Comment exploser ses résultats grâce à une immersion de 3 jours: l’Opération Commando

Go ! Go ! Go !

La semaine dernière, je suis parti en commando.

 
Alors non, je ne suis pas militaire.
 
Pas plus que je ne sais manier une arme à feu.
 
C’est une métaphore qui vient de mon métier de commercial.
 
(pour ceux qui l’ignorent, je passe une bonne partie de ma semaine à toquer aux portes.
 
C’est là d’où je tire mon expérience terrain et les conseils que je vous apporte sur la vente en présentiel)
 
 

Qu’est-ce qu’un commando ?

 
Une fois par mois environ, les meilleurs commerciaux de chaque agence se réunissent sur un secteur peu démarché.
 
Dès le matin, on va faire la journée la plus longue et la plus productive possible.
 
Le soir, on se retrouve tous pour dormir dans un gîte.
 
Dans une ambiance bon enfant (un peu comme la colo)
 
Et le lendemain, on remet ça.
 
Le tout pendant trois jours.
 
 

L’intérêt du commando ?

 
C’est que tu es en totale immersion.
 
(un conseil que je tiens de Tony Robbins, d’ailleurs)
 
Autrement dit, tu es 100% concentré sur ton métier.
 
Tu n’as aucune distraction.
 
Personne ne t’attend, au gîte.
 
Ni ta femme (ou ton homme)
 
Ni ta PS4.
 
Ni ta paperasse que tu procrastines depuis des semaines.
 
Tu es donc absolument focus sur ce que tu as à faire.
 
Et accessoirement tu vois du pays.
 
 

Les résultats d’un commando ?

 
Dans mon métier, la norme est de faire 4 ou 5 contrats par jour.
 
Avec ça, tu t’en sors pas trop mal.
 
Tu te classes parmi les 13% de français qui gagnent plus de 3000€ par mois.
 
Sans que ça ne te prenne toute la journée.
 
En commando ?
 
Si tu fais moins de 8 contrats, on se moque de toi.
 
Mes journées à 10, 11, 12 contrats…
 
Je les ai faites de cette façon, en immersion.
 
 
(exception faite de mon record à 13, que j’ai réalisé à deux minutes de chez moi, après deux ans d’activité, dans uns secteur a priori très démarché, en commençant à midi… Mais c’est l’exception qui confirme la règle !)
 
 

Le commando, c’est la loi de Pareto.

 
80/20.
 
80% de mes contrats sont issus des 20% de jours travaillés en full-focus.
 
À peu de choses près.
 
Personnellement, je prends beaucoup de temps pour construire et promouvoir mes programmes de formation en ligne.
 
Et je possède une activité de consultant en marketing.
 
Sans parler de ma chaîne Youtube que je suis en train de relancer.
 
Si on y ajoute le temps que je passe à la salle de sport ou dans un dojo de karaté…
 
Ça fait pas mal d’heures de porte à porte qui sautent.
 
Mais c’est un choix que j’ai fait.
 
Parce que ma passion c’est de partager ce que j’ai appris (et ce que je continue d’apprendre) avec toi.
 
 

Mon but ?

 
Changer la vie des gens en leur donnant les compétences pour augmenter leurs revenus et expérimenter leur propre succès.
 
C’est pour ça que j’ai créé Funnel Network, pour les MLMers.
 
C’est pour ça que j’aide des entrepreneurs à créer leurs tunnels de vente en coaching privé.
 
C’est pour ça que je compte ouvrir mon programme de formation sur la vente et les réponses aux objections, jusque là exclusive.
 
Quitte à empiéter sur mon taff de commercial que je n’ai pas envie de lâcher.
 
Quitte à faire la moitié de mon salaire en trois jours de commando intenses.
 
(même si je n’envoie pas de mail pendant une semaine à cause de ça. Oups !)
 
 

Conclusion ? Tu dois partir en commando.

 
Tu es commercial: comment est-ce que tu peux organiser ce genre de périple en immersion ?
 
Tu fais du MLM: quel est le prochain événement de ta compagnie où tu vas pouvoir te focus à 100% sur ton activité ?
 
Tu es entrepreneur: quels autres indépendants ambitieux est-ce que tu peux rejoindre pendant quelques jours, pour bosser ensemble en « mastermind » et vous tirer vers le haut ?
 
