Désolé, j’étais en plein rush !

Ça fait quelques jours que tu n’as pas reçu mon mail (quasi) quotidien dans ta boîte.


C’est totalement de ma faute.


J’aurais dû anticiper que la fin du mois de novembre serait ce que j’appelle:


Une grosse période de RUSH.




Le rush, c’est quoi ?



C’est quand tu es tellement à fond dans ce que tu fais que t’en oublies de manger.


Quand tu es tellement concentré que t’en oublies d’aller dormir.


Quand le bureau de ton ordi est dix fois plus en bordel que chez toi…


Malgré ça, j’aurais pu programmer quelques mails en amont au lieu de disparaître quelques jours sans laisser de nouvelles…


Mais j’aime l’idée de te parler de manière spontanée, sans prévoir des jours en avance.


J’espère que tu me pardonneras.




Du coup, le topic d’aujourd’hui est tout trouvé.



Si tu me connais, tu sais que j’aime bien l’élan.
Le fameux élan de Meryl

L’élan, c’est quoi ?

C’est c’est cette sensation du: « plus j’en ai, plus j’en veux ».


Du: « plus j’en fais, plus je suis capable d’en faire » 


Ca s’appelle aussi le momentum.


Si tu as déjà entendu ce terme (en MLM par exemple), ça fait référence à un business en pleine croissance.


Et ce n’est pas un hasard puisque le rush / l’élan / le momentum mènent à la croissance !




Personnellement, j’aime voir le bazar sur mon ordi.



Parce que je suis quelqu’un de très ordonné, avec les dossiers classés par ordre alphabétique tu vois…


Alors quand je vois que j’ai des captures d’écran partout
Une vidéo en cours d’exportation
Une autre en cours de compression
Une troisième en upload
Et que j’arrive plus à suivre mes mails
Ni mes notifis facebook…


Je suis content car je sais que ce sont des indicateurs.



Ils indiquent que je suis en train de réaliser quelque chose.


Que je suis dans le rush.


Le conseil d’aujourd’hui, il est simple:



Si tu te surprends en train de renommer tes dossiers sur ton ordi


À trier tes photos sur ton téléphone


Si tu n’as plus aucune conversation non lue sur Messenger/WhatsApp/SMS


Et que tu te poses devant Netflix avant 20h parce que tu n’as pas de Zoom de prévu


Si tu te surprends à scroller le fil d’actu


Ou à regarder les chiffres sur ton back office




C’est que tu n’est pas en plein rush !




Sauf que le succès aime la vitesse.


Alors soit tu ne fais rien, et tu te reposes.


Soit tu y vas à fond, et tu te mets dans le rush.


Mais tu ne peux pas y aller à moitié, tout doucement


Et rouler en troisième sur l’autoroute.




Si tu ne te sens pas assez occupé



Et que tu veux remplir tes journées de rendez-vous avec des prospects qualifiés


Qui ont des questions pertinentes


Et qui songent sérieusement à rejoindre ton business


Pense à voir ce que font mes Funnel Networkers.


C’est d’ailleurs à cause des vidéos de formation que j’ai uploadées pour eux que j’ai disparu pendant une semaine (#blâme)




 
À très vite,


Et bon rush.


Meryl

Comment devenir inarretable

Est-ce que tu connais David Laroche ?

Si ce nom ne te dit rien…

La presse en parle comme le prodige de la confiance en soi.

Cet ex-timide a surmonté ses blocages et a interviewé plus de 150 experts en développement personnel, en France et en Amérique.

Il est ressorti de cette expérience riche de connaissances, et surtout prêt à embrasser sa nouvelle vie.

Aujourd’hui, à moins de trente ans, il est l’un des conférenciers les plus convoités de sa thématique.

Ses séminaires, ses réseaux et ses vidéos fédèrent des centaines de milliers de personnes partout dans le monde.

Alors quand j’ai vu qu’il était en tête d’affiche en tant que speaker à QLRR Live…

J’étais bien décidé à ne pas le manquer.

