Les 3 secrets pour parrainer en automatique (Conférence Offerte)

Parrainer en automatique dans son MLM

 
Sans avoir besoin de recruter tes amis, ni de parler à des inconnus.
Ça ressemble à une promesse folle.
À l’Eldorado de l’entrepreneur en marketing de réseau.
Et pourtant en 2018, c’est possible.

Après plus de cinq ans en tant qu’indépendant…

À parrainer des dizaines de partenaires pour ma société de MLM
À gérer une organisation de plusieurs milliers de personnes
À parcourir la France et le monde pour aller à la rencontre de mes équipes
À me rendre d’événement en événement pour toujours apprendre plus

Et après avoir passé deux années intenses à me former sur le monde du business en ligne…

À étudier les meilleurs infopreneurs
À créer une solide formation en ligne sur l’art de la vente
À alimenter mon blog, ma chaîne Youtube, ma newsletter, mes réseaux sociaux
À mettre sur pieds des dizaines de tunnels de vente

J’en suis venu à la conclusion suivante.

Si, au moment où mon organisation MLM générait 1 million d’euros à l’année de chiffre d’affaire
J’avais connu toutes les stratégies en ligne que je connais aujourd’hui
(et si on avait eu les technologies adéquates à ce moment-là)
Et si je les avais partagées avec mes équipes…
Je suis certain qu’on aurait tous au moins triplé nos résultats
Le Funnel Network est à la croisée du marketing de réseau et des stratégies de business en ligne.

Aujourd’hui, je ne suis impliqué pour aucune société de marketing de réseau.

Ce qui m’intéresse ?
Aider l’ensemble des networkers (ces entrepreneurs si atypiques)
À changer leur vie grâce à leur MLM
En implémentant des techniques encore inédites en Europe.
(Tu vas avoir l’impression de passer du baladeur CD à Spotify)

Si tu veux ne serait-ce que jeter un oeil à ce à quoi le marketing de réseau va ressembler en 2019

Je t’invite à réserver ta place pour la conférence en ligne gratuite que j’organise lundi soir.
(Je ne sais pas encore s’il y aura un replay ou non,
Et avec les fêtes, je ne suis pas sûr d’en reparler cette année)

Pendant une heure, je vais décortiquer avec toi 3 secrets bien gardés des networkers à succès.

  1. Comment (littéralement) se dédoubler et réaliser les meilleures présentations 24/7
  2. Comment se différencier de la majorité des networkers grâce à un système de suivi optimisé qui vend
  3. Comment parrainer des inconnus sans même montrer son visage
Chouette programme, pas vrai ?
Souviens-toi…
La connaissance, c’est le pouvoir.
Tu seras libre d’en faire ce que tu veux (exploiter ces stratégies, ou non)
Mais pour en décider, il faut que tu en prennes connaissance.
Et qui sait
Tu feras peut-être partie de la première vague de Funnel Networkers.
Inscris-toi gratuitement via ce lien, et je te retrouve demain soir:
À très vite,
Meryl

Présenter son MLM à dix endroits à la fois (Comment se dédoubler)

Quand j’ai commencé le marketing de réseau, j’étais désorienté et introverti.

En plus de ça, j’avais démarré l’aventure sans trop trop savoir ce qui m’attendait.
Je savais juste que si j’arrivais à convaincre des gens de me rejoindre et de commander des produits…
Eh bien je gagnerais des sous.

Sauf que je ne savais pas présenter.

J’étais mal à l’aise face à des inconnus.
Je connaissais à peine le nom du PDG et des produits.
Alors je me suis concentré sur la seule chose que je savais faire:
Susciter l’intérêt.
Ensuite ?
Je renvoyais mon ami intéressé (qualifié) vers un distributeur expérimenté qui allait présenter le concept à ma place.
Ça n’a pas trop mal fonctionné.
Et heureusement que quelques contacts ont démarré à mes côtés, sinon je pense que j’aurais abandonné.
(que veux-tu. On n’a pas tous un mental d’acier au jour 1 !)

Deuxième étape ?

J’apprends à présenter, sur le tas.
À force d’envoyer des prospects en Skype, je finis par connaître le pitch par coeur.
Et vu que ma upline n’arrivait pas à suivre la cadence, je suis bien obligé d’expliquer les choses moi-même.
Encore une fois, ça n’a pas mal fonctionné.

Troisième étape.

Je commence à acquérir un peu d’expérience.
Si bien que les distributeurs de mes équipes commencent à m’envoyer leurs contacts pour que je leur présente le projet.
Puis les distributeurs de mes distributeurs…
Finalement, je remplis mon agenda de conférences en ligne.

J’arrive à mon premier problème: 

Je ne peux pas me dédoubler.
Les prospects sont obligés de faire la queue.
Et mon organisation toute entière dépend de mes disponibilités.
Ce qui ralentit considérablement mon business.
Alors je tente de former d’autres « présentateurs »…
Certains se débrouillent pas trop mal, d’autres moins.
Je tente de me dédoubler, mais la qualité n’est pas toujours au rendez-vous
(c’est le problème quand tu attends que tes représentants soient aussi performants en deux semaines que toi en un an)
Moi-même, il y a des jours avec…
Et des jours sans.

Je me heurte à mon deuxième problème:

Je ne peux pas être tout le temps au top de ma forme.
Bon, vu que je ne peux pas me dédoubler…
J’opte pour les présentations devant plusieurs personnes.
On connecte 10 prospects en même temps sur Skype.
Puis 25.
Puis 100 sur un webinaire.
Mais je ne fais que déplacer le problème: toute mon équipe est dépendante de moi, et de mon niveau d’efficacité.
D’autant qu’il n’y a pas que des avantages à cette stratégie.
D’abord, on a remarqué qu’un webinaire généraliste convertissait moins qu’un échange en tête à tête.
Ensuite, on s’est vite arraché les cheveux en voyant qu’on pouvait planter mille personnes juste à cause d’un bug de connexion.
Enfin, on s’est retrouvés à une dizaines de présentateurs motivés pour… 5000 distributeurs qui ramenaient des prospects tous les jours.
C’est à ce moment-là que la croissance s’est stoppée.
Aujourd’hui, on pourrait contourner les problèmes techniques avec des outils comme Zoom.
Ou les live facebook.
Et on pourrait former nos équipes grâce à des plate-formes de formation en ligne.
Mais en 2015, tout ça n’existait pas (ou n’allait pas de soi).
Si on estime qu’on a les technologies adéquates à la veille de 2019, il reste quand même deux problèmes majeurs:
Toi et moi, on ne peut toujours pas se dédoubler.
 
Toi et moi, on ne peut pas toujours être à notre top niveau.

Et si je te disais que malgré tout, il existait un moyen de te cloner ?

D’avoir un double de toi-même qui travaille tous les jours.
Toute la journée. 24h/24. 7j/7.
Sans se fatiguer.
Sans se plaindre.
Sans même demander de salaire !

Ce clone, il porte un nom:

Il s’appelle Funnel Network.