Tu es salarié, mais tu as un projet en parallèle: quand est-ce que tu peux t’isoler pour te concentrer dessus, sans être dérangé ?
 
(exactement comme je l’ai souvent fait quand j’écrivais mon premier roman)
 
 

Devine ce que va t’apporter ton commando ?

 
Du rush. De l’élan. Du momentum.
 
Et donc des résultats.
 
(Attention, tu risques de devenir accro)
 
Si cette notion de « momentum » ne te dit rien, j’en parle souvent dans mes articles de blog.
 
 
 
Réponds en commentaires pour me dire ce que tu comptes mettre en place pour rentrer en immersion et faire exploser ton business.
 
À demain,
 
Meryl

Présenter son MLM à dix endroits à la fois (Comment se dédoubler)

Quand j’ai commencé le marketing de réseau, j’étais désorienté et introverti.

En plus de ça, j’avais démarré l’aventure sans trop trop savoir ce qui m’attendait.
Je savais juste que si j’arrivais à convaincre des gens de me rejoindre et de commander des produits…
Eh bien je gagnerais des sous.

Sauf que je ne savais pas présenter.

J’étais mal à l’aise face à des inconnus.
Je connaissais à peine le nom du PDG et des produits.
Alors je me suis concentré sur la seule chose que je savais faire:
Susciter l’intérêt.
Ensuite ?
Je renvoyais mon ami intéressé (qualifié) vers un distributeur expérimenté qui allait présenter le concept à ma place.
Ça n’a pas trop mal fonctionné.
Et heureusement que quelques contacts ont démarré à mes côtés, sinon je pense que j’aurais abandonné.
(que veux-tu. On n’a pas tous un mental d’acier au jour 1 !)

Deuxième étape ?

J’apprends à présenter, sur le tas.
À force d’envoyer des prospects en Skype, je finis par connaître le pitch par coeur.
Et vu que ma upline n’arrivait pas à suivre la cadence, je suis bien obligé d’expliquer les choses moi-même.
Encore une fois, ça n’a pas mal fonctionné.

Troisième étape.

Je commence à acquérir un peu d’expérience.
Si bien que les distributeurs de mes équipes commencent à m’envoyer leurs contacts pour que je leur présente le projet.
Puis les distributeurs de mes distributeurs…
Finalement, je remplis mon agenda de conférences en ligne.

J’arrive à mon premier problème: 

Je ne peux pas me dédoubler.
Les prospects sont obligés de faire la queue.
Et mon organisation toute entière dépend de mes disponibilités.
Ce qui ralentit considérablement mon business.
Alors je tente de former d’autres « présentateurs »…
Certains se débrouillent pas trop mal, d’autres moins.
Je tente de me dédoubler, mais la qualité n’est pas toujours au rendez-vous
(c’est le problème quand tu attends que tes représentants soient aussi performants en deux semaines que toi en un an)
Moi-même, il y a des jours avec…
Et des jours sans.

Je me heurte à mon deuxième problème:

Je ne peux pas être tout le temps au top de ma forme.
Bon, vu que je ne peux pas me dédoubler…
J’opte pour les présentations devant plusieurs personnes.
On connecte 10 prospects en même temps sur Skype.
Puis 25.
Puis 100 sur un webinaire.
Mais je ne fais que déplacer le problème: toute mon équipe est dépendante de moi, et de mon niveau d’efficacité.
D’autant qu’il n’y a pas que des avantages à cette stratégie.
D’abord, on a remarqué qu’un webinaire généraliste convertissait moins qu’un échange en tête à tête.
Ensuite, on s’est vite arraché les cheveux en voyant qu’on pouvait planter mille personnes juste à cause d’un bug de connexion.
Enfin, on s’est retrouvés à une dizaines de présentateurs motivés pour… 5000 distributeurs qui ramenaient des prospects tous les jours.
C’est à ce moment-là que la croissance s’est stoppée.
Aujourd’hui, on pourrait contourner les problèmes techniques avec des outils comme Zoom.
Ou les live facebook.
Et on pourrait former nos équipes grâce à des plate-formes de formation en ligne.
Mais en 2015, tout ça n’existait pas (ou n’allait pas de soi).
Si on estime qu’on a les technologies adéquates à la veille de 2019, il reste quand même deux problèmes majeurs:
Toi et moi, on ne peut toujours pas se dédoubler.
 
