pour ça que j’ai créé Funnel Network, pour les MLMers.
 
C’est pour ça que j’aide des entrepreneurs à créer leurs tunnels de vente en coaching privé.
 
C’est pour ça que je compte ouvrir mon programme de formation sur la vente et les réponses aux objections, jusque là exclusive.
 
Quitte à empiéter sur mon taff de commercial que je n’ai pas envie de lâcher.
 
Quitte à faire la moitié de mon salaire en trois jours de commando intenses.
 
(même si je n’envoie pas de mail pendant une semaine à cause de ça. Oups !)
 
 

Conclusion ? Tu dois partir en commando.

 
Tu es commercial: comment est-ce que tu peux organiser ce genre de périple en immersion ?
 
Tu fais du MLM: quel est le prochain événement de ta compagnie où tu vas pouvoir te focus à 100% sur ton activité ?
 
Tu es entrepreneur: quels autres indépendants ambitieux est-ce que tu peux rejoindre pendant quelques jours, pour bosser ensemble en « mastermind » et vous tirer vers le haut ?
 
Tu es salarié, mais tu as un projet en parallèle: quand est-ce que tu peux t’isoler pour te concentrer dessus, sans être dérangé ?
 
(exactement comme je l’ai souvent fait quand j’écrivais mon premier roman)
 
 

Devine ce que va t’apporter ton commando ?

 
Du rush. De l’élan. Du momentum.
 
Et donc des résultats.
 
(Attention, tu risques de devenir accro)
 
Si cette notion de « momentum » ne te dit rien, j’en parle souvent dans mes articles de blog.
 
 
 
Réponds en commentaires pour me dire ce que tu comptes mettre en place pour rentrer en immersion et faire exploser ton business.
 
À demain,
 
Meryl

Désolé, j’étais en plein rush !

Ça fait quelques jours que tu n’as pas reçu mon mail (quasi) quotidien dans ta boîte.


C’est totalement de ma faute.


J’aurais dû anticiper que la fin du mois de novembre serait ce que j’appelle:


Une grosse période de RUSH.




Le rush, c’est quoi ?



C’est quand tu es tellement à fond dans ce que tu fais que t’en oublies de manger.


Quand tu es tellement concentré que t’en oublies d’aller dormir.


Quand le bureau de ton ordi est dix fois plus en bordel que chez toi…


Malgré ça, j’aurais pu programmer quelques mails en amont au lieu de disparaître quelques jours sans laisser de nouvelles…


Mais j’aime l’idée de te parler de manière spontanée, sans prévoir des jours en avance.


J’espère que tu me pardonneras.




Du coup, le topic d’aujourd’hui est tout trouvé.



Si tu me connais, tu sais que j’aime bien l’élan.
Le fameux élan de Meryl

L’élan, c’est quoi ?

C’est c’est cette sensation du: « plus j’en ai, plus j’en veux ».


Du: « plus j’en fais, plus je suis capable d’en faire » 


Ca s’appelle aussi le momentum.


Si tu as déjà entendu ce terme (en MLM par exemple), ça fait référence à un business en pleine croissance.


Et ce n’est pas un hasard puisque le rush / l’élan / le momentum mènent à la croissance !




Personnellement, j’aime voir le bazar sur mon ordi.



Parce que je suis quelqu’un de très ordonné, avec les dossiers classés par ordre alphabétique tu vois…


Alors quand je vois que j’ai des captures d’écran partout
Une vidéo en cours d’exportation
Une autre en cours de compression
Une troisième en upload
Et que j’arrive plus à suivre mes mails
Ni mes notifis facebook…


Je suis content car je sais que ce sont des indicateurs.



Ils indiquent que je suis en train de réaliser quelque chose.


Que je suis dans le rush.


Le conseil d’aujourd’hui, il est simple:



Si tu te surprends en train de renommer tes dossiers sur ton ordi


À trier tes photos sur ton téléphone


Si tu n’as plus aucune conversation non lue sur Messenger/WhatsApp/SMS


Et que tu te poses devant Netflix avant 20h parce que tu n’as pas de Zoom de prévu


Si tu te surprends à scroller le fil d’actu


Ou à regarder les chiffres sur ton back office




C’est que tu n’est pas en plein rush !




Sauf que le succès aime la vitesse.


Alors soit tu ne fais rien, et tu te reposes.


Soit tu y vas à fond, et tu te mets dans le rush.


Mais tu ne peux pas y aller à moitié, tout doucement


Et rouler en troisième sur l’autoroute.




Si tu ne te sens pas assez occupé



Et que tu veux remplir tes journées de rendez-vous avec des prospects qualifiés


Qui ont des questions pertinentes


Et qui songent sérieusement à rejoindre ton business


Pense à voir ce que font mes Funnel Networkers.