C’est un tunnel de vente automatisé qui va aller chercher les prospects pour toi.
Les accueillir.
Leur donner la meilleure présentation qui existe.
Puis renvoyer vers toi ceux qui sont chauds bouillants et qui veulent s’inscrire.
Ton travail après ça ?
Répondre aux dernières questions de ton prospect (par téléphone, Messenger ou Zoom)
Et l’inscrire.
Le suivi ? Automatique.
La prise de rendez-vous ? Automatique.
Attirer les contacts vers ta page de présentation ? Automatique ou semi-automatique selon ta méthode
(on voit ça en module 4)
Et la présentation ? Automatique, bien évidemment !
Grâce à une vidéo ou un webinaire.
Et même si tu devais présenter toi-même ton activité ou tes produits à ces prospects…
Tu gagnerais quand même un temps fou.
Puisque la Machine à Parrainer ne t’envoie que des prospects qualifiés
(et non pas des touristes qui te font perdre 30min de ton temps et qui ne s’inscriront jamais).
Bien sûr, cela demande du travail de mettre en place cette machine.
Mais c’est un travail que tu effectues une seule fois…
Et tu en récoles les fruits chaque jour.
Le mieux dans tout ça ?
C’est qu’en un clic, je peux te livrer ta machine prête à l’emploi.
Tu n’as pas besoin de la construire (je l’ai fait pour toi).
Tu as juste besoin de la configurer comme ton iPhone neuf.
De changer quelques paramètres, et d’ajuster à ta convenance.

Les tunnels de vente, c’est encore très méconnu en France à l’heure où je t’écris.

Mais je t’assure que ça va cartonner d’ici les prochaines années
(c’est déjà le cas aux States)
Si tu t’es déjà dit: « j’aimerais bien pouvoir me dédoubler » 
Et si tu veux créer un clone qui va travailler dur à ta place
Pour te ramener un maximum de parrainages
Tu sais ce qu’il te reste à faire.
Pour rejoindre le Funnel Network, ça se passe ici:
À très vite,
Le clone de Meryl

Petite leçon d’humilité

Si tu me connais, tu sais que je suis parfois… Un peu tête en l’air.
(c’est ça quand on a toujours plein d’idées à l’esprit. Ça prend de la place ! – enfin, c’est ce que je me dis pour me rassurer…)

La dernière fois par exemple, je me pointe au dojo pour mon cours de karaté.

En plus je suis un peu à la bourre.
Et là ?
Malheur !

J’ai oublié ma ceinture noire.

Et il n’est pas question de pratiquer sans ceinture
(ça serait comme faire de la natation sans maillot de bain)
Heureusement, une âme charitable me dépanne…
… d’une ceinture blanche !

Arrive le moment du salut.

Si tu n’as jamais fait d’art martial, sache qu’à chaque début et fin de cours, on pratique un salut rituel.
Où les pratiquants se rangent par grade.
Moi ?
J’étais habitué à mon petit coin au fond de la pièce.
Du côté des ceintures foncées.
Et là ?
Je me range auprès des karatéka qui ont moins de six mois d’ancienneté.
Les seuls qui sont à ma gauche (moins gradés) ce sont ceux qui n’ont même encore acheté de kimono…

Ça aurait pu être une situation ultra humiliante…

Sauf que pas du tout.
Ça en était même cocasse.
Parce que l’humilité fait partie des valeurs fondamentales du karaté
(aux côtés du courage, de l’amitié, de la persévérance, etc.)

Pour moi, c’était un retour aux sources.

Un retour de plus de dix ans en arrière.
Quand je découvrais les bases.
Ce soir-là ?
J’ai travaillé mon zen-kutsu (position de base).
J’ai travaillé mon oï-tsuki (coup de poing de base).
Et Heian Shodan (le premier kata).
Bien sûr, j’ai pratiqué avec les camarades de mon niveau.
Ça n’aurait pas été instructif de me faire travailler avec un jeune padawan (ni pour lui, ni pour moi)
Mais cette séance-là…
Je me suis mis dans la peau d’un débutant.
Et je me suis concentré sur les fondations.

Cette expérience d’humilité, je la souhaite à tous les entrepreneurs.

Et aussi aux marketers, et autres MLMers.
Accepte, parfois, de retravailler les fondamentaux:
Comment réaliser une bonne invitation en marketing de réseau
Comment créer une accroche qui attire la curiosité du prospect, etc.

Les bases du business

Si on en revient aux bases du business, tu as besoin de trois choses en réalité:
  1. Apprendre à attirer l’attention de quelqu’un
  2. Lui partager une histoire qui suscite des émotions, de la confiance et de la foi
  3. Lui vendre quelque chose d’irrésistible à ses yeux
Si tu t’enveloppes de la ceinture blanche du business, c’est là-dessus que tu dois te concentrer.
Ça ne sert à rien de partir dans des trucs compliqués
De triturer ton tunnel de vente dans tous les sens…
De chercher à peaufiner le moindre script…
Si d’abord tu n’es pas au clair avec ces trois éléments.

Parce que tu ne peux pas construire plus haut que tes fondations ne sont profondes.

Crois-moi, ceux qui maîtrisent les coups de pied retournés ont d’abord travaillé dur sur le coup de pied frontal basique…
Et si tu doutes de la leçon d’humilité de ce message…
Souviens-toi que le plus haut grade de karaté, le 10ème dan
N’est pas représenté par une ceinture noire (1er à 5ème dan)
Ni blanche-rouge (6ème dan)
Ni rouge (8ème dan)…
Mais par une ceinture blanche large
Symbolisant le fait qu’on n’a jamais fini d’apprendre.
À demain,
Meryl
PS: les bases du business, que j’ai citées plus haut, c’est ce que l’on voit en détail dès le premier module de Funnel Network. Si tu n’es pas encore membre, et que tu veux passer ceinture noire de MLM, c’est le moment de profiter de l’offre de pré-lancement en cliquant ici: https://www.funnel-network.com

Est-ce qu’il mord, ton chien ?

Un homme se rend à l’épicerie du coin.
Devant l’entrée, un jeune garçon attend patiemment, assis sur le trottoir.
Avec un énorme chien à côté de lui.
L’homme s’approche et demande:
« Salut fiston. Est-ce qu’il mord, ton chien ?
— Non m’sieur, mon chien il mord pas », répond le gamin.
Alors l’homme tend sa main pour caresser le molosse…
… qui lui arrache la moitié du bras !
Furieux, l’homme se tourne vers l’enfant:
« Mais tu m’avais dit que ton chien ne mordait pas !
— Ce n’est pas mon chien, m’sieur. »
Dans cette histoire comme dans ton business, la qualité de tes questions détermine la qualité de tes réponses.
Si tu te poses la question: « Est-ce que je vais y arriver ? », tu es à côté de la plaque.
La réponse sera: « oui, non, ou peut-être »
Mais si ta question est: « Comment est-ce que je peux faire pour y arriver ? »
Ta réponse sera totalement différente !
Et beaucoup plus pertinente.
Cela vaut aussi quand tu es en train de closer un prospect.
Une fois, j’ai signé un contrat pour mon taff de commercial…
… avant d’apprendre que le client en question était sous tutelle.
Sachant que cela aurait pu me coûter deux ans de prison pour abus de faiblesse, je suis retourné le voir:
« Mais pourquoi est-ce que vous m’avez pas dit que vous étiez sous tutelle ?!
Il me répond:
— Parce que vous ne me l’avez pas demandé »
La qualité de tes questions détermine la qualité de tes réponses.
Oublie la question: « Pourquoi est-ce que personne ne veut rejoindre mon MLM ? » 
Demande-toi plutôt: « Qu’est-ce que je peux faire pour être plus attractive ? Pour améliorer mon message ? »
La réponse ?
Fais les choses différemment.
Si tu fais ce que tu as toujours fait, tu auras les résultats que tu as toujours obtenus.
Et je te garantis que tu n’as jamais essayé le Funnel Network !
La question n’est pas de savoir « si ça marche ».
La question c’est: « est-ce que je vais le faire fonctionner, pour moi aussi ? »
Question erronée: « est-ce que je vais y arriver ? »
Question juste: « est-ce que je suis prêt à passer ma prochaine position dans mon marketing de réseau ? »
Et si tu te demandes carrément comment le Funnel Network peut t’aider…
Je t’invite à jeter un oeil ou deux à cette page:
À tout de suite de l’autre côté
Meryl
PS: tu as manqué mes mails de la semaine dernière (ou tu as la flemme de les rechercher dans ta boîte de réception) ? Pense à faire un tour sur mon blog. C’est là-bas qu’ils finissent leur voyage: https://merylcamus.fr