Pour être franc, cela fait des années que j’étudie le développement personnel…

J’ai poncé la chaîne Youtube de David alors qu’il n’y avait que quelques milliers de vues sur ses vidéos (jadis…)

Ceci dit je n’étais pas super super chaud bouillant à l’idée de me taper 1h sur la confiance en soi et la gratitude…

(ok, on a toujours quelque chose à apprendre…
Mais je cherchais des sujets concrets, tu vois…)

Seulement, David n’allait pas faire un speech sur le dev perso…

Son sujet ?
« Comment j’ai triplé mon chiffre d’affaire trois ans d’affilée »

LÀ on parle !

Sauf que mon pote Chris et moi, on a vite arrêté de se frotter les mains…

… Quand on a vu comment ça bouchonnait à l’entrée de la salle de conférence.

Tu te souviens ? C’est la « petite » salle de 1000 personnes dont je t’ai parlé dans le dernier mail…

Eh bien là, les portes se sont fermées juste devant nous.
Et on s’est retrouvés dehors.
Recalés comme des mecs trop bourrés dans la queue d’une boîte de nuit.

Les quelques personnes qui attendaient devant nous se sont résignés à aller voir une autre conférence qui se déroulait en parallèle.

Même Chris a commencé à filer en haussant les épaules.

C’est alors que je lui ai dit quelque chose d’ultra-spontané.
Comme si David Laroche m’habitait.

Avec tout le panache du monde
Je lui lance:

« Chris !
Où est passé ta persévérance ?
On reste dans la file »

Dans ma tête, ça rendait quelque chose de très épique.

En vérité, ça a juste fait éclater de rire ceux qui faisaient la queue avec nous.

Moi-même je ne croyais pas vraiment en ce que je disais.

Mais puisque l’orateur c’était David Laroche,

Autant appliquer un de ses précieux conseils: persévérer.

Le gars de la sécu nous a regardés avec empathie
(ou chagrin)

Sauf qu’une minute plus tard, les portes de la salle se sont rouvertes.

Pour UNE nouvelle place.

En grand seigneur, je dis à mon acolyte:

« Si l’un de nous deux doit y aller… Ca sera toi, mon ami »

Je m’attendais à ce qu’il me réponde:
« Non, toi vas-y… Mon frère »

Il a juste dit: « Ok » et il est rentré.

Et les portes se sont refermées.

Le chargé de sécu renchérit:

« Cette fois-ci, il n’y a plus de place monsieur. Je vous prie de vous diriger vers une autre salle »

Renoncer si près du but ?

Sûrement pas !

J’ancre fermement mes pieds dans le sol, convaincu qu’une nouvelle place se libèrerait.

Et tu sais quoi ?

J’ai fini par rentrer.

Et assister à une des meilleures conférences du weekend.

La leçon derrière tout ça ?

On te dira parfois:
« Ce n’est pas la peine »
« La partie est finie, abandonne »
« La réponse est non »

Tes prospects diront « non » à ton opportunité.

On te refusera un crédit à la banque.

Ta famille te dira que « ce n’est pas possible »

Mais si tu as un désir ardent

La foi d’y arriver

Et la persévérance nécessaire

Parfois,

Il est bon de ne pas lâcher prise trop tôt…

En cadeau, je t’envoie cette vidéo motivationnelle de David Laroche.

Elle devrait te booster pour la journée.


Et demain, je t’en dis un peu plus sur le contenu de sa conférence.

Meryl

Est-ce que tu veux Quitter La Rat Race ?

Les Docks de Paris, 18:19

Je suis confortablement installé dans mon siège de cinéma, dans une salle remplie de 3000 entrepreneurs motivés.