Toi et moi, on ne peut pas toujours être à notre top niveau.

Et si je te disais que malgré tout, il existait un moyen de te cloner ?

D’avoir un double de toi-même qui travaille tous les jours.
Toute la journée. 24h/24. 7j/7.
Sans se fatiguer.
Sans se plaindre.
Sans même demander de salaire !

Ce clone, il porte un nom:

Il s’appelle Funnel Network.

C’est un tunnel de vente automatisé qui va aller chercher les prospects pour toi.
Les accueillir.
Leur donner la meilleure présentation qui existe.
Puis renvoyer vers toi ceux qui sont chauds bouillants et qui veulent s’inscrire.
Ton travail après ça ?
Répondre aux dernières questions de ton prospect (par téléphone, Messenger ou Zoom)
Et l’inscrire.
Le suivi ? Automatique.
La prise de rendez-vous ? Automatique.
Attirer les contacts vers ta page de présentation ? Automatique ou semi-automatique selon ta méthode
(on voit ça en module 4)
Et la présentation ? Automatique, bien évidemment !
Grâce à une vidéo ou un webinaire.
Et même si tu devais présenter toi-même ton activité ou tes produits à ces prospects…
Tu gagnerais quand même un temps fou.
Puisque la Machine à Parrainer ne t’envoie que des prospects qualifiés
(et non pas des touristes qui te font perdre 30min de ton temps et qui ne s’inscriront jamais).
Bien sûr, cela demande du travail de mettre en place cette machine.
Mais c’est un travail que tu effectues une seule fois…
Et tu en récoles les fruits chaque jour.
Le mieux dans tout ça ?
C’est qu’en un clic, je peux te livrer ta machine prête à l’emploi.
Tu n’as pas besoin de la construire (je l’ai fait pour toi).
Tu as juste besoin de la configurer comme ton iPhone neuf.
De changer quelques paramètres, et d’ajuster à ta convenance.

Les tunnels de vente, c’est encore très méconnu en France à l’heure où je t’écris.

Mais je t’assure que ça va cartonner d’ici les prochaines années
(c’est déjà le cas aux States)
Si tu t’es déjà dit: « j’aimerais bien pouvoir me dédoubler » 
Et si tu veux créer un clone qui va travailler dur à ta place
Pour te ramener un maximum de parrainages
Tu sais ce qu’il te reste à faire.
Pour rejoindre le Funnel Network, ça se passe ici:
À très vite,
Le clone de Meryl

Désolé, j’étais en plein rush !

Ça fait quelques jours que tu n’as pas reçu mon mail (quasi) quotidien dans ta boîte.


C’est totalement de ma faute.


J’aurais dû anticiper que la fin du mois de novembre serait ce que j’appelle:


Une grosse période de RUSH.




Le rush, c’est quoi ?



C’est quand tu es tellement à fond dans ce que tu fais que t’en oublies de manger.


Quand tu es tellement concentré que t’en oublies d’aller dormir.


Quand le bureau de ton ordi est dix fois plus en bordel que chez toi…


Malgré ça, j’aurais pu programmer quelques mails en amont au lieu de disparaître quelques jours sans laisser de nouvelles…


Mais j’aime l’idée de te parler de manière spontanée, sans prévoir des jours en avance.


J’espère que tu me pardonneras.




Du coup, le topic d’aujourd’hui est tout trouvé.



Si tu me connais, tu sais que j’aime bien l’élan.
Le fameux élan de Meryl

L’élan, c’est quoi ?

C’est c’est cette sensation du: « plus j’en ai, plus j’en veux ».


Du: « plus j’en fais, plus je suis capable d’en faire » 


Ca s’appelle aussi le momentum.


Si tu as déjà entendu ce terme (en MLM par exemple), ça fait référence à un business en pleine croissance.


Et ce n’est pas un hasard puisque le rush / l’élan / le momentum mènent à la croissance !




Personnellement, j’aime voir le bazar sur mon ordi.



Parce que je suis quelqu’un de très ordonné, avec les dossiers classés par ordre alphabétique tu vois…


Alors quand je vois que j’ai des captures d’écran partout
Une vidéo en cours d’exportation
Une autre en cours de compression
Une troisième en upload
Et que j’arrive plus à suivre mes mails
Ni mes notifis facebook…


Je suis content car je sais que ce sont des indicateurs.