Tout ça… Pour ça ? (marre)

Un soir d’hiver, quelque part en Picardie.

Je prends la voiture et je roule 1h pour rejoindre une réunion de MLM.


J’y vais présenter les produits et l’activité pour mon nouveau couple de distributeurs.


La table est bien dressée

La playlist chill tourne en fond sonore

Le powerpoint est prêt…


Bref tout est parfait.

Ou presque.


Le seul détail ?

Sur les 10 prospects attendus…

Il n’y en a que 2 qui se pointent.


(dont 1 qui croyait que c’était pour un apéro)


Autant dire que ça n’a pas été la soirée la plus productive de ma carrière.

Je suis reparti avec un « non » et un « je veux y réfléchir »

Traduction ?

Deux refus.

Et je suis reparti dans ma petite Clio 2

Pour 60 minutes de route sous la neige.


Cette histoire te semble familière ?


Trop familière ?

Sache que tu n’es pas le seul.


C’est arrivé à des dizaines de mes collaboratrices.

C’est presque un passage obligé pour les nouveaux MLMers.


Mais est-ce que ça doit forcément continuer ?

Non.


J’ai sacrifié tellement de soirées.

Obnubilé par mon projet…

Et j’ai fourni tellement d’efforts

Souvent dans le vide

Que ça m’a dégoûté du MLM.


En tout cas de ce genre de fonctionnement.


La solution ?



Plutôt que d’inviter des prospects

Et de tout faire pour qu’ils viennent à une réunion / un Zoom / un Hotel meeting etc.

Alors qu’ils n’ont franchement rien demandé…


Tu vas faire en sorte que ce soit eux qui crèvent d’envie d’en savoir plus !

C’est eux qui vont postuler

Et prendre rendez-vous pour que TU leur expliques ce que tu proposes.


Le mieux dans tout ça ?

C’est qu’ils ne vont pas t’embêter avec des questions de noob…

(« Pourquoi il faut payer pour travailler ? », « Est-ce que c’est un système pyramidal ? » …)

Au contraire, ils vont venir avec des questions pertinentes.


Sur la posologie des produits,

Sur les détails du plan de rémunération

Et avec THE unique question qui leur brûlera les lèvres:

« Comment ça se passe pour démarrer ? »


Ca m’est arrivé encore il n’y a pas si longtemps.

Grâce au système que j’ai mis en place.


Moi ?

Je n’ai rien inventé.

J’ai juste pris ce qui fonctionnait ailleurs,

Et je l’ai importé dans le monde du MLM.


Je t’en dis plus ici:


Profites-en tant que nous sommes encore en pré-lancement.

Après le prix reviendra à son tarif initial.


À très vite,

Meryl

Peut-on tout automatiser ?

Suite à un sondage dans ma story Instagram, j’ai reçu la question suivante:

« Qu’est-ce qu’il n’est pas possible d’automatiser ? » 


​Je trouve que c’est un point intéressant.
Lorsque l’on créé un business en ligne…
Quand on construit un tunnel de vente…
Ou même lorsqu’on développe une organisation MLM…
On est rapidement tenté de tout automatiser.
Pour vivre le « Beach Money »
Et gagner de l’argent sous les cocotiers.
Sans rien faire.
Je vais te dire une chose:
Si tout était automatisé…
Je me ferais rudement chier.
Vraiment !
La plage ça va cinq minutes (ou cinq jours)
Mais le vrai épanouissement, c’est quand on apporte quelque chose.
Gary Vaynerchuck dirait:

Love the grind

(aime faire le taff)
Pourtant, on ne peut pas atteindre un certain niveau de réussite professionnelle sans automatiser.
On n’a que 24 heures dans une journée: on ne peut pas être partout.
Donc on peut déléguer des tâches à des prestataires (comme les campagnes de pub)
Laisser la pub facebook prospecter pour nous
Laisser le tunnel de vente convertir ces prospects
Recruter des commerciaux pour closer la vente
Avec les bonnes ressources et la bonne équipe, on peut quasiment tout automatiser…
Mais voici ce qu’on ne peut PAS automatiser:

Les rapports humains.

Tu peux faire démarrer un nouveau partenaire dans ton opportunité marketing grâce aux outils…
Mais tu ne peux pas devenir son ami de manière automatique
Tu peux laisser les autres répondre aux questions de ton partenaire…
Mais tu ne peux pas obtenir le crédit, ni sa reconnaissance
Pour moi, le business, c’est un échange entre deux humains.
C’est en gardant ça à l’esprit que j’ai construit mon programme Funnel Network

Je t’y montre tout de A à Z:

  • Comment construire ton tunnel de vente
  • Comment mettre en place un système d’emailing
  • Comment attirer du traffic vers ton offre
  • Comment automatiser le tout
Mais malgré ça, j’insiste sur deux points essentiels:
  • Tu dois être présent pour inscrire ton client ou partenaire
  • Tu dois être présent pour lui une fois sa commande passée
Funnel Network n’enlève pas le côté humain du marketing relationnel.
Son but est simplement d’aider les gens à entendre parler de ce que tu proposes.
Et d’aboutir à une conversation pertinente entre toi et ton prospect.
Le reste ?
C’est à toi de le construire.
Je ne peux pas forcer les gens à t’apprécier et à t’être reconnaissant.
Mais si tu as les bonnes valeurs…
Je suis certain que ça sera le cas.
Et même si on peut automatiser la RENCONTRE…
 
On ne peut pas automatiser la RELATION qui s’ensuit.
À demain,
Meryl
PS: si tu es conscient que tu ne pourras pas tout automatiser à 100%, mais que tu as tout de même envie que tes prospects viennent à toi plutôt que d’avoir à les chercher… Alors je t’invite à rejoindre Funnel Network tant que nous sommes en pré-lancement, en cliquant sur ce lien: https://www.funnel-network.com

PPS: si toi aussi tu veux interagir, tu es le bienvenu sur mon compte Instagram: https://www.instagram.com/merylcamus

Convaincre avec son histoire

Hier, je t’ai parlé du story-telling.


Ou l’art de raconter des histoires.



Pour enseigner.


Pour persuader.


Mais aussi et surtout…


Pour vendre.






D’ici les prochains jours, je vais te donner 3 types d’histoires que tu devrais compter dans tes munitions.