C’est d’ailleurs à cause des vidéos de formation que j’ai uploadées pour eux que j’ai disparu pendant une semaine (#blâme)




 
À très vite,


Et bon rush.


Meryl

Est-ce que tu veux Quitter La Rat Race ?

Les Docks de Paris, 18:19

Je suis confortablement installé dans mon siège de cinéma, dans une salle remplie de 3000 entrepreneurs motivés.

Nous sommes à la dernière session de ce weekend de folie, à QLRR Live: le plus grand séminaire francophone au sujet de l’indépendance financière.
Si ça ne te dit rien, QLRR signifie: « Quitter La Rat Race ».
(cette expression, empruntée à Robert Kiyosaki, fait référence aux salariés emprisonnés dans un job qu’ils n’aiment pas – un peu comme un hamster dans sa roue)

Pour cette occasion, Cédric Anicette a rassemblé une foule d’intervenants qui sont intervenus sur autant de sujets différents, comme:
  • Libre en 3 ans grâce à l’immobilier (Mickaël Zonta)
  • Devenir un entrepreneur ultra productif (Alexandre Cormont)
  • Faire ce que vous voulez 6 mois par an tout en inspirant des centaines de personnes (Olivier Roland)
  • Comment j’ai doublé mon CA 3 années d’affilée (David Laroche)

Et bien d’autres !
Je pense que tu peux imaginer la mine d’informations et de rencontres que l’on peut trouver à ce genre d’événements.

Mais l’exercice qui m’a le plus marqué, c’est celui où l’organisateur nous demande de poser sur papiers nos objectifs à court-terme (d’ici trois mois).
Jusque là, rien d’extraordinaire…

Ensuite, le staff nous distribue une enveloppe affranchie dans laquelle on doit déposer ce papier.
Le plus étonnant ?
Le destinataire du courrier c’est… Nous-même !

Le but, c’est que d’ici quelques mois, nous recevions ce courrier plein d’enthousiasme, avec nos buts inscrits dessus, et qu’on puisse célébrer…
Ou prendre une claque !
(quoi ? j’ai pas avancé depuis tout ce temps ?!)

Ma question pour toi aujourd’hui, c’est:
Quels sont TES objectifs d’ici trois mois ?

Si tu devais les recevoir par courrier dans 12 semaines, est-ce que tu penses que ces objectifs seraient atteints…
Ou éteints ?

Tu n’as pas besoin de t’écrire une lettre pour prendre un engagement envers toi-même.
Tu peux le faire ici, et maintenant.

Noter tes objectifs sur une feuille, et te jurer de les atteindre d’ici février 2019.

Et si tu veux quelqu’un pour vérifier que tu t’es bougé les fesses, tu peux compter sur moi !
Réponds à cet email, donne-moi tes objectifs, et dans 3 mois je reviendrai personnellement vers toi pour faire le point et voir où tu en es…

Tu peux compter sur ma discrétion, et cet exercice est facultatif…
Mais gare à toi si tu as procrastiné 😉

Des astuces comme ça, on en a eu plein ce week-end !
Alors si ça te tente, je t’en donnerai encore quelques unes pendant toute cette semaine.

Je te dirai aussi comment j’ai appliqué un principe bien connu de David Laroche avant même de rejoindre sa conférence.
Ou pourquoi Olivier Roland a passé la pire journée de sa carrière.

À demain pour la prochaine pépite QLRR !

PS: si le logo “Funnel Network” plus haut ne te dit rien, sache qu’il s’agit de mon tout nouveau programme de formation. Il s’adresse aux représentants en marketing de réseau qui cherchent à automatiser leurs parrainages.
Je t’en dis plus juste ici: https://www.funnel-network.com/

Qu’est-ce que le MLM ?

Le MLM est une activité très en vogue, mais il est parfois difficile de saisir exactement ce dont il s’agit. Et encore moins de l’expliquer. Si vous ne connaissez pas ce modèle d’affaires, cet article vous en donnera une idée claire. Si vous êtes distributeur, il vous offrira une histoire à partager avec vos prospects pour les aider à comprendre votre opportunité.

Lire la suite de “Qu’est-ce que le MLM ?”

Le Secret, c’est quoi ?

“Des bribes d’un grand Secret ont été découvertes au fil des siècles dans les traditions orales, la littérature, les religions et les philosophies.”

C’est ainsi que débute l’ouvrage mythique de Ronda Byrne, mystérieusement intitulé: “The Secret”. Un secret qui, une fois exploité, permet d’améliorer tous les aspects de sa vie – finances, santé, bonheur, relations. L’auteure parle d’une sagesse des maîtres modernes, qui ont atteint la prospérité en exploitant le potentiel infini qui sommeillait en eux. Lire la suite de “Le Secret, c’est quoi ?”