Tu penses que c’est duplicable… Mais c’est faux

L’important n’est pas ce qui fonctionne, mais ce qui est duplicable.

Si comme moi tu as lu Go Pro une quinzaine de fois, cette phrase te dit surement quelque chose.

En gros, tu peux être le meilleur vendeur, avoir des compétences de persuasion énormes et parrainer à la pelle…

Tu ne réussiras pas à décoller en MLM parce que tous les résultats reposeront sur toi.

Tu peux générer 5000€ de chiffre d’affaire tout seul chaque mois, mais pas 50,000.

D’ailleurs, ce n’est pas du tout la philosophie du MLM.

L’idée, c’est plutôt:

« Je préfère récolter 1% des efforts de 100 personnes, plutôt que 100% de mes efforts » 

Pour faire 50,000€ de chiffre d’affaire par mois (et toucher peut-être un dixième de cela en commissions), tu as besoin de te constituer une équipe.

En un mot, tu dois « dupliquer » .

Jusque là, on est d’accord.

Maintenant la question à 50,000€: est-ce que les tunnels de vente sont duplicables ?

Laisse-moi plutôt te poser la question autrement:

– Travailler 8h par jour sur son MLM: duplicable, ou pas duplicable ?

Non: tout le monde n’est pas à temps plein dans l’activité.

– Prospecter des inconnus dans un bar ou dans la rue: duplicable, ou pas duplicable ?

Non: ça demande de gros efforts que peu sont prêts à fournir. Et qui rapportent pas grand chose de toute façon.

– Contacter des dizaines d’inconnus sur Messenger et Instagram chaque jour, sans passer pour un spam, et sans envoyer un pavé indigeste comme 90% des distributeurs: duplicable, ou pas duplicable ?

Alors ça, oui c’est duplicable. Par contre c’est de la mouscaille.

– Importer un tunnel de vente prêt à l’emploi, en deux clics, et attirer des prospects qualifiés en automatique: duplicable ou pas duplicable ?

Voilà qui est dupli-fucking-cable.

Evidemment, il y aura des efforts à fournir.

Construire une machine à parrainer, c’est comme cultiver un potager: ça demande de la patience, un peu d’argent et du travail.

Après ? Ça pousse tout seul, et il n’y a plus qu’à récolter.

Tu as juste à arroser de temps en temps.

Donc je résume…

Cette semaine, on a vu que les tunnels de vente représentaient un raccourci non négligeable pour atteindre ton objectif (A26 ou N31 ?). Et qu’utiliser ces méthodes, ça n’avait rien à voir avec faire sonJean-Christophe ou réinventer la roue: au contraire, c’était transposer les techniques qui fonctionnaient déjà au monde en ligne – là où sont tes prospects. Le problème restait de savoir si c’était duplicable ou non…

Mais je sais que tu n’es pas encore 100% convaincu.

C’est pour ça que, dans le programme Funnel Network, j’ai dédié un module entier au parrainage et à la duplication.

Tu y apprends notamment:

* Comment créer un espace membres pour former ton équipe à ton image, en important les vidéos et les documents de ton choix, accessibles 24/24 pour tes équipiers uniquement (duplicable ou pas duplicable ?)
* La stratégie employée par tous les plus gros leaders MLM, en Europe comme aux USA, pour transformer 1 parrainage en une organisation de 1000 personnes (je te montre comment appliquer ça dans ton business)
* Les éléments fondamentaux pour créer un véritable mouvement, et rallier toute une communauté à ta cause (avec ces méthodes, tu vas « verrouiller » ta downline, et elle ne voudront plus jamais travailler avec quelqu’un d’autre que toi)

Ça, ce n’est qu’un seul des cinq modules à ta disposition.

(et je ne te parle pas des bonus)

Si l’idée t’emballe, tu peux nous rejoindre ici:

https://www.funnel-network.com/programme

Et si tu veux me faire part de tes impressions, ou me laisser tes questions, tu peux répondre à ce mail.

(je les lis tous)

À très vite,

Ton Funnel Coach

Je le déteste rien que pour ça…

S’il y a bien une chose que je détestais en tant qu’upline…

C’était Jean-Christophe.

Jean-Christophe, il est beau gosse, il fume sa clope avec style, et il vient de démarrer comme distributeur.

Il a du bagout, et il le sait.

Il n’a pas rejoint la compagnie pour se faire un complément de revenus.

Lui ?

Il vient pour les top position. La voiture de luxe. La reconnaissance.

Jusque là, Jean-Christophe n’est qu’un leader en puissance, avec une personnalité « rouge » marquée

(je parle des couleurs de personnalité plus en détails dans un de mes programmes sur la persuasion)

Pourquoi est-ce que je détestais travailler avec Jean-Christophe, alors ?

Mais parce qu’il n’écoute rien, bon sang !

Tu lui demandes de faire une liste de contacts ?

Il te répond qu’elle est dans sa tête.

Tu lui demandes de programmer des appels à 3 ?

Il préfère expliquer le projet par lui-même

(et crame les prospects par dizaines…)

Tu lui demandes de suivre le système en place, testé et approuvé…

Et il fait tout l’inverse.

Bref, il se croit plus malin que tout le monde.

Quelques semaines plus tard, il se décourage, et quitte l’aventure (faute de succès) en rejetant la faute sur la compagnie. Ou même… Sa upline.

Le problème de Jean-Christophe ?

C’est qu’il veut réinventer la roue.

Et on sait que ça ne marche pas ! 