On va commencer aujourd’hui avec le premier type d’histoire:







Histoire n°1: L’HISTOIRE ORIGINELLE






Autrement dit, TON histoire.


Les gens adorent les histoires « origines ».


X-Men Origins.
La Planète des Singes: Les Origines.
Man of Steel
Batman Begins…


Tu te souviens de ces films ?


Leur succès…
C’est parce qu’ils racontent les débuts de nos héros préférés.


Toi aussi tu dois élaborer ton histoire originelle.


Ta story.


Typiquement, ton histoire doit faire écho avec les problèmes de tes clients.


Elle doit expliquer comment tu es parti d’un point A
Comment tu as eu un élément déclencheur.
Et comment tu es arrivé au point B.


Peter Parker, étudiant lambda (point A), se fait piquer par une araignée radioactive (déclencheur) et devient Spider-Man (point B).


Eden Light, étudiant lambda lui aussi (point A), récupère un cube étrange et se retrouve capable de lire dans les pensées (déclencheur). Il se sert de ses dons pour traquer un criminel insaisissable (point B).


Ce scénario te dit rien ?


C’est parce que c’est le synopsis de mon roman
(placement de produit)


Mais j’y reviendrai une autre fois 😄






Autre exemple d’histoire originelle:


J’étais un étudiant (encore un !) frustré, déprimé et désorienté (point A). Alors un ami m’a présenté le marketing de réseau (déclencheur) et je suis devenu une personne plus confiante, j’ai voyagé dans dix pays en deux ans et j’ai atteint le top de ma compagnie (point B).


C’est l’histoire que j’utilise quand je promeus le MLM.






Une dernière pour la route ?


En 2015, je n’en pouvais plus de sacrifier ma vie personnelle pour le MLM, et je n’avais plus envie de participer à la chasse aux prospects avec des gens qui n’avaient souvent pas la motivation nécessaire pour réussir (point A).


Mais en étudiant le marketing en ligne, j’ai compris qu’il existait des systèmes qui permettaient d’attirer les prospects à soi et de rendre les choses plus simples (déclencheur).


Depuis, je suis contacté tous les jours par des candidats motivés qui veulent en savoir plus sur ce que je propose – et je diffuse un programme de formation qui explique comment en faire de même (point B).


Cette fois-ci, c’est l’histoire que j’utilise pour parler de Funnel Network.






Tu vois ?



Tu peux utiliser une histoire pour tout.


En fait,


Je te recommande d’avoir une ou deux histoires de disponibles pour partager ce que tu fais.


Que tu vendes un produit de bien-être, une opportunité MLM, des contrats en porte à porte, des programmes en ligne ou de la lingerie fine dans un centre commercial…


Tu as besoin d’une histoire originelle.


C’est grâce à celle-ci que tes prospects s’identifieront à toi.


Et s’ils s’identifient à toi, ils voudront adopter TA solution.


Donc je t’invite à réfléchir à ta propre histoire.


La manière dont tu racontes ton passé = la manière dont les autres la raconteront


Alors… Quelle est TON histoire ?






Demain, c’est jour du Seigneur.


Donc tu ne recevras pas d’email de ma part.


En revanche lundi…


Je te parlerai du deuxième type d’histoire que tu dois absolument avoir sous le coude.






À très vite,


Meryl






PS: le story-telling, j’en parle en détails dans le tout premier module de Funnel Network. Si tu veux voir le programme et démarrer ta formation, toutes les infos sont ici: https://www.funnel-network.com

Comment ne plus arriver au bout de sa liste de contacts

C’est la rentrée.
Nouvelle école (pour toi, ou pour les enfants)

Nouveaux projets.


Reprise du sport.


Reprise des bonnes habitudes.


Certains y voient la fin de l’été…


Mais personnellement, la rentrée a toujours fait partie de mes périodes préférées de l’année.


Sûrement parce que ça coïncide aussi avec mon anniversaire, le 31 août.
(Big Up à tous les Vierges du 1er décan)


Ok, c’est vrai qu’on était bien à bronzer au soleil…


À barboter dans l’eau…


À profiter des vacances…


Et même si ça fait du bien de recharger les batteries, je trouve qu’il y a beaucoup de satisfaction à « retourner au charbon ».


Parce que le monde de demain ne vas pas se construire tout seul !


Et notre avenir non plus.


Donc plutôt que de ronchonner parce que c’est la rentrée, j’ai une proposition alternative…


Se créer une vie dont on n’a pas besoin de s’échapper.


Une vie sur-mesure qui nous manque presque lorsque l’on part en vacances.


Ou que l’on peut mener pendant qu’on séjourne à l’étranger.
Ou pas, selon l’humeur.


Comment est-ce possible ?


Eh bien, figure-toi que c’est MON projet de la rentrée que de t’apprendre comment toi aussi tu peux créer un business qui travaille pour toi.


Plutôt que de travailler pour un job qui ne te plait pas forcément.


Ou pour un business qui te prend encore plus de temps que ton job !


Les stratégies que je vais te partager s’appliquent à tous les entrepreneurs (ou futurs entrepreneurs).


Mais dans un premier temps, je vais surtout les mettre au profit des distributeurs et représentants de sociétés de marketing de réseau (MLM).


Pourquoi eux en priorité ?


Parce que cette industrie a changé ma vie il y a 5 ans.


Et que je compte lui rendre la pareille.


Donc si ce n’est pas encore fait, télécharge mon bonus gratuit « spécial MLM »:




En faisant cela, tu seras sur ma liste prioritaire lorsque je t’annoncerai l’ouragan que je prépare.


Je pèse mes mots: ce que je vais te partager dans les prochaines semaines risque de décoiffer beaucoup de monde !


Et de révolutionner la manière dont on pratique le marketing de réseau en 2018.


La philosophie est simple:
No pitch. No bullshit.


No pitch: je ne donnerai aucun nom de société. Ni celle que je développe, ni celles que j’affectionne, ni les autres. Je m’en fous, je ne suis pas là pour ça.


No bullshit: pas d’images Instagram tape-à-l’oeil réalisées par des pseudo-leaders qui font du lifestyle alors qu’ils sont sont au chômage et gagnent 560€ avec leur MLM. Que du contenu concret.


Par contre, derrière, tu vas te régaler niveau contenu.


Encore une fois, je ne compte pas envoyer ces stratégies-business à tous mes abonnés.


Seulement aux plus motivés, et à ceux que ça concerne.


C’est pour cela que je te demande de télécharger mon eBook offert.


Pas pour récolter ton adresse mail (je te signale que je l’ai déjà…)


Mais pour te ranger dans la liste des: « Ok, ça l’intéresse d’en savoir plus sur comment exploser les scores dans son business ».


Au passage, tu y découvriras 7 astuces que j’ai rédigées avec mon ami Aurélien Brest, numéro 1 de notre première société.


On te raconte notamment l’erreur qui lui a coûté 15,000€ (et comment l’éviter).


Si l’eBook t’intéresse, et/ou que tu veux en savoir plus sur les stratégies 3.0 que je vais te livrer dans les prochaines semaines, et qui vont te permettre de tripler tes résultats dans TA société de MLM:




Et si c’est déjà fait, guette tes prochains emails.


Bonne rentrée,


PS: les stratégies top-secrètes dont je te parle son en train d’être testées « sur le terrain ». Les premières retombées sont éblouissantes ! Donc je vais bientôt créer un groupe « bêta » qui va pouvoir en profiter en avant-première, avant leur révélation officielle. Sois sûr d’en faire partie !