Ils indiquent que je suis en train de réaliser quelque chose.


Que je suis dans le rush.


Le conseil d’aujourd’hui, il est simple:



Si tu te surprends en train de renommer tes dossiers sur ton ordi


À trier tes photos sur ton téléphone


Si tu n’as plus aucune conversation non lue sur Messenger/WhatsApp/SMS


Et que tu te poses devant Netflix avant 20h parce que tu n’as pas de Zoom de prévu


Si tu te surprends à scroller le fil d’actu


Ou à regarder les chiffres sur ton back office




C’est que tu n’est pas en plein rush !




Sauf que le succès aime la vitesse.


Alors soit tu ne fais rien, et tu te reposes.


Soit tu y vas à fond, et tu te mets dans le rush.


Mais tu ne peux pas y aller à moitié, tout doucement


Et rouler en troisième sur l’autoroute.




Si tu ne te sens pas assez occupé



Et que tu veux remplir tes journées de rendez-vous avec des prospects qualifiés


Qui ont des questions pertinentes


Et qui songent sérieusement à rejoindre ton business


Pense à voir ce que font mes Funnel Networkers.


C’est d’ailleurs à cause des vidéos de formation que j’ai uploadées pour eux que j’ai disparu pendant une semaine (#blâme)




 
À très vite,


Et bon rush.


Meryl

Prendre de l’élan

Hello hello !
Petit message express.
Aujourd’hui, je suis assez sollicité par mes clients.
Quelques tunnels de vente clés en main à finir
Une négociation pour un gros client qui veut maximiser son CA avec un funnel
Et quelques vidéos à enregistrer pour mes Funnel Networkers !
Du coup, il n’y aura pas de pépite aujourd’hui.
Et je ne te raconterai pas ma life non plus.
Simplement, parfois on a la tête dans le guidon…
Et il faut la garder.

C’est comme ça qu’on prend de la vitesse.

Qu’on obtient du momentum.
Traduction ?
De l’élan.
Si tu trouves que cet élan a une bonne tête…
Et que tu t’intéresses à cette histoire de “momentum” pour ton business.
Alors je te recommande de jeter un oeil au tout premier article de ce blog.
Je t’y parle du bouquin l’Effet Cumulé et de ses principes.
Dont celui-là.
Sur ce, demain je te réserve une petite anecdote.
Avec une belle leçon d’humilité.
Et quelques fondamentaux du business qu’on oublie trop souvent…
À demain matin !

Peut-on tout automatiser ?

Suite à un sondage dans ma story Instagram, j’ai reçu la question suivante:

« Qu’est-ce qu’il n’est pas possible d’automatiser ? » 


​Je trouve que c’est un point intéressant.
Lorsque l’on créé un business en ligne…
Quand on construit un tunnel de vente…
Ou même lorsqu’on développe une organisation MLM…
On est rapidement tenté de tout automatiser.
Pour vivre le « Beach Money »
Et gagner de l’argent sous les cocotiers.
Sans rien faire.
Je vais te dire une chose:
Si tout était automatisé…
Je me ferais rudement chier.
Vraiment !
La plage ça va cinq minutes (ou cinq jours)
Mais le vrai épanouissement, c’est quand on apporte quelque chose.
Gary Vaynerchuck dirait:

Love the grind

(aime faire le taff)
Pourtant, on ne peut pas atteindre un certain niveau de réussite professionnelle sans automatiser.
On n’a que 24 heures dans une journée: on ne peut pas être partout.
Donc on peut déléguer des tâches à des prestataires (comme les campagnes de pub)
Laisser la pub facebook prospecter pour nous
Laisser le tunnel de vente convertir ces prospects
Recruter des commerciaux pour closer la vente
Avec les bonnes ressources et la bonne équipe, on peut quasiment tout automatiser…
Mais voici ce qu’on ne peut PAS automatiser:

Les rapports humains.