Nous sommes à la dernière session de ce weekend de folie, à QLRR Live: le plus grand séminaire francophone au sujet de l’indépendance financière.
Si ça ne te dit rien, QLRR signifie: « Quitter La Rat Race ».
(cette expression, empruntée à Robert Kiyosaki, fait référence aux salariés emprisonnés dans un job qu’ils n’aiment pas – un peu comme un hamster dans sa roue)

Pour cette occasion, Cédric Anicette a rassemblé une foule d’intervenants qui sont intervenus sur autant de sujets différents, comme:
  • Libre en 3 ans grâce à l’immobilier (Mickaël Zonta)
  • Devenir un entrepreneur ultra productif (Alexandre Cormont)
  • Faire ce que vous voulez 6 mois par an tout en inspirant des centaines de personnes (Olivier Roland)
  • Comment j’ai doublé mon CA 3 années d’affilée (David Laroche)

Et bien d’autres !
Je pense que tu peux imaginer la mine d’informations et de rencontres que l’on peut trouver à ce genre d’événements.

Mais l’exercice qui m’a le plus marqué, c’est celui où l’organisateur nous demande de poser sur papiers nos objectifs à court-terme (d’ici trois mois).
Jusque là, rien d’extraordinaire…

Ensuite, le staff nous distribue une enveloppe affranchie dans laquelle on doit déposer ce papier.
Le plus étonnant ?
Le destinataire du courrier c’est… Nous-même !

Le but, c’est que d’ici quelques mois, nous recevions ce courrier plein d’enthousiasme, avec nos buts inscrits dessus, et qu’on puisse célébrer…
Ou prendre une claque !
(quoi ? j’ai pas avancé depuis tout ce temps ?!)

Ma question pour toi aujourd’hui, c’est:
Quels sont TES objectifs d’ici trois mois ?

Si tu devais les recevoir par courrier dans 12 semaines, est-ce que tu penses que ces objectifs seraient atteints…
Ou éteints ?

Tu n’as pas besoin de t’écrire une lettre pour prendre un engagement envers toi-même.
Tu peux le faire ici, et maintenant.

Noter tes objectifs sur une feuille, et te jurer de les atteindre d’ici février 2019.

Et si tu veux quelqu’un pour vérifier que tu t’es bougé les fesses, tu peux compter sur moi !
Réponds à cet email, donne-moi tes objectifs, et dans 3 mois je reviendrai personnellement vers toi pour faire le point et voir où tu en es…

Tu peux compter sur ma discrétion, et cet exercice est facultatif…
Mais gare à toi si tu as procrastiné 😉

Des astuces comme ça, on en a eu plein ce week-end !
Alors si ça te tente, je t’en donnerai encore quelques unes pendant toute cette semaine.

Je te dirai aussi comment j’ai appliqué un principe bien connu de David Laroche avant même de rejoindre sa conférence.
Ou pourquoi Olivier Roland a passé la pire journée de sa carrière.

À demain pour la prochaine pépite QLRR !

PS: si le logo “Funnel Network” plus haut ne te dit rien, sache qu’il s’agit de mon tout nouveau programme de formation. Il s’adresse aux représentants en marketing de réseau qui cherchent à automatiser leurs parrainages.
Je t’en dis plus juste ici: https://www.funnel-network.com/

Comment être motivé [Podcast #1]

Ça y est ! Le premier podcast de Citations Motivantes est disponible !

Cliquez sur “Play” pour l’écouter, ou faites un clic droit ici puis “Enregistrer sous” pour le télécharger directement sur votre appareil.

Dans ce premier podcast de développement personnel, vous allez découvrir:

  • Pourquoi la motivation ne dure jamais
  • Comment ne pas subir le syndrome des “bonnes résolutions”
  • La règle de l’utilité marginale décroissante
  • Pourquoi se fixer des buts ambitieux n’est pas toujours la bonne solution
  • Comment des “mini-habitudes” peuvent créer du momentum dans votre vie
  • Une astuce qui vous fera passer à l’action sans efforts, applicable en cinq minutes
  • Comment gérer motivation et volonté pour agrandir votre zone de confort

Il s’agit de mon premier podcast. S’il vous plait, soyez indulgents 😉

Dites-moi en commentaires si ce format vous a plu, et ce que je peux faire pour m’améliorer. C’est aussi l’occasion de me dire s’il y a des sujets que vous aimeriez que j’aborde en particulier.

À très vite !