GUIDE COMPLET: Prospects Illimités

À la fin de ce guide, vous aurez les compétences nécessaires pour devenir un véritable aimant à prospects !

Pour le rédiger, j’ai pris le soin de m’entourer de mon bon ami Aurélien Brest. Avec près de 2 millions de CA généré à l’année, il s’est hissé au rang de top earner de sa compagnie et numéro 1 français en l’espace de six mois (un record inégalé dans cette société).

Maintenant si vous consultez ce guide, c’est probablement parce que vous cherchez à développer votre activité de marketing de réseau. Et comme on le sait, l’acquisition de nouveaux clients et de nouveaux distributeurs est la compétence cruciale qui mène à la réussite.

Note: vous pouvez directement télécharger l’eBook gratuit qui condense l’ensemble de cet article. Pour cela cliquez simplement sur l’image ci-dessous:

Ne pensez pas comme un débutant

Seulement voilà. Quand nous avons démarré, on nous a demandé de penser à toutes les personnes qui pourraient être potentiellement intéressées par nos produits et notre activité. Est-ce que vous pensez qu’on a pris le temps de noter les noms un par un sur une liste ? Et bien en vérité, non.

Ce qu’il s’est passé, c’est qu’on a contacté les quelques amis à qui nous avions pensé. Nous avions peut-être cinq ou six personnes en tête et nous partions du principe qu’ils allaient tous accepter notre proposition. Nous avions une telle confiance au système et un tel enthousiasme que nous étions persuadés que personne ne pouvait refuser ce qu’on avait à leur proposer.

Malheureusement, c’est de cette manière-ci que beaucoup de débutants raisonnent. Nous-mêmes nous pensions comme des débutants à l’époque. En fait, de nombreuses personnes parlent aux quelques amis qu’ils ont en tête, et lorsqu’il se heurtent à un refus ou deux, ou trois, ils finissent par abandonner en disant : « j’ai parlé à tout le monde, personne n’est intéressé. Ça ne fonctionne pas »

Ce qui a initié notre succès en MLM c’est que, par chance, les premières personnes à qui nous avons partagé notre projet ont accepté. Bien sûr, on a très vite subi des refus, mais la machine était déjà lancée.

Nous n’osons pas imaginer ce qu’il se serait produit si, par malchance, nos amis ne nous avaient pas suivis à l’époque. Pour tout avouer, peu d’entre eux ont connu un succès éblouissant dans le marketing de réseau. Mais ce qui est sûr, c’est que grâce à eux, nous avons poursuivi nos efforts, nous avons persévéré, et nous avons finalement développé les compétences clés qui nous permettraient de réussir en marketing de réseau quoi qu’il arrive.

Ne pensez pas comme les débutants. Ne prenez pas le risque que nous avons pris, parce qu’alors vous remettez votre destin financier entre les mains d’une poignée de personnes seulement. Mais votre destin en MLM ne doit tenir que dans vos propres mains.

Ce que vous allez découvrir dans “Prospects Illimités”

C’est pourquoi nous avons rédigé cette ebook, afin que vous puissiez acquérir les compétences nécessaires pour attirer des prospects à vous de manière illimitée. De cette façon, vous ne serez jamais en manque de contacts, et vous aurez toutes les clés en main pour connaître une forte croissance.

À la fin de votre lecture:

  • Vous n’aurez plus à vous lever chaque jour en vous demandant, avec inquiétude: “est-ce que je connais quelqu’un, est-ce que je connais quelqu’un ?
  • Vous n’aurez plus à éplucher votre liste avec une appréhension grandissante parce que la liste de noms diminue. Voici une phrase qui ne sortira JAMAIS de votre bouche: “Je suis arrivé au bout de ma liste”.

Ne perdons pas une minute de plus. Voici 7 étapes pour ne plus jamais être à courts de prospects. 7 étapes vers des prospects illimités.

Stratégie #1: Comprendre que votre succès n’a rien à voir avec la taille de votre liste initiale.

Cette première stratégie est une croyance que vous devez éliminer.

De nombreuses personnes qui débutent (ou qui ne se lancent pas) pensent que le succès en MLM est directement lié à la taille de notre réseau de connaissances. Combien de fois avez-vu entendu un prospect dire: “je suis intéressé, mais je ne connais pas assez de monde” ? Combien de nouveaux distributeurs avez-vous vu transpirer en voyant leur liste diminuer au fil des appels d’invitation ? Peut-être faisiez-vous partie de l’une ou l’autre de ces catégories.

La croyance commune veut que si vous êtes un bon commercial et que vous avez un grand réseau de contacts, alors vous êtes destiné à réussir en marketing de réseau. À l’inverse, si vous venez d’un village paumé et si vous n’étiez pas quelqu’un d’influent au lycée, vous n’avez aucune chance.

Comme vous le comprendrez au fil des stratégies, ce n’est tout simplement pas vrai. Aurélien était un étudiant timide et Meryl venait d’un village de deux cents habitants.

Les personnes qui réussissent dans le marketing de réseau considèrent que trouver des prospects est une compétence. La plupart des gens qui ont démarré à leurs côtés, ils ne les connaissaient pas avant d’avoir rejoint leur compagnie de MLM. Ce sont des personnes qu’ils ont rencontrées au cours de leur aventure.

Cela prouve que leur liste de contacts initiale n’était pas à l’origine de leur réussite. Elle était davantage due à leur habilité à créer de nouvelles relations. Les prochaines stratégies vont vous aider à développer cette compétence.

Stratégie #2: Créer une liste exhaustive

La seconde stratégie consiste à créer ce que nous appelons une liste exhaustive.

Souvent, lorsqu’on demande aux nouveaux distributeurs de créer une liste de contacts, ils pensent vaguement à une dizaine de personnes à qui ils pourraient parler. La plupart des gens font les yeux ronds quand il s’agit de poser 50 ou 100 noms sur une liste !

Il ne s’agit pas ici de faire une liste de 20 personnes que vous notez au dos d’une enveloppe. Cette stratégie consiste à répertorier l’intégralité des personnes que vous connaissez, de près ou de loin. Chaque personne dont vous pouvez vous souvenir. Ne cherchez pas à savoir pour l’instant s’ils seront intéressés ou non, cela n’a pas d’importance. Contentez-vous de noter un maximum de noms.

Peut-être que parmi les personnes notées, certains démarreront comme distributeurs. D’autres deviendront clients. D’autres encore vont devenir des leaders dans votre organisation. La majorité va probablement décliner poliment votre offre, mais peut-être qu’ils vont vous recommander auprès de leur cercle de connaissances. Et dans ce cercle-là, que vous ne connaissez pas encore, il y a peut-être les personnes que vous cherchez. En clair: vous ne savez pas ce que va vous apporter chaque nom sur la liste (voir stratégie #5).

L’autre intérêt de cette stratégie, c’est qu’elle vous procurera un sentiment d’abondance. Selon vous, dans quel état d’esprit est-il le plus facile de présenter son opportunité :

Réponse A : « Bon, cette fois-ci c’est mon baroud d’honneur. Il ne me reste plus que quelques noms sur ma liste. S’il dit non, je suis foutu… »

Réponse B : « J’ai hâte de lui montrer ce que j’ai découvert. Après, qu’il me rejoigne ou pas, ça ne changera pas ma vie. Pourvu qu’il me donne sa réponse rapidement, parce que j’ai encore du monde à aller voir ! »

Vous avez répondu comme nous. Avoir une liste de contacts de 300, 500, 1000 ou 2000 noms donne davantage confiance en soi qu’un bout de papier avec 10 ou 20 noms. Pas vrai ?

Si cela vous paraît beaucoup, vous vous sous-estimez. Des études ont démontré qu’à l’âge de dix-huit ans, nous connaissons tous au moins 700 personnes. Il n’y a qu’à voir le nombre d’amis que vous avez sur Facebook. Malgré ça, si écrire votre liste vous paraît laborieux, pensez à cet exercice :

Imaginez qu’on vous donne 10€ pour chaque nom que vous mettrez sur la liste ! Combien pourriez-vous en noter à présent ? Gardez ceci à l’esprit, car cela pourrait bien représenter, à terme, ce que vous rapportera cet exercice.

Stratégie #3: Agrandir votre liste en permanence

La troisième stratégie consiste à constamment élargir votre liste. Qu’est-ce que nous voulons dire par là ?

L’important ce n’est pas qui vous connaissez aujourd’hui, c’est qui vous allez rencontrer à l’avenir. Ce sont les personnes avec qui vous allez entrer en contact non pas avant, mais pendant votre activité.

Établissez pour vous-même une certaine discipline, et voici une des meilleure stratégies que nous pouvons vous donner : deux par jour. Chaque jour, assurez-vous d’ajouter au moins de nouvelles personnes sur votre liste de prospects.

Vous pourriez rencontrer ces personnes en faisant la queue au cinéma, ou lors d’une soirée entre amis. Vous pourriez vous souvenir de quelqu’un. Vous pourriez parler à quelqu’un qui promène son chien. Vous avez sympathisé avec le serveur au restaurant, et vous l’avez ajouté sur Facebook – ou peu importe !

N’hésitez même pas. Ne culpabilisez pas. Comprenez bien que vous n’avez pas les prospecter sur le champ, lorsque vous les rencontrez. Il suffit simplement de construire une relation avec eux, de créer une connexion. Comme ça vous pourrez commencer à construire la confiance, et quand le moment sera opportun, vous pourrez partager avec vous avec eux vos produits et votre opportunité.

Partager vos produits est d’ailleurs une excellente manière de prospecter.

Echantillonnez à tour de bras

Nous sommes dans une industrie qui se démarque des autres en grande partie grâce à la qualité de ses produits et services. Parmi les choses de la vie courante que l’on utilise aujourd’hui, beaucoup ont été lancées et développées par des entreprises de marketing de réseau. Tout le monde aujourd’hui a un robot de cuisine ou des boites en plastique micro-ondables. Ce n’était pas forcément le cas il y a une dizaine d’années – excepté dans le monde du MLM.

Qu’importe les produits ou services commercialisés par votre entreprise, vous avez tous entre les mains des produits novateurs. Ce sont peut-être des crèmes antirides qui ont des années d’avance en termes de recherches, ou des services financiers inédits. Dans tous les cas, c’est votre devoir que de faire connaître ces produits autour de vous. Les gens avec qui vous les partagerez se sentiront privilégiés de pouvoir les utiliser car ils n’existent nul par ailleurs en-dehors du marketing de réseau.

Apportez-leur de la valeur en partageant des échantillons de vos produits ou en donnant un aperçu de vos services.

Et faites le gratuitement. Offrez un produit à votre collègue à la pause. Ou alors, dès que vous obtenez des résultats grâce à vos services, montrez-les à votre meilleur ami. Votre rôle est d’éduquer et non de vendre.

Quelle meilleure approche pour votre business que de partager votre produit préféré. Si vous partagez votre enthousiasme, les gens aimeront les consommer eux aussi. Ils les recommanderont naturellement, et ils n’auront plus qu’un pas à faire pour être rémunérés.

Voilà pourquoi il est important d’avoir un bon stock de produits (si vous êtes dans un MLM-produits). Si c’est le cas, vous avez dû entendre la formule: “devenir le produit du produit“. Cela signifie simplement qu’il faut être son propre meilleur client. Vous devez consommer vos produits, bien entendu, mais également les offrir autour de vous.

Trop de distributeurs se concentrent sur leur fabuleuse opportunité d’affaire. N’oubliez pas que vous avez une réelle plus-value à apporter simplement avec vos produits. Ils répondent à des besoins spécifiques, et il y a sur Terre des milliers de personnes qui n’attendent que votre solution pour bonifier leur quotidien ! Souvenez-vous aussi que ce sont souvent les meilleurs clients qui feront les meilleurs distributeurs.

En distribuant vos produits à tour de bras, vous serez surpris du nombre de clients que vous allez générer uniquement de cette façon. Qui plus est, votre entourage aura beaucoup plus de facilité à aimer le business s’il aime déjà le produit ou le service. C’est tellement plus simple.

Soyez constant dans ces actions et vous serez vous-même surpris de crouler sous les ventes… Et les recommandations.

La suite de ce contenu esréservée aux membres

Remplissez simplement le formulaire ci-dessous pour y accéder gratuitement, à vie. Et recevez en cadeau votre eBook gratuit: "Prospects Illimités".

Stratégie #4: Ouvrez l’œil !

Merci pour votre inscription ! Vous allez recevoir un email pour télécharger l’eBook qui condense l’ensemble de cet article. Pensez à consulter vos boîtes “Promotions” (Gmail), “Spam” ou “Courrier Indésirable” pour ne pas le manquer !

La quatrième stratégie consiste à ouvrir les yeux. Si l’on regarde autour de nous, on voit de nombreuses personnes complètement obnubilées par leurs affaires et qui ne font pas attention aux autres. Autour de nous, il y a plein de personnes qui seraient des super consommateurs pour nos produits ou services, et nous ne les voyons même pas.

Nous avons constamment des opportunités de prendre contact avec d’autres personnes dans le monde, et notre travail c’est d’augmenter notre attention, d’étendre notre esprit, et de sortir de notre petit cercle de cinq ou six amis et famille et commencer à augmenter notre attention. C’est une clé cruciale.

Quand vous regardez les top leader MLM vous remarquez qu’ils sont particulièrement alertes. Ils sont toujours à la recherche d’opportunités. Ce ne sont pas des prédateurs. Ils ne vont pas non plus vous donner leur carte de visite à des funérailles. Ils sont simplement ouverts à la création de liens avec d’autres êtres humains.

Et ce n’est pas tant parce qu’ils veulent que cette personne rejoigne leur business, mais c’est parce qu’ils aiment se faire des amis.

Maintenant si vous êtes introverti, comme beaucoup de personnes, faites cet effort d’ouvrir l’œil. Augmentez votre vigilance et n’oubliez pas d’entrer en contact avec des nouvelles personnes. Ça vous sera utile de beaucoup de manières.

Faisons le point sur ce que nous avons vu jusqu’ici. Vous avez compris que votre succès ne résidait pas dans votre liste de contacts initiale, mais dans votre habileté à construire une liste exhaustive que vous alimenterez quotidiennement en ouvrant l’œil autour de vous.

Stratégie #5: Ne préjugez personne

Pour faciliter cet exercice, voici la cinquième stratégie: ne préjugez personne.

C’est facile de dire que telle ou telle personne n’est pas qualifiée parce qu’elle n’a pas d’argent. Et que telle autre n’est pas qualifiée parce que elle a trop d’argent, parce qu’elle réussit trop. Que cette personne n’est pas qualifiée parce qu’elle est occupée à faire autre chose. Ou que cette personne ne voudrait pas de nos produits parce que (insérer votre raison)…

Vous ne savez pas ce qu’il se passe dans le monde de cette personne. Vous ne savez tout simplement pas. Si ça se trouve, vous avez rencontré des gens aujourd’hui que vous avez immédiatement écartés de votre liste de prospects. Ils ont été placés hors de votre cercle de possibilités, alors qu’en fait le soir ils prient pour trouver une opportunité ! Vous n’en savez rien.

Peut-être que cette personne riche s’ennuie à mort dans sa vie. Peut-être que ce “col blanc” est à la recherche d’un nouveau challenge. Vous ne savez pas si cette personne qui a l’air d’avoir réussi n’est pas en fait totalement oppressée par les dettes.

On ne peut pas voir dans le cœur ni dans l’esprit des gens, alors ne faisons aucun préjugé. On va même aller plus loin. À chaque fois que vous ferez un préjugé, vous empêcherez potentiellement quelqu’un de se rapprocher de leurs rêves.

Qui êtes-vous pour les priver de la réussite ? Vous n’avez pas le droit de ne pas leur partager votre opportunité. Et quand vous adoptez cet état d’esprit, tout devient plus simple. Alors ne faites aucun préjugé.

 

 

 

Témoignage d’Aurélien :

Cette erreur m’a coûté 15,000€

Faire des préjugés est une des pires erreurs à commettre dans le marketing de réseau. J’en ai fait les frais. Comme vous avez pu lire dans le titre, cela m’a coûté pas moins de… 15 000€ ! Donc si vous voulez gagner du temps et de l’argent, lisez bien l’histoire qui va suivre.

Lors de ma première semaine d’activité, j’étais tout feu tout flamme. J’avais déjà organisé et planifié deux événements de présentations à mon domicile et écrit une soixantaine de noms et prénoms sur ma liste de contacts. Mais au moment de boucler les invitations pour mon deuxième événement, je me suis heurté à des dizaines de préjugés.

Je me disais: “Non, lui il n’aura pas le temps, lui a déjà assez d’argent, lui, ce n’est pas dans son domaine… Et lui encore moins, il est en classe de prépa, il travaille 80h par semaine, même pas la peine d’y penser“. Sauf que le dernier « lui » (celui qui est en prépa) était un de mes proches amis depuis le collège. Mais selon moi, il n’avait pas le temps. En plus de cela j’étais persuadé que cela ne l’intéresserait pas. Je ne l’ai tout simplement pas contacté.

Je me suis même dit que mon parrain (mon sponsor) s’en occuperait, et que de cette façon je lui laisserais les personnes les moins susceptibles de nous rejoindre. J’ai pensé que cette stratégie me ferait prendre de l’avance.

Vous apprendrez que votre réalité n’est pas la vérité.

Quelle ne fut pas ma surprise de le voir débarquer lors de mon troisième événement. Mon parrain l’avait effectivement invité et en plus de cela, il était venu. Je fus un peu déstabilisé mais cela n’avait pas d’importance: de toute façon il ne sera pas intéressé. Du moins c’est ce que je pensais.

Dès la fin de ma présentation, il fut le premier à venir me voir avec plein d’enthousiasme et plein de questions. Pour tout vous dire, il a décidé de démarrer sur-le-champ avec le plus gros pack de produits possible. En fait, c’était le premier distributeur français de la société à démarrer directement avec ce pack-là.

J’étais scié !

J’avais fait la présentation, j’avais répondu à toutes ses questions et du coup je me suis mis d’accord avec mon parrain. On a décidé qu’il le parrainerait (c’était lui qui avait fait l’effort de l’inviter) mais qu’il le placerait dans mon organisation. Après tout, j’avais fait tout le travail post-invitation.

Note: C’est ce qu’on appelle le débordement, dans la plupart des compagnies.

De toute façon, j’étais persuadé qu’il n’aurait pas le temps de s’investir. Autant faire des préjugés jusqu’au bout, pas vrai ?

“Ça fait cher le préjugé”

Malgré cela je m’en voulais. Si je l’avais invité, il serait venu et il aurait démarré de suite. Je venais de passer à côté d’un bonus de 200€, simplement parce que je l’avais préjugé. Ça fait cher le préjugé.

Je suppose qu’à présent, vous vous y reprendrez à deux fois avant de faire des suppositions. Vous allez peut-être même revenir sur tous les contacts que vous avez préjugés, car chacun d’entre eux pourrait potentiellement vous rapporter ces fameux 200€ (plus ou moins, en fonction de votre plan de rémunération).

Accrochez-vous un instant, car l’histoire ne s’arrête pas là ! 6 mois plus tard, cet ami gagnait plus qu’un ingénieur en fin de carrière et il avait intégré le top 25 européen des plus gros revenus. Wow !

Si, quelques mois plus tôt, j’avais simplement décroché mon téléphone portable, et si je l’avais invité avant que mon parrain ne le fasse, cette personne aurait fait grossir ma fiche de commissions d’à peu près 15 000€. Et surtout, si personne ne l’avait invité, le distributeur en question n’aurait jamais eu l’opportunité de générer ces revenus. 15,000€, c’est ce qu’il gagnait en trois mois.

Vous savez quel est le comble ? Aujourd’hui cette personne, qui est toujours un ami, a fondé sa propre société de marketing de réseau et ses affaires sont florissantes. Et mon parrain, entre temps, avait bien sûr abandonné…

Préjuger, ou pas ? À vous de choisir

Qu’aller vous faire désormais ? Continuer de penser à la place des autres ou bien arrêter de vous torturer l’esprit et ne plus faire de préjugés du tout ? Le choix vous appartient, mais il pourrait bien vous en coûter 15 000€. Dites-vous bien que toutes les personnes sur qui vous avez des préjugés, quelqu’un d’autre n’en aura pas sur eux et les invitera.

Le problème c’est que la plupart d’entre vous se disent « qui est-ce que je vais déranger à propos de mon opportunité ? ». Transformez cela en « qui est-ce que je vais priver de cette opportunité ? ». Vous trouverez tout de suite beaucoup moins de personnes à rajouter sur cette liste.

 

Stratégie #6: Faites du réseautage

La stratégie numéro six consiste à réseauter avec un but en tête. Certains d’entre vous êtes des extravertis invétérés. Vous avez la formidable capacité de rentrer en contact avec n’importe qui et de créer un lien, et vous avez toujours le mot pour rire. Chanceux que vous êtes ! 😉

Pour autant, les personnes de cette nature ont tendance à papillonner un peu vite, et de totalement passer votre opportunité MLM à la trappe ! Il nous est souvent arrivé de voir un ami super-sociable parler à un groupe de personnes. En l’espace de cinq minutes, c’était le nouveau pote de tout le monde. Quand il revenait nous voir, nous ne pouvions pas nous empêcher de lui demander: “alors, tu as récupéré des numéros ?”. Sous-entendu: “tu les as prospectés ?”. Et là, sa mine se décomposait: “Oh m*rde, j’ai oublié !”. Il réalisait qu’il avait perdu l’occasion de se faire quatre ou cinq nouveaux contacts.