Tu peux faire démarrer un nouveau partenaire dans ton opportunité marketing grâce aux outils…
Mais tu ne peux pas devenir son ami de manière automatique
Tu peux laisser les autres répondre aux questions de ton partenaire…
Mais tu ne peux pas obtenir le crédit, ni sa reconnaissance
Pour moi, le business, c’est un échange entre deux humains.
C’est en gardant ça à l’esprit que j’ai construit mon programme Funnel Network

Je t’y montre tout de A à Z:

  • Comment construire ton tunnel de vente
  • Comment mettre en place un système d’emailing
  • Comment attirer du traffic vers ton offre
  • Comment automatiser le tout
Mais malgré ça, j’insiste sur deux points essentiels:
  • Tu dois être présent pour inscrire ton client ou partenaire
  • Tu dois être présent pour lui une fois sa commande passée
Funnel Network n’enlève pas le côté humain du marketing relationnel.
Son but est simplement d’aider les gens à entendre parler de ce que tu proposes.
Et d’aboutir à une conversation pertinente entre toi et ton prospect.
Le reste ?
C’est à toi de le construire.
Je ne peux pas forcer les gens à t’apprécier et à t’être reconnaissant.
Mais si tu as les bonnes valeurs…
Je suis certain que ça sera le cas.
Et même si on peut automatiser la RENCONTRE…
 
On ne peut pas automatiser la RELATION qui s’ensuit.
À demain,
Meryl
PS: si tu es conscient que tu ne pourras pas tout automatiser à 100%, mais que tu as tout de même envie que tes prospects viennent à toi plutôt que d’avoir à les chercher… Alors je t’invite à rejoindre Funnel Network tant que nous sommes en pré-lancement, en cliquant sur ce lien: https://www.funnel-network.com

PPS: si toi aussi tu veux interagir, tu es le bienvenu sur mon compte Instagram: https://www.instagram.com/merylcamus

[Evénement] Les 3 habitudes qui ont transformé ma vie

Cet article participe à un carnaval d’articles inter-blogueurs ayant pour thème : “Les 3 habitudes qui ont transformé ma vie ?” organisé par Guillaume Blondel du blog S’épanouir au quotidien. En cliquant sur le lien suivant, vous pourrez découvrir d’autres articles répondant au thème les 3 habitudes qui ont transformé ma vie.

Lire la suite de “[Evénement] Les 3 habitudes qui ont transformé ma vie”

[Evénement] Comment tenir ses bonnes résolutions grâce à 1 astuce simple

Faites-vous partie des 85% de Français qui prennent, plus ou moins régulièrement, des bonnes résolutions au Nouvel an ?

Je m’inscris à la salle de sport !“, “Cette fois-ci, j’arrête de fumer“, “Je fais régime pour de bon“, “Cette année, je dépense moins“, etc. Les résolutions ne manquent pas.

Si oui, faites-vous partie de la rare catégorie qui parvient encore à les tenir une fois le mois de janvier passé ? Si ce n’est pas le cas, prenez le temps de lire cet article. Lire la suite de “[Evénement] Comment tenir ses bonnes résolutions grâce à 1 astuce simple”

Les leaders sont des lecteurs: 7 conseils indispensables

Leaders are always readers

“Les leaders sont toujours des lecteurs”

Toutes les personnes qui lisent des livres ne sont pas forcément des leaders

Il est possible de passer des heures à s’instruire, mais le savoir sans action n’est qu’un leurre. En fait, il n’y a rien de plus commun que des érudits qui savent tout sur un sujet, mais qui n’ont aucune expérience concrète sur le terrain. Lire la suite de “Les leaders sont des lecteurs: 7 conseils indispensables”

Comment se fixer des “objectifs intelligents”

Résolutions du nouvel an, pantalon trop serré, sortie à la piscine, paiement refusé, sprint pour attraper le dernier bus… Les occasions ne manquent pas pour se résoudre à atteindre de nouveaux objectifs !

Pour autant, il y a une différence insoupçonnée entre “avoir envie” de gagner plus d’argent (par exemple), et dresser un objectif précis, détaillé et motivé pour augmenter sa valeur nette. Lire la suite de “Comment se fixer des “objectifs intelligents””

[Interview] Comment le développement personnel a propulsé ma carrière en MLM

Le développement personnel est un pont entre qui vous êtes et qui vous pourriez être

Ce fut mon mot de la fin lorsque j’ai eu l’honneur de donner une interview pour Michel Destruel, en mai 2016. C’était lors de son séminaire phare: Spartacus, qui forme l’élite des représentants en marketing de réseau. Lire la suite de “[Interview] Comment le développement personnel a propulsé ma carrière en MLM”