D’ailleurs, c’est probablement ce qu’on t’a répété.

Alors quand un inconnu (qui prétend être un ancien top leader) te présente sa conférence en ligne

Et te parle de créer des tunnels de vente…

Tu te demandes si c’est vraiment une bonne idée de réinventer la roue.

(et tu te sens un peu « Jean-Christophe »)

Je te rassure, on n’a pas besoin de réinventer quoique ce soit.

Ni la roue, ni le pneu, ni le moteur.

Utiliser les tunnels de vente, c’est simplement prendre ce qui fonctionne offline…

… Et l’utiliser online.

C’est tout ! 

Si je te dis: attirer l’attention, inviter, présenter, closer.

Tu vas plus ou moins penser au système que l’on t’a enseigné.

Maintenant, quelles sont les différentes étapes d’un tunnel de vente ?

* Attirer l’attention (accrocher ton prospect via une story instagram, une pub facebook, etc.)
* Inviter (proposer de laisser son email en échange de valeur)
* Présenter (laisser un enregistrement faire le travail pour toi)
* Closer (prendre le prospect au téléphone pour répondre à ses questions)

Un tunnel de vente ? C’est simplement ton système actuel transposé en ligne.

Ton système actuel ? C’est jamais qu’un tunnel de vente hors ligne.

C’est la même chose.

C’est pour ça que Russell Brunson, dans son livre « Network Marketing Secrets », parle de « Lost Tunnels » 

Parce que ce sont un peu des tunnels de vente « perdus ». Une fois sur l’écran de leur ordinateur, les gens oublient les tunnels fondamentaux que leur upline utilise depuis des lustres pour développer leur activité.

Ils le font juste hors ligne.

Sauf qu’aujourd’hui, les gens sont en ligne.

D’où l’intérêt d’appliquer ces méthodes sur internet.

Tout ça pour dire que créer des tunnels de vente pour ton MLM, ce n’est pas réinventer la roue.

C’est simplement passer de la calèche à la voiture motorisée.

Si tu veux qu’on vérifie ensemble si tu es prêt à conduire ce nouvel engin, sache que j’ai libéré quelques créneaux pour qu’on s’appelle.

Tu peux réserver ta session stratégique ici:

https://calendly.com/meryl-camus/session-strategie

Ton Funnel Coach

Confessions d’un networker épuisé…

CONFESSIONS D’UN NETWORKER ÉPUISÉ…
Combien de temps est-ce que je fais encore pouvoir tenir ce rythme ?
– Me lever: penser au volume de vente de mon équipe (toujours trop bas)
– Enchaîner autant de présentations qu’il est possible de faire en visio-conférence, avec les prospects que m’envoie ma downline.
– Me coucher, épuisé, sachant que je vais devoir recommencer le lendemain.

Quand j’y réfléchis, j’avais quitté le salariat pour ne plus avoir de patron.
Mais finalement, j’en avais quand même un: ma downline.

Les résultats de mon organisation MLM dictaient mon agenda.
Quand le volume était bas, je donnais un maximum de présentations pour remonter la pente.
Et quand le volume grimpait, je faisais un break pour me reposer (ce qui le faisait redescendre).

C’est le problème quand la croissance du groupe ne repose que sur une poignée de personnes.
En l’occurrence ? J’étais seul pour assurer les présentations de mes 100 ou 150 distributeurs.

Il aurait clairement fallu que je puisse avoir une armée de clones pour présenter à ma place, et me laisser un peu de répit.
J’aurais pu former de nouveaux présentateurs (c’est d’ailleurs ce que j’ai finalement fait)
Mais ça prenait énormément de temps, et ça ne donnait pas autant de résultats qu’avec une personne expérimentée.

Ce qu’il me manquait ?
Un système.

Mon rêve, c’était d’avoir une vidéo qui pourrait expliquer ce que j’avais déjà expliqué des centaines de fois.
Que nos prospects puissent avoir la même information de qualité, à n’importe quelle heure de la journée. Et qu’ensuite, mes amis et moi n’ayons plus qu’à répondre aux questions et inscrire.

Un peu plus tard, j’ai sorti 2000€ HT de ma poche pour qu’un prestataire me mette en place un site qui pouvait faire ça.
(c’était aussi moche que complexe, aujourd’hui on fait 10x mieux avec Wix)
C’était pas encore ça, mais j’avançais dans la création de ce système.

Aujourd’hui ?
Tu peux mettre en place une vidéo qui tourne H24 pour toi et ton équipe, et qui filtre les prospects intéressés et ceux qui te feront perdre ton temps.
Ce n’est pas juste une vidéo Youtube. C’est une machine à parrainer construite tout autour de cette vidéo.

L’avantage avec ça, c’est que tu ne passes plus ta journée à répéter les mêmes informations à des prospects qui sont souvent là pour faire plaisir à la personne qui les a invités.
Tu ne te tapes plus les questions comme: “est-ce que c’est pyramidal ?”
Tu te retrouves uniquement avec des personnes triées sur le volet, selon tes critères, curieuses d’en apprendre plus sur ton véhicule.

Si tu ne vois pas encore exactement de quoi je parle, c’est le moment de t’inscrire à ma conférence en ligne offerte.
D’abord on fait connaissance. Et ensuite je te livre mes 3 secrets pour parrainer en automatique.
Si ce n’est pas fait, ou si tu as manqué la dernière session, tu peux t’inscrire via ce lien:

https://www.funnel-network.com

Excellent week-end !

Meryl