Bien sûr, il faut savoir parler aux autres de manière désintéressée. Mais ce que nous vous recommandons ici, c’est de faire du réseautage sciemment. En gardant votre objectif final en tête: montrer vos produits et votre opportunité à de nouvelles personnes.

Pour réseauter, sortez de chez vous et connectez-vous avec des gens de votre communauté. Rejoignez un groupe de sport, un autre groupe d’amis ou une œuvre de charité – peu importe ! Rencontrez des gens là-bas, prenez contact avec eux, réseautez avec eux. Vous créerez des amitiés, vous créerez des relations, et vous aurez donc les habiletés naturelles pour leur parler à propos de ce que vous faites. Si vous ne sortez pas de chez vous, ou si vous restez assis ici toute la journée, c’est trop difficile d’être un citoyen du monde. Sortez et faites du réseautage sciemment.

Stratégie #7: Dévoilez vos passions

Pensez à sortir du marketing de réseau. C’est notre septième stratégie. Identifiez trois à cinq passions en dehors du MLM et impliquez-vous dedans. Utilisez les réseaux sociaux pour faire savoir aux autres que vous êtes passionné à propos de cela. Écrivez à ce sujet. Devenez connu comme la personne qui parle de telle ou telle passion.

  • Vous pratiquez du karaté ? Parlez un peu plus de karaté.
  • Si vous adorez lire, rejoignez des groupes de lecture sur Facebook
  • Le dessin vous passionne ? Créez-vous un compte Instagram spécifiquement pour cette passion.

C’est plus facile de créer des liens avec des gens passionnés de la même chose. Pour commencer, recherchez des groupes Facebook en rapport avec votre passion. Une fois que vous serez dans la communauté de cette passion, apportez leur des conseils, répondez à leurs questions. En bref, apportez-leur de la valeur.

Ils finiront par vous apprécier, et viendront à vous d’eux-mêmes. Vous pourrez donc créer des relations, créer de la confiance, et ce sera un terrain propice pour leur présenter vos produits, vos services, ou votre opportunité d’affaires. Au lieu d’être un chasseur qui traque les prospects, vous êtes une personne qui apporte de la plus-value, et qui attire les prospects. C’est une manière particulièrement naturelle de remplir votre liste de contacts.

Stratégie Bonus: Ne soyez pas un Jean-Michel Relou

Allez, parce que vous êtes sympas, nous vous avons préparé une dernière stratégie !

Pour celle-ci, vous devrez devenir magnétique pour vos prospects. Ne soyez pas Jean-Michel Relou. Personne n’aime Jean-Michel Relou.

Ce que nous voulons dire par-là, c’est que vous devez soigner votre image. C’est la première des 3 astuces que nous aimerions partager avec vous.

1. Soignez votre image

À la fois en société, mais aussi sur les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux ont pris une énorme importance dans notre vie, vous ne pouvez pas les négliger. Sinon, cela deviendra un poids pour vous, au lieu que cela devienne une force. Donc apprenez à les maîtriser.

La première chose à faire, c’est d’adopter une photo de profil accueillante sur Facebook. Pas la photo de votre dernière soirée avec les potes où vous aviez un chapeau rose sur la tête ! Une photo plutôt professionnelle, sans en faire trop, et si possible sur laquelle vous souriez. Idem pour la photo de couverture. Choisissez quelque chose qui vous correspond. Votre couverture Facebook doit vous mettre en valeur, être esthétique ou positive. Elle ne devrait pas être de mauvaise qualité, avec des messages tristes ou politiques.

2. Ne spammez pas

Deuxième chose: évitez de passer pour un spam. N’identifiez pas 97 amis sur une photo de MLM pour que tout le monde la voie, alors qu’ils n’en ont rien à faire. Ne soyez pas le type qui parle sans cesse de marketing de réseau. Sinon tout le monde va penser que vous êtes une publicité ambulante, et personne n’aime la publicité. Quand vous regardez la télé, (et vous devriez ralentir ce divertissement si vous la regardez trop) est-ce que vous préférez une émission divertissante, fun, instructive, ou bien une page de publicité ? C’est la même chose sur les réseaux sociaux.

Apportez du contenu au sujet de votre passion, parlez de votre vie, de vos animaux, de choses positives, puis un peu de vos produits. Parlez à nouveau d’autres choses, de vos amis, un petit peu de vos soirées, de vos sorties au cinéma, ou mieux encore de vos voyages. Puis, seulement, glissez un mot sur vos produits de votre opportunité. Vous voyez l’idée ?

C’est ce que Gary Vaynerchuk, un entrepreneur célèbre, appelle: Jab, jab, jab, right hook. C’est d’ailleurs le nom de son best-seller, qui fait référence aux matchs de boxe (direct, direct, direct… Crochet du droit !)

3. Oubliez les copier-coller !

Surtout, lorsque vous envoyez des messages, ne faites pas de copier-coller. C’est éliminatoire ! Il n’y a rien de moins professionnel et de plus irritant qu’une personne (à qui on n’a pas parlé depuis plusieurs années) qui nous envoie un pavé en message privé sans qu’on ne lui ait rien demandé.

C’est vrai, ça nous est tous arrivé de nous tromper de prénom en copie-collant “Salut Thibault, comment tu vas ?”, alors qu’on s’adressait à Julie.

Figurez-vous que nous trouvons ça moins grave que de balancer dix lignes expliquant votre nouveau concept, avec un lien vers une vidéo de présentation à la fin. Votre contact pourrait très bien avoir perdu un proche ce matin, ou peut-être qu’il sort d’une rupture, qu’il a perdu son travail, ou qu’il est à l’hôpital. Encore une fois: vous n’en savez rien ! Imaginez à quel point vous paraitriez indélicat.

À la place de ça, qualifiez vos prospects. Nous verrons en détail tout ce qui a trait à l’invitation dans des formations approfondies. Pour l’heure, contentez-vous d’être le genre de personne avec laquelle on veut être ami, pas celle qu’on veut fuir. Et suscitez l’intérêt avant de partager votre opportunité. On ne met pas une pizza surgelée dans un four qui n’est pas préchauffé !

En toutes circonstances, posez-vous simplement la question: “Comment agirait [le top leader de ma compagnie] ? Comment se comporterait-il ? Que dirait-il ?”.`

À ce sujet, nous ne saurions que trop vous recommander la lecture de Dale Carnegie. Comment se faire des amis est une référence incontournable, que vous pouvez vous procurer pour le prix de deux cafés en terrasse.

La suite de ce contenu esréservée aux membres

Remplissez simplement le formulaire ci-dessous pour y accéder gratuitement, à vie. Et recevez en cadeau votre eBook gratuit: "Prospects Illimités".

Hidden Content

Qu’est-ce que le MLM ?

Le MLM est une activité très en vogue, mais il est parfois difficile de saisir exactement ce dont il s’agit. Et encore moins de l’expliquer. Si vous ne connaissez pas ce modèle d’affaires, cet article vous en donnera une idée claire. Si vous êtes distributeur, il vous offrira une histoire à partager avec vos prospects pour les aider à comprendre votre opportunité.

Lire la suite de “Qu’est-ce que le MLM